Décryptage

Motorola : l’histoire, les origines et tout ce qu’il faut savoir sur la marque

24 août 2023
Par Yasmina
Motorola : l’histoire, les origines et tout ce qu’il faut savoir sur la marque
©Motorola

Voilà une marque passée par tous les états, une marque qui a su revenir au premier plan après une traversée du désert. Motorola est à l’origine du téléphone portable, l’entreprise américaine a perfectionné le concept de téléphone à clapet, et elle conserve encore sa singularité aujourd’hui tout en évoluant avec les technologies et usages actuels. Tradition et innovation n’ont jamais aussi bien rimé !

Année de création : 1928

Fondateurs : Paul Galvin

Siège social : Pékin, Chine

Produits principaux: Smartphones, écouteurs, enceintes portables etc.

Slogan célèbre :  » HelloMoto « 

Motorola, l’American way of life

C’est une légende de l’univers de la téléphonie, un pionnier de l’industrie du téléphone portable. Mais l’histoire de Motorola débute bien avant cela, dès 1928 lorsque son fondateur Paul Glavin rachète une société en faillite à Chicago spécialisée dans l’audio. Le nom de l’entreprise est adopté en 1930, mélange du terme « motor » avec le suffixe « ola » qui est alors en vogue et évoque une onde sonore. Pourquoi est-il question de moteur ? Parce qu’au début des années 1930, la marque de l’Illinois est la première au monde à commercialiser un autoradio ! La firme spécialisée dans l’électronique se tourne vers les télécommunications mobiles lors de la décennie suivante, en développant un talkie-walkie pour l’armée américaine en pleine Seconde Guerre mondiale. Avec sa portée de 2 km, il accompagne les G.I. sur les théâtres d’opérations en Europe et dans le Pacifique, et conforte l’image patrimoniale de l’entreprise dans le panthéon patriotique américain !

La popularité de Motorola passe ensuite par la démocratisation du téléviseur dans les années 1950. L’entreprise produit dans les années 1970 les premiers microprocesseurs pour accompagner les débuts de l’informatique, donnant du fil à retordre à Intel. Néanmoins, la division semi-conducteurs se sépare progressivement de la maison mère de Motorola à partir de la fin des années 1990. C’est le début du démantèlement de ce monument national, avec la scission entre Motorola Solutions et Motorola Mobility en 2011, puis le rachat de cette dernière par Google avant sa revente trois ans plus tard à Lenovo.

Le téléphone portable et Motorola, une histoire commune

Motorola a inventé la téléphonie mobile. On doit à l’entreprise sans doute le plus grand chambrage de l’Histoire des coups de fil lorsque le 3 avril 1973, son ingénieur Martin Cooper passait le premier appel depuis un téléphone portable à New York… à son concurrent de Bell Labs, Joel Engel. L’appareil : un DynaTAC. Son poids : plus d’un kilo ! Son autonomie : moins de 30 minutes en appel. Il faudra attendre 1983 pour la commercialisation du premier modèle, un DynaTAC 8000X vendu à près de 4000 dollars. Succès immédiat auprès des agents immobiliers ! Aujourd’hui, les trois quarts de l’humanité disposent d’un téléphone portable.

dynatac-american-psycho

Mais Motorola ne s’est pas arrêté à ce premier coup d’éclat. En 1989, elle a proposé une version bien plus compacte – le MicroTAC –, le plus petit (23 cm) et le plus léger (350 g) alors disponible sur le marché ! Impossible de passer à côté dans les clips musicaux, films et séries TV américaines de cette époque. En 1996, Motorola lance le premier téléphone portable à clapet, le StarTAC. L’année suivante, la marque américaine inaugure le premier téléphone prépayé – le D160. Dès 1998, la marque intègre un navigateur web à son téléphone i1000plus, près d’une décennie avant l’iPhone ! Il permettait notamment d’envoyer des mails et des SMS. Avant qu’Apple ne standardise le format « smartphone », Motorola fait montre d’une grande originalité au début des années 2000 avec un téléphone à écran circulaire pivotant (le V70), un téléphone personnalisable (le T720), un clavier « kick-slider » (le Tizr Z8) et on en passe. Une chose est sûre, l’innovation coule dans les veines des ingénieurs et designers de Motorola, en témoigne le Moto Z en 2016 et ses multiples modules à clipser.

razr-meryl-streep

La gamme Razr, un concentré d’innovation façon Motorola

Razr, c’est la collection phare de téléphones portables Motorola, celle qui a traversé les âges. Le premier modèle – nommé V3 – dégaine son design futuriste dès 2004. Il surprend alors par son format slim – pour un téléphone à clapet faut-il le rappeler. Son aspect métallique renforce son côté « science-fiction », comme son clavier rétro-éclairé évoquant Tron pour les puristes. Il sera finalement le téléphone à clapet le plus vendu au monde ! On le voit dans les mains des personnages de Lost, Les Sopranos ou encore Prison Break. La deuxième génération (Razr 2) sort la même année que l’iPhone, en 2007, mais souffre du même coup de l’avènement du smartphone au détriment du téléphone à clapet.

Le come-back de Razr est initié en 2019, lorsque Motorola invente le premier smartphone à écran pliable ! Le parfait trait d’union entre la tradition de la marque et l’innovation chère à son ADN. La dernière déclinaison, le Razr 40 Ultra, confirme le virage haut de gamme de la gamme avec un châssis en aluminium et une finition en verre poli. Il combine un écran pliant OLED de 6,9 pouces et un écran externe de 3,6 pouces, et bénéficie de solides performances. De quoi armer sérieusement la résistance des smartphones à clapet ! Cette version premium, au design soigné et à la prise en main agréable, offre une expérience utilisateur bluffante. L’écran externe permet de gérer la majorité des tâches quotidiennes, réservant l’écran interne aux loisirs numériques (vidéos, jeux) avec un rendu à couper le souffle.

razr-40-ultra

La grande famille des smartphones Motorola

En marge des iconiques Razr, Motorola propose trois autres gammes de smartphones :

La gamme Motorola Edge. Un cran en dessous du haut de gamme, ces smartphones Motorola affichent des performances élevées. Le Motorola Edge 40 coche plusieurs cases intéressantes : une certification IP68 pour résister à l’eau et la poussière, un lecteur d’empreinte, un écran Full HD+ de 6,55 pouces, un module photo de 50 Mpx… Un compagnon élégant et fiable !

La gamme Moto G. Le milieu de gamme des smartphones Motorola est séduisant à l’image du Moto G53. Il propose une fréquence de rafraîchissement élevée pour l’écran 6,5 pouces Full HD+ (120 Hz), se montre généreux en capacité de stockage (256 Go) et tient la route côté autonome avec sa batterie grande capacité de 5000 mAh.

À partir de
249€
En stock
Acheter sur Fnac.com

La gamme Moto E. L’entrée de gamme des smartphones Motorola réduit légèrement la fiche technique, mais se montre elle aussi astucieuse avec sa prise casque et son format audio Dolby Atmos. Des caractéristiques pas banales pour un smartphone autour de 100 euros !

À partir de
23€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Motorola propose également toute une offre d’accessoires (écouteurs, enceintes portables, montre connectée).

Retrouvez tous nos articles consacrés à l’histoire des marques : vous saurez tout sur l’origine de grands noms tels que Apple, Canon, Samsung, Jabra, Google, Bose, LG, Philips, Microsoft, Nikon, Marshall, YamahaHP ou encore Dyson.

Article rédigé par
Yasmina
Yasmina
experte High Tech sur Fnac.com