Décryptage

L’histoire de Samsung : Un leader mondial high tech toutes catégories !

04 mai 2022
Par Yasmina
L'histoire de Samsung : Un leader mondial high tech toutes catégories !
©dr

Sur nos smartphones, téléviseurs, ordinateurs ou électroménager : dans notre quotidien, la marque Samsung est partout. Et même là où on ne la voit pas : saviez-vous, par exemple, que depuis le rachat en 2016 du groupe Harman, Samsung est propriétaire de la marque JBL ? Fort d’un long parcours et de nombreux secteurs d’activité, Samsung est l’un des plus grands chaebols. Un groupe d’une telle envergure cache bien évidemment une longue histoire.

Les origines de Samsung : le rêve d’un négociant sud-coréen

Date de création : 1er mars 1938

Fondateur : Lee Byung-chul

Siège social : Séoul, Corée-du-Sud

Produits principaux: Smartphones, tablettes, ordinateurs, TV, enceintes, casques, écouteurs, lave-linge, réfrigérateurs

Slogan célèbre : « Do what you can’t (fais ce que tu ne peux pas faire)« 

Nous sommes en 1938. Lee Byung-chul, entrepreneur sud-coréen, fonde une société de négoce appelée Samsung tout près de la ville de Daegu, alors occupée par le Japon. La société échange avec les commerçants et épiciers locaux, et voit ses affaires grandir rapidement. Quelque temps plus tard, Lee fonde une raffinerie de sucre à Busan, puis une usine de filature de laine à Daegu. Deux activités qui permettront à Lee Byung-chul d’assurer sa rentabilité financière.

Très vite, l’entreprise se diversifie dans de très nombreux domaines, de la sécurité jusqu’au commerce en passant par les assurances. Lee Byung-chul est un touche-à-tout, en quête du meilleur secteur d’activité pour faire grandir et mûrir ses affaires. En 1947, une nouvelle société voit le jour : Samsung Mulsan Gongsa (ou Samsung Trading Corporation), une société de trading aujourd’hui connue sous le nom de Samsung C&T Corporation.

Ce n’est qu’à partir de 1969 que Samsung se lance dans le secteur de l’électronique, via l’entreprise Samsung Electric Industries, toujours créée sous l’impulsion de Lee Byung-chul. Plusieurs divisions spécialisées dans l’électronique suivront au fil des années, confortant l’ambition et l’expertise de Samsung dans le domaine.

Lee_Byung-chul_crop

Le développement de Samsung : le tournant majeur de l’électronique grand public

C’est en effet sur ce segment que Samsung décide de se développer principalement. Au départ, Samsung Electric Industries mise sur son partenariat stratégique avec l’entreprise japonaise Sanyo (qui fusionnera d’ailleurs avec Samsung quelques années plus tard), afin de produire sur le sol coréen des produits ayant déjà fait leurs preuves sur le marché japonais, comme des calculatrices ou encore des réfrigérateurs.

Puis dans les années 1980, Samsung se lance dans les télécommunications, suite à l’acquisition de la société Hanguk Jeonja Tongsin. Le groupe produit notamment des tableaux de distribution, utilisés dans la conception de systèmes téléphoniques et de fax. En 1982, Samsung sort son premier ordinateur, le SPC-1000. Samsung se fait une place de choix en Corée, en commercialisant des produits convoités – électroménager, électronique – à un prix abordable.

scp-100

La croissance de Samsung est alors exponentielle, le pari de l’électronique grand public portant ses fruits, et lui permettant d’exporter ses produits à l’international. Difficile de passer à côté de Samsung, dont le nom figure sur de plus en plus de produits par-delà le monde. Durant les années 1990, toutefois, Samsung subit un contrecoup, alors que les téléphones portables de la marque souffrent d’une mauvaise réputation. Cette image de mauvaise qualité ternit l’image du groupe. Elle conduit à un profond repositionnement stratégique, décidé par Lee Kun-hee, le fils et successeur du fondateur Lee Byung-chul, ayant repris les rênes à la mort de son père.

Samsung à la conquête de l’international : l’innovation au cœur du succès

Dirigeant l’entreprise d’une main de fer, Lee Kun-hee décide de concentrer les ressources de Samsung sur les technologies innovantes, à fort potentiel de croissance, plutôt que sur les produits grand public qu’elle vendait alors. Il mise donc beaucoup sur l’innovation, en consacrant des sommes importantes à la recherche et développement, grâce à deux instituts de R&D dédiés. Le but : produire des technologies plus novatrices, qui fassent davantage rêver.

Cette nouvelle orientation s’avère payante. En 2009, Samsung devient le numéro 1 mondial des ventes de téléviseurs, d’écrans d’ordinateur et d’imprimantes laser. Samsung reçoit également le titre de deuxième entreprise la plus innovante au monde en 2013, juste derrière Volkswagen. Le chiffre d’affaires de l’entreprise est également au beau fixe : Samsung a retrouvé ses couleurs, et devient un leader mondial de l’électronique.

Samsung prend également sa revanche sur le segment de la téléphonie mobile, qui lui avait fait défaut quelques années auparavant. Suivant la tendance d’Apple et de son iPhone, Samsung produit en 2010 son premier smartphone emblématique, le Samsung Galaxy S. Fonctionnant sous Android, ce téléphone rencontre un immense succès commercial et critique. Il est notamment salué pour la qualité de son écran — un atout qu’il doit précisément aux forts investissements en R&D de l’entreprise. La gamme Galaxy demeure jusqu’à ce jour l’un des leaders du marché des smartphones, au coude à coude avec l’iPhone.

Samsung galaxy s

Les produits Samsung aujourd’hui : les gammes phares du géant coréen

Difficile de résumer en quelques lignes seulement toute l’étendue du catalogue Samsung, tant celui-ci est vaste et diversifié. Toutefois, et dans la continuité logique de ce que nous évoquions ci-dessus, les smartphones sont aujourd’hui un segment de marché sur lequel Samsung est particulièrement prolifique, avec une gamme Galaxy au meilleur de sa forme. Dans cette même continuité, Samsung est très présent sur le marché des ordinateurs portables, ainsi que sur celui des tablettes.

Incontournable, Samsung l’est également sur le marché des téléviseurs. Sa capacité d’innovation l’a mené à produire des écrans aux designs et aux fonctionnalités originaux, comme le fameux « The Frame », un téléviseur qui se confond avec les cadres d’une galerie d’art, ou les dalles bénéficiant de la technologie QLED, qui étonnent par leurs contrastes profonds et leur luminosité maximale.

tv-samsung-the-frame

Citons enfin l’électroménager, un secteur sur lequel on retrouve encore Samsung au meilleur de sa forme, avec des lave-linge, ou encore des réfrigérateurs incarnant tout le savoir-faire du géant coréen — qui a bien grandi depuis l’époque où il n’était que la petite entreprise d’un humble négociant.

Article rédigé par
Yasmina
Yasmina
experte High Tech sur Fnac.com
Sélection de produits