Actu

Blue Lock le film : pourquoi la sortie de l’épisode Nagi au cinéma est-elle un événement ?

02 juillet 2024
Par Pierre Crochart
“Blue Lock le film - Épisode Nagi”, le 3 juillet 2024 au cinéma.
“Blue Lock le film - Épisode Nagi”, le 3 juillet 2024 au cinéma. ©Blue Lock Production

Le ballon rond est partout en cette période d’Euro 2024. Mais, pour une fois, c’est sur grand écran que se déroulera le match décisif du personnage chouchou des fans de Blue Lock : Nagi.

C’est désormais le cycle de vie des mangas : dès qu’une saga à succès commence à émerger, elle est presque immédiatement transposée en anime avant de se retrouver projetée sur grand écran dans des productions cinématographiques toujours plus impressionnantes. Une success-story qui n’est pas sans évoquer le parcours de Nagi, le personnage de Blue Lock qui a droit à son propre spin-off dans les salles obscures.

Un autre regard

Le réalisateur de l’anime, Shinsuke Ishikawa, endosse de nouveau ce rôle pour le long-métrage de 1h31 dédié à Seishiro Nagi. Toujours adossé au studio Eight Bit, Episode Nagi s’inscrit donc dans la continuité de la série, dont il reprend d’ailleurs le scénario. Et pour cause : il s’agit ici de suivre la même histoire, mais du point de vue de Nagi.

Le film explore le parcours du lycéen avant son entrée dans le programme Blue Lock. Encouragé par son camarade Reo après qu’il a remarqué son talent inné pour le football, il finit par recevoir le précieux sésame lui permettant de rejoindre les rangs de ce prestigieux institut visant à « créer le meilleur attaquant au monde » pour mener l’équipe nationale de football à la victoire.

Déjà projeté au Japon et visionné par une partie de la presse, Blue Lock: Episode Nagi a reçu d’excellentes critiques, louant l’emphase (méritée) sur l’un des personnages les plus appréciés de l’anime et s’extasiant devant la technicité des matchs montrés à l’écran. Un indispensable pour tout fan de Blue Lock qui se respecte.

Ces animes qui s’exportent sur grand écran

Il faut comprendre ce projet cinématographique comme une façon de faire le pont entre la première saison de Blue Lock et la deuxième, qui est attendue en octobre prochain. Une pratique qui tend à se répandre dans le monde de la japanimation, de plus en plus enclin à investir les salles obscures pour événementialiser certains arcs narratifs importants.

Une ornière créée notamment par Demon Slayer, dont le premier film a notamment dépassé le légendaire Le Voyage de Chihiro au box-office. La saga poursuivra d’ailleurs son épopée au cinéma : une trilogie de longs-métrages devrait apporter un point final à l’histoire du manga de tous les records. Une chose est sûre, les BD japonaises n’ont pas fini de se décliner sous toutes les formes possibles et imaginables. D’ailleurs, le casting de la saison 2 de la série live action One Piece vient d’être dévoilé.

Blue Lock: Episode Nagi, sortie en salles le 3 juillet.

À partir de
12€
Voir sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin