Actu

Aquaman et le Royaume perdu : 3 choses à savoir sur le film diffusé ce soir sur Canal+

27 juin 2024
Jason Momoa sera bientôt de retour dans son rôle d'Aquaman, au cinéma le 20 décembre.
Jason Momoa sera bientôt de retour dans son rôle d'Aquaman, au cinéma le 20 décembre. ©Warner Bros.

Le chant du cygne de l’univers cinématographique DC Comics sera diffusé ce soir à 21h10. L’occasion pour nous de revenir sur le dernier chapitre du concurrent cinématographique de Marvel.

3 Le retour d’Arthur Curry

Le second film Aquaman se déroule quatre ans après les événements du premier. Arthur Curry (Jason Momoa) a épousé Mera (Amber Heard) avec qui il a eu un fils. Malheureusement pour notre héros, son quotidien de monarque d’Atlantide n’est pas aussi idyllique qu’il l’espérait. Il découvre l’existence d’un Haut Conseil dont personne ne lui avait parlé et qui s’oppose à tous ses projets.

Et, comme si cela ne suffisait pas, il devra s’associer à son frère ennemi Orm pour affronter Black Manta. Toujours obsédé par le désir de venger son père, ce dernier compte bien détruire le royaume. Si sa rage aveuglante n’était pas assez difficile à contenir, le fait qu’il ait désormais en sa possession une arme de légende (le Trident noir) fait de lui un adversaire encore plus redoutable.

2 La fin du Snyderverse

Depuis la sortie de son adaptation de Superman en 2013, Zack Snyder tentait (tant bien que mal) de concevoir sa propre version du MCU. Sa tonalité était ce qui devait démarquer son univers cinématographique partagé de celui de Marvel. En effet, un univers outrancièrement sombre, qui ne fait pas dans la dentelle (marque de fabrique de ce réalisateur qui n’est pas connu pour sa subtilité), devait être la ligne directrice de ce Snyderverse.

Si Man of Steel avait rencontré un franc succès et que Batman V Superman a su trouver un certain public, une tragédie personnelle a forcé le cinéaste à quitter la production de Justice League en cours de route. Son remplaçant Joss Whedon a tenté de transformer son film pourtant déjà bien avancé en Avengers bis, sans succès.

Avant ça, les nombreux problèmes en coulisses du Suicide Squad de 2016 (que Warner Bros. tentait de tirer dans la direction du film Gardiens de la galaxie) avaient entraîné cet univers cinématographique dans sa chute. Après des échecs grandissants, cet univers qui ne semblait pas savoir sur quel pied danser avait fini par s’effondrer, faisant d’Aquaman et le Royaume perdu le chant du cygne de ce que les fans avaient rebaptisé le Snyderverse.

1 Scène post-générique

La scène post-générique est devenue, depuis la sortie d’Iron Man premier du nom, un incontournable des films de super-héros. Sa présence n’a pas pour but d’apporter quoi que ce soit à l’histoire ni de briller par ses aspirations artistiques, mais simplement de faire la publicité du prochain blockbuster. Le problème avec l’aspect « cahier des charges » de ce type de productions, c’est que les habitués attendent de celles-ci de remplir ce but précis : faire la promo de la suite.

Et les rares fois où ces films s’écartent de ce chemin tout tracé pour tenter la moindre prise de risque artistique, le résultat est très mal accueilli par les fans. Qu’importe s’ils sont réussis (avec la séquence comique de Bruce Campbell qui fait suite au Doctor Strange in the Multiverse of Madness de Sam Raimi) ou non (comme ce fut le cas de The Flash). Celle d’Aquaman et le Royaume perdu n’a rien de catastrophique en soi et pourtant, elle n’a pas manqué d’attirer la colère des internautes qui espéraient voir quelque chose qui clôturerait la décennie du DCEU (nom officiel du Snyderverse) ou une dernière apparition d’Henry Cavill dans le rôle du plus célèbre des kryptoniens.

À partir de
39,34€
En stock
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi