Décryptage

L’histoire de Nikon : de l’optique à la photo grand public

10 mai 2023
Par Héloïse
L'histoire de Nikon : de l'optique à la photo grand public
©dr

Nikon est une marque centenaire étroitement liée à l’histoire de la photographie. Si elle est mondialement connue pour ses appareils photos et objectifs, Nikon fabrique également des équipements industriels de précision (scanners, microscopes, instruments de mesure, etc.). On remonte le temps et on se concentre sur les produits phares de la marque Nikon, dont la promesse est de nous immerger « au cœur de l’image ».

Année de création : 1917

Fondateurs : Koyata Iwasaki

Siège social : Tokyo, Japon

Produits principaux: Appareils photo, objectifs photo

Slogan célèbre : « At the heart of the image » (« Au coeur de l’image« )

Nikon, la contre-offensive japonaise à l’industrie allemande

L’histoire de Nikon commence le 25 juillet 1917, lorsque le gouvernement japonais, qui veut rivaliser avec les entreprises allemandes dans le domaine de l’optique, fait fusionner les entreprises Tokyo Keiki Seisaku Sho, Iwaki Glass Manufacturing et Fujii Lens Seizo Sho. La nouvelle entité prend le nom de « Nippon Kōgaku Kōgyō » et a pour fondateur Koyata Iwasaki, ancien président du groupe Mitsubishi.

La production débute l’année suivante et l’entreprise fournit du matériel militaire. En 1923, l’entreprise intègre un laboratoire de recherche et deux ans plus tard, le premier microscope Nikon voit le jour. À partir de 1932, les optiques Nippon K.K. sont produites sous le nom Nikkor. C’est toujours le nom de la gamme d’objectifs Nikon, ce qui explique les appellations Nikon AF-S Nikkor.

Après avoir conçu et fabriqué l’objectif du tout premier appareil photo compact 35 mm japonais, dont le boîtier était signé Seiki Kogaku, qui deviendra Canon, Nippon KK délaisse peu à peu le matériel militaire pour la photographie et les verres de lunettes au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Le Nikon I voit le jour en 1948, et un peu moins de dix ans plus tard, en 1957, le mythique reflex Nikon F. En 1988, l’entreprise est rebaptisée Nikon Corporation, du nom de ses appareils photos, et continue d’innover dans le secteur en prenant le virage du numérique dès la décennie suivante.

nikon-f6

Les innovations qui ont fait la renommée de Nikon

L’histoire de Nikon est marquée par une succession d’innovations qui ont permis d’imposer la marque dans le monde entier. En décembre 1953, elle introduit le premier microscope stéréo et le boîtier télémétrique Nikon S2, premier boîtier 35 mm japonais avec levier d’avance rapide du film. Puis, en 1957, le Nikon SP entre dans la légende grâce à son système à couplage de motorisation de l’avance du film et son obturateur plan focal en titane.

Mais c’est le reflex Nikon F a été le premier véritable succès de la marque avec la visée reflex et, surtout, la monture F. La monture F a su traverser le temps et est toujours en usage aujourd’hui et reste compatible avec certains boîtiers et optiques actuels. C’est aussi à la fin des années 1950 que Nippon KK devient le fournisseur en optiques de la marque Zenza Bronica. En 1963, Nikon rachète le brevet français des boîtiers étanches Calypso et lance la gamme Nikonos qui va marquer le monde de la photo sous-marine.

L’histoire de Nikon est aussi liée à celle de la NASA. Les missions Apollo vont permettre de rapporter des photos de la terre et de l’espace et c’est à Nippon KK que l’agence fédérale a confié la mission de fournir des boîtiers compatibles avec les vols spatiaux. Ainsi, dans chaque vol Apollo, on trouve une version modifiée du Nikon F. L’histoire spatiale de Nikon s’est poursuivie. En 1983, les astronautes du Skylab utilisent des boîtiers Nikon et en 2017, Thomas Pesquet a emmené des Nikon D4s dans l’ISS.

En parallèle de ses activités dans le secteur des appareils photos, Nikon produit aussi des scanners de film et de diapositive sous la marque Coolscan avec notamment le Coolscan LS-3500 en 1988, qui avait une définition maximale de 4096 x 6144 pixels.

nikon-coolpix-p1000

Nikon, un destin international dès l’après-guerre

En décembre 1950, un article du New York Times vante la grande qualité des boîtiers Nikon et des optiques Nikkor utilisées par les photos journalistes américains pour couvrir la guerre de Corée, dont spécialement David Douglas Duncan qui délaissera ses appareils Leica pour les télémétriques Nikon S. Cela va asseoir la notoriété de Nikon à l’international.

Puis, dans les années 1960, la photographie se démocratise. Nippon KK lance alors un modèle d’appareil photo accessible à tous car moins onéreux que ses modèles précédents, le Nikkormat. C’est à cette période que la marque se développe à grande échelle en élargissant sa cible à l’échelle mondiale. Avec l’arrivée de l’électronique, Nippon KK puis Nikon va continuer de séduire photographes professionnels et amateurs. Avec le Nikon F3AF, la marque commence à innover dans l’autofocus jusqu’à lancer le F501 en 1986, premier reflex autofocus largement commercialisé.

En 1983, c’est le Nikon FA qui fait son arrivée sur le marché. Il s’agit du premier boîtier Nikon avec mesure de la lumière matricielle. Loin de s’endormir sur ses lauriers, Nikon a continué de sortir des appareils photos qui ont marqué le secteur, le Nikon F4 en 1989, un reflex pro monobloc, le Nikon F5 en 1996, puis le Nikon F6, les deux derniers appareils argentiques de la marque. Nikon a ensuite pris le virage du numérique dans les années 1990 et définitivement en 1999 avec la sortie du Nikon D1. La marque a su rester à la pointe de la photographie. Ainsi, parmi les modèles iconiques qui ont fait l’histoire et le succès de Nikon, on peut citer le D700, sorti en 2008. Exemple de robustesse, de rapidité, de précision, et extrêmement performant en basse lumière, il a été possédé par tous les photographes experts et professionnels.

objectifs-boitiers-nikon-z

Retrouvez tous nos articles consacrés à l’histoire des marques : vous saurez tout sur l’origine de grands noms tels que Sony, Apple, Canon, Samsung, Jabra, Google, Bose, LG, Philips, Microsoft ou encore Dyson.

Les gammes iconiques de Nikon

Aujourd’hui, Nikon est toujours un acteur majeur du secteur de la photographie et propose aux amateurs et aux professionnels plusieurs gammes iconiques.


Nikon Z

La gamme Nikon Z est une gamme d’appareils photos hybrides et d’objectifs basés sur la très large monture, robustes, légers et fiables.

2 949€
3 549€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Nikon Coolpix

Les Nikon Coolpix sont des appareils photos numériques compacts pratiques et performants. Si les compacts sont menacés par les smartphones, ils proposent une qualité d’image encore bien supérieure à celle de nos téléphones, avec une stabilisation optique, des zooms optiques plus performants (jusqu’à 83x) et une grande réactivité.

À partir de
899,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Nikon FX

La gamme Nikon FX est dédiée aux photographes experts et professionnels avec 5 modèles de reflex à capteur plein format pour répondre à leurs différents besoins. Du très polyvalent Nikon D750 au très exclusif Nikon Df en passant par le baroudeur Nikon D5, ils vont permettre de pratiquer tous les types de photographies.

À partir de
799€
En stock vendeur partenaire
Voir sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par
Héloïse
Héloïse
experte Photo sur Fnac.com
Sélection de produits