Décryptage

C’est quoi l’intelligence artificielle ?

14 juin 2024
Par Yasmina
C’est quoi l’intelligence artificielle ?
©Clarisse Croset

IA : les initiales de la révolution digitale en cours. L’IA ou quand la réalité rejoint la fiction, quand la machine atteint voire dépasse l’intelligence humaine ! L’intelligence artificielle n’est plus un fantasme mais une réalité qui nous accompagne dans notre quotidien, et n’a pas fini de modifier nos habitudes…

Une définition de l’intelligence artificielle

C’est quoi l’IA ? L’intelligence artificielle est un ensemble de technologies permettant à une machine de « reproduire des comportements liés aux humains, tels que le raisonnement, la planification et la créativité » d’après la définition du Parlement européen. L’IA « simule l’intelligence humaine et ses capacités de résolution des problèmes » selon IBM, pionnier dans ce secteur. Pour apprendre et s’améliorer en continu, l’intelligence artificielle s’appuie sur des algorithmes et des quantités massives de données afin d’imiter le comportement humain, voire même le dépasser.

Une brève histoire de l’IA

Il faut attendre le milieu du XXe siècle pour voir émerger le terme « intelligence artificielle » avec l’essor de l’informatique, mais ce concept apparaît bien avant. Dans la mythologie pour les représentations les plus anciennes, ou encore dans la science-fiction. Le premier ordinateur à réseau neuronal en 1951 ouvre la voie à l’IA, qui devient un domaine d’étude durant cette même décennie. Il faut néanmoins attendre Deep Blue en 1997, ce superordinateur conçu par IBM et capable de battre le champion du monde des échecs Garry Kasparov, pour assister au premier coup d’éclat de l’IA.

La puissance démultipliée des ordinateurs au tournant des années 2000 permet le développement d’agents intelligents qui s’imposent progressivement dans de nombreux domaines (industrie, banque, logistique, etc.) et se démocratisent avec les smartphones (Siri sur iPhone, Cortana sur Microsoft, etc.).

Les différentes formes d’IA

L’intelligence artificielle se décline en trois niveaux :

  • L’artificial narrow intelligence (ANI), qui correspond à l’automatisation d’une tache ou d’un domaine. Cette forme « faible » d’IA est pensée pour une mission unique, dans laquelle elle peut néanmoins exceller l’image des machines capables de dominer les humains au jeu de go ou au poker !
  • L’artificial general intelligence (AGI), que l’on peut traduire par intelligence artificielle forte ou large. C’est la forme d’IA la plus proche de l’intelligence humaine dans la mesure où elle est capable de raisonner en autonomie et d’effectuer des tâches différentes.
  • L’artificial super intelligence (ASI), une forme d’IA encore hypothétique qui dépasse les capacités du cerveau humain. Elle se distingue par ses fonctions cognitives qui font penser aux chercheurs qu’elle serait capable de développer une conscience.

Les principales technologies d’intelligence artificielle

On parle à tort de l’IA comme une technologie. L’intelligence artificielle recouvre un ensemble de technologies :

  • Le système expert : cet outil basé sur l’IA permet de modéliser le savoir-faire d’un spécialiste dans un domaine précis. Pour cela, elle met en relation une base de connaissances, un ensemble de règles et un moteur d’inférences simulant le raisonnement du professionnel.
  • Le machine learning : cette technologie « data science » est aussi appelée apprentissage automatique. Concrètement, les algorithmes sont confrontés à un grand volume de données pour améliorer et affiner leur capacité de prédiction des résultats.
  • Le deep learning : dérivé du machine learning, ce concept IA va plus loin dans l’apprentissage automatique, avec des algorithmes inspirés des réseaux neuraux du cerveau humain. En clair, la machine analyse des données brutes, sans règles préprogrammées afin d’apprendre de ses erreurs sans intervention humaine.
  • L’IA générative est une technologie orientée vers la création autonome de données et de contenus. C’est sans doute l’IA la plus connue du grand public avec ChatGPT pour la génération de texte ou Midjourney pour les images, qui s’appuient sur des algorithmes abreuvés de données grâce au machine learning.

IA : quels usages dans la vie réelle ?

A l’instar de ChatGPT ou Midjourney, l’intelligence artificielle est déjà parmi nous. Outre la génération de contenus, les exemples d’usages de l’IA sont nombreux dans notre quotidien :

  • Les réseaux sociaux, les moteurs de recherche, les sites e-commerce et les plateformes de streaming sont bourrés d’algorithmes qui puisent dans l’intelligence artificielle pour personnaliser l’expérience utilisateur. C’est par exemple le cas de Netflix pour suggérer des contenus en fonction de votre historique.
  • Les technologies de reconnaissance vocale et faciale, que l’on retrouve dans nos smartphones ou nos enceintes connectées, sont basées sur l’intelligence artificielle.
  • Les smart products (produits intelligents), des objets connectés, deviennent autonomes grâce à l’IA.
robot-ia

Quels produits contiennent de l’intelligence artificielle ?

Tout le monde possède un smartphone, produit emblématique bardé d’IA. Nous avons déjà évoqué la reconnaissance faciale pour débloquer l’appareil, on peut aussi évoquer les fonctionnalités émergentes visant à fluidifier l’expérience utilisateur. C’est aussi le cas de la montre connectée.

1 349€
1 469€
En stock
Acheter sur Fnac.com
À partir de
648€
En stock vendeur partenaire
Voir sur Fnac.com
1 371€
1 481€
En stock
Acheter sur Fnac.com

L’intelligence artificielle se trouve par ailleurs déjà dans l’aspirateur robot et plus globalement dans la maison connectée (ampoule, système de surveillance) pour rendre ces objets connectés plus efficaces, leur permettre d’effectuer des tâches plus complexes et interagir avec eux par la voix. Si la voiture autonome n’est pas encore sur nos routes, c’est l’IA et notamment le machine learning qui préparent la prochaine révolution des transports.

Quelles marques sont à la pointe sur l’IA ?

L’intelligence artificielle est le dernier théâtre de la lutte entre géants de la tech en matière d’innovation. Chaque acteur a développé son application IA :

  • Microsoft Copilot, le chatbot qui a succédé à Cortana en 2023. Cet assistant intelligent est notamment intégré aux logiciels de la suite Microsoft 365 afin d’optimiser le flux de travail et aider à la génération de contenus. Windows 11 est également désormais implémenté par l’IA dans de nombreuses fonctionnalités.
  • Samsung Galaxy AI rassemble les différentes fonctionnalités IA intégrées aux appareils de la gamme Samsung Galaxy (entourer pour rechercher, traduction instantanée, retouche photo générative, assistant messages, etc.).
  • Apple Intelligence est l’IA générative d’Apple, déployée sur iPhone, iPad et MacBook. Elle comprend notamment un générateur de texte et d’image, une gomme magique et une version de Siri surboostée.

apple-intelligence

Quels sont les risques liés à l’intelligence artificielle ?

L’essor de plus en plus rapide de l’IA s’accompagne de craintes, la sonnette d’alarme étant tirée notamment par les ingénieurs œuvrant à son développement. L’automatisation des tâches permise par l’intelligence artificielle impactera 40 % des emplois d’après un rapport du FMI de 2024. Plus inquiétant, certains alertent sur la perte de contrôle de systèmes IA autonomes, notamment d’ex-employés d’OpenAI à l’origine de ChatGPT. La super intelligence artificielle (ASI), consciente d’elle-même, pourrait même conduire à l’extinction humaine pour un chercheur sur dix selon une étude de 2022.

Article rédigé par
Yasmina
Yasmina
experte High Tech sur Fnac.com