Décryptage

Comment bien choisir son écran gamer

21 janvier 2021
Par Brandon
Comment bien choisir son écran gamer

Il existe une multitude d’écrans destinés à vous faire passer de longues et agréables heures devant vos jeux vidéo préférés. En fonction de votre terminal, de votre fréquence de jeu et de votre portefeuille, découvrez quel écran de gaming est fait pour vous.


1- TV ou moniteur PC ?

2- Full HD, 4K ou 8K

3- Un écran incurvé ?

4- Le temps de réponse

5- Tout pour les fps !

6- Quelle dalle ?

7- Nvidia ou AMD ?

8- Attention les yeux !

9- La connectique

10- Mat ou brillant ?

11- Trop stylé mon écran !











PC vs. Console

Qu’ils s’agisse de téléviseurs ou de moniteurs d’ordinateurs, tous les écrans modernes possèdent au moins un port HDMI. Cette technologie permet de transmettre des images en haute définition tout en s’affranchissant de câbles supplémentaires pour transmettre le son. En théorie, tout écran possédant une entrée HDMI serait donc compatible. Dans les faits, si vous cherchez à obtenir un résultat optimal, il vous faut choisir votre écran d’après davantage de critères.

Si vous jouez régulièrement sur votre console de salon, il vous faut naturellement un grand écran. Vous pourrez ainsi tirer profit au maximum des graphismes offerts par vos jeux. Si vous êtes davantage orienté PC gaming, vous devez vous tourner vers des moniteurs gamer.

PC ou console ? Les experts vous aident à choisir

PC vs Console

Laissez-vous éblouir par l’Ultra Haute Définition

Un des critères déterminants dans le choix d’un écran est la qualité d’image qu’il fournit. La qualité standard est la Full HD (1080p). Elle offre de la netteté et de la fluidité dans les mouvements. Viennent ensuite la 4K, voire la 8K qui offrent des images époustouflantes. Elles sont souvent combinées avec des technologies permettant d’améliorer l’apparence des couleurs et des textures à l’écran. Les consoles de dernière génération comme les Xbox Series ou la Playstation 5 ont spécialement été conçues pour supporter la 4K. Ce format offre une qualité d’image 4 fois supérieure à celle de la HD en affichant plus de détails.

Vérifiez bien que votre écran et votre console partagent les mêmes caractéristiques. Il serait dommage de ne pas profiter pleinement des possibilités qu’offre votre terminal de jeu. Pour profiter d’une expérience encore plus saisissante, vous pouvez ajouter un système de home-cinéma à votre TV.

Il existe de plus en plus d’écrans 4K pour PC mais il faut que la configuration de votre ordinateur le permette. Autrement, il vous faudra vous tourner vers une carte graphique adaptée et un processeur plus puissant. Vous pouvez aussi opter pour un compromis en faisant le choix des écrans de résolution QHD. Ils sont mieux définis que les écrans Full HD (1920 x 1080 pixels) et comptent 2560 x 1440 pixels. Il en résulte donc des images plus grandes dont la qualité est légèrement à la hausse.

Les experts vous conseille pour choisir votre carte graphique et votre processeur

Résolution HD vs résolution 4K

Immergez-vous complètement

Vous êtes sans doute plongé dans votre bulle lorsque vous jouez. Pour une expérience encore plus immersive, il vous faut absolument un écran incurvé. Le fait d’être positionné au centre d’un écran, qui est légèrement courbé sur les bords, donne l’impression d’être au cœur de l’action. Et plus l’écran incurvé est grand, plus cette sensation d’immersion est importante. C’est par exemple le cas avec le moniteur Samsung Odyssey G9, d’une taille de 49″ ! Cela correspond à peu près à la taille de deux écrans de 27″. Avec un tel bijou, vous n’aurez d’autre choix que de gagner toutes vos parties.

Ecran incurvé Samsung

Restez toujours dans la course

Lorsque l’on joue, la dernière chose dont on a envie, c’est que l’image soit saccadée. En plus d’être très désagréable, cela peut vous coûter la victoire. Il est alors primordial de s’attarder sur quelques caractéristiques techniques qui vous permettront de faire la différence.

Si vous passez votre temps libre à jouer au Solitaire, cela n’a pas grand intérêt pour vous. En revanche, si vous jouez à des jeux au graphisme exigeant, vous devez jeter un coup d’œil à la fiche technique de l’écran que vous êtes sur le point d’acheter. Celui-ci doit être capable de supporter le rythme imposé par les jeux auxquels vous jouez.

Une des données à scruter est le temps de réponse. Il se mesure en millisecondes et on devine aisément pourquoi. Dans les jeux d’action par exemple, les images peuvent s’enchaîner très rapidement ce qui nécessite, de la part du joueur, rapidité et réactivité. L’écran, lui, doit être capable d’afficher la bonne image au bon moment. C’est pourquoi il faut se tourner vers un écran ayant un temps de réponse moindre. On estime que pour le gaming, un bon écran dispose d’un temps de latence inférieur à 5 millisecondes. Au-delà, vous risquez d’être gêné à cause d’une image qui n’est pas nette.

Temps de latence

Misez sur les FPS

Bien qu’il soit question de gaming, en évoquant le terme de FPS, on ne parle pas ici des jeux de type « First Person Shooter » mais de frames par seconde. Cet homonyme désigne le nombre d’images affichées en une seconde de contenu animé. Son unité de mesure est le fps.

Le nombre de frames par seconde est à prendre en compte, avec le taux de rafraîchissement qui est également un critère déterminant. Derrière cette donnée se cache le nombre de changements maximum d’images par seconde que peut supporter l’écran. Il est exprimé en Hz. Pour une image optimale, le taux de rafraichissement ne doit pas être inférieur au nombre d’images par seconde. La plupart des jeux se jouant en 60 fps, vous pouvez choisir un écran ayant une fréquence d’au moins 60 Hz. Pour les gamers confirmés, le taux de rafraichissement peut atteindre 144 Hz et plus, offrant ainsi une expérience de jeu très fluide. Encore une fois, il faut que la carte graphique soit en mesure de produire ce nombre d’images par seconde.

 Frames sur un écran

Avez-vous la (bonne) dalle ?

Vous avez peut-être remarqué qu’il est régulièrement question de dalles TN, IPS, ou encore VA. Chacune de ces technologies possède ses avantages et ses inconvénients. Ces familles d’écrans ont un comportement différent quant à la restitution des couleurs, à l’angle de vision, et au temps de réponse.

Les écrans dotés de dalles TN sont les moins chers. La restitution des couleurs et les angles de vision ne sont pas fameux. Ce type d’écran est en général destiné à des usages de bureautique car, l’apparence de l’image n’est pas le critère le plus important. En revanche, les temps de réaction sont très courts, ce qui est un critère recherché en gaming. Un écran de ce genre peut être intéressant si vous jouez de manière occasionnelle à Fortnite par exemple.

Les écrans à dalle IPS restituent beaucoup mieux l’image et les angles de vision sont accrus. Le seul bémol est que leur temps de réaction peut être important. Cette réalité a tout de même tendance à devenir de plus en plus nuancée. Certains écrans IPS spécialement destinés au gaming possèdent des temps de réaction records, à l’instar de l’Acer VG240YPbiipf qui affiche un score de 1 milliseconde.

Enfin, les dalles VA offrent à la fois un bon rendu des contrastes et des couleurs, des angles de vision importants et une réactivité au rendez-vous. Etant très polyvalents, ces écrans coûtent plus chers mais vous font bénéficier d’un rendu semblable à celui recherché par les gamers professionnels. Vous pouvez trouver des écrans à dalle VA comme le MSI Optix MAG271CR.

 Dalle IPS

Technologies embarquées

Certains moniteurs disposent de technologies embarquées qui se chargent de traiter l’image. Si, par exemple, vous apercevez sur votre PC un autocollant Nvidia ou AMD, n’hésitez pas à vous tourner vers un écran de gaming qui soit compatible. Vous pourrez pleinement profiter des possibilités offertes par votre carte graphique. Cette dernière est chargée de gérer tous les paramètres vidéos (3D, textutres détaillées …) afin de soulager le processeur. Si vous en possédez une mais que vous constatez qu’elle atteint ses limites, vous pouvez toujours upgrader votre PC en vous tournant vers les mastodontes que sont Nvidia et AMD. Ces marques proposent des optimisations natives permettant d’enrichir votre expérience de jeu en mettant l’écran et les composants de votre ordinateur au diapason.

En temps normal, la carte graphique communique le nombre d’images à afficher par seconde à l’écran, et ce dernier obéit quoi qu’il arrive, au risque de donner lieu à quelques couacs. Si l’écran n’est pas en mesure de suivre le rythme, les images affichées peuvent être fortement dégradées. Avec les améliorations apportées par FreeSync et G-Sync, l’écran est capable de déterminer quand il faut moduler le taux de rafraîchissement pour garantir une image nette. Adieu les artefacts visuels ! Vous pouvez même bénéficier de fonctionnalités supplémentaires comme la HDR. Celle-ci délivre une image plus réaliste, notamment avec des couleurs plus vives et des ombres plus profondes.

C’est quoi au juste l’HDR ? Retrouvez l’éclairage des experts 

HDR G-Sync

Préservez vos yeux

Au vu des nombreuses heures que vous risquez de passer à jouer, il est important de vous soucier de vos yeux. Une exposition prolongée à des écrans, sans protection, peut avoir des conséquences sur votre vue. Pour toujours être en mesure de battre vos adversaires, ne négligez pas ces quelques précautions.

Activez le mode de protection des yeux, depuis votre ordinateur ou directement depuis l’écran. Si vous ne disposez pas de ce mode, il existe des logiciels que vous pouvez télécharger et qui s’en chargeront. Ils rendront votre écran légèrement jaune afin de limiter la lumière bleue émise par les écrans et nocive pour les yeux à long terme.

Mais la lumière bleue n’est pas le seul ennemi de votre vue. Saviez-vous que jouer dans le noir est perturbant pour vos yeux ? Le fait qu’il y ait une séparation trop brutale entre la partie éclairée et la pénombre, créé un contraste important. Vos yeux sont donc, d’une certaine manière, agressés. Pour adoucir cette démarcation, des LED placées derrière le téléviseur, génèrent la même gamme de couleurs que le contenu affiché à l’écran. Certains téléviseurs Phillips, comme le The One 70PUS7304 embarquent cette technologie appelée Ambilight.

En savoir plus sur l’Ambilight par Philips

 Philips Ambilight

Ne négligez pas les périphériques d’entrée

Il y a un aspect qui passe parfois au second plan mais qui est toutefois très important : les connectiques prises en charge par l’écran. Auparavant, le périphérique d’entrée proposé sur les écrans était le VGA. Ce dernier offre une résolution de 480p. C’est suffisant pour une utilisation en bureautique mais pas assez si vous comptez jouer à Cyberpunk.

Après le VGA, il y a eu le DVI. Ce port permet de transmettre une qualité vidéo supérieure au VGA. D’ailleurs, certaines cartes graphiques en sont pourvues. C’est pourquoi vous devez vous tourner vers un écran disposant d’un port DVI, de peur que votre carte graphique ne soit pas supportée.

Dorénavant, l’entrée vidéo la plus plébiscitée est le HDMI. Elle a été standardisée sur de nombreux appareils et supporte les contenus en HD et en UHD. Elle présente l’avantage de transmettre simultanément la vidéo et le son. Dès lors, vous n’avez plus besoin de brancher un câble jack pour transmettre le son.

Vous avez peut-être constaté que sur votre ordinateur, vous disposez d’un port qui ressemble à un port HDMI mais qui n’en est pas un. Bingo ! Vous avez découvert le DisplayPort. Il s’agit d’un cousin du HDMI qui a eu moins de succès auprès du grand public. Pourtant, le DisplayPort possède des performances considérables qui sont même supérieures à celles du HDMI. Il propose des débits de transfert plus élevés mais ne prend, en revanche, pas en compte le son. Il est davantage proposé sur les appareils destinés au gaming ou au multimédia.

Le dernier né des périphériques est l’USB-C. Il réunit les avantages du DisplayPort et du HDMI avec une vitesse de transfert jusqu’à deux fois supérieure. Naturellement, il vous faudra un ordinateur récent pour pouvoir espérer posséder un port USB-C.

Périphériques existants 

Echec en mat ?

S’il vous est arrivé de vous balader dans le rayon des écrans pour PC, vous avez sans doute remarqué que certains d’entre eux avaient un aspect brillant quand d’autres avaient un aspect mat. Ces différences s’expliquent par l’utilisation qui est faite de l’écran.

Un écran brillant est très flatteur car la luminosité est plus élevée et les couleurs plus affirmées. Le rendu des graphismes est également plus net et offre une expérience agréable. Dans le cas où vous êtes susceptible de jouer dans un environnement particulièrement lumineux, vous pourrez être gêné par les reflets parasites.

Les moniteurs disposant d’écrans mats sont les plus utilisés car ils présentent l’avantage de ne pas beaucoup fatiguer les yeux. Or, une fatigue oculaire est à tout prix à éviter si l’on joue sur de longues périodes. C’est pour cette raison que la plupart des écrans de gaming sont mats. Ils sont également moins sujets aux reflets.

Mat ou brillant ? Nos conseils pour choisir

 Ecran mat

Cerise sur le gâteau : le design

Cela peut être le moins important pour certains et pourtant, le design compte dans le choix d’un écran. Les matériels de gaming sont travaillés de manière à être plaisants quand on les utilise mais également plaisants à l’œil. Si vous êtes adepte des apparences
simplistes, vous trouverez aisément ce qu’il vous faut. L’avantage avec ces genres d’écrans est qu’ils sont moins chers que ceux à l’esthétique plus travaillée. Vous n’êtes cependant pas condamné à jouer sur un écran aux larges bordures. Certaines marques proposent des écrans au graphisme simple et efficace qui laissent de la place à ce qui compte le plus : le contenu affiché à l’écran. C’est le cas du HP Omen qui possède des bords latéraux très fins, ce qui donne le sentiment d’avoir une surface d’écran plus importante.

Si vous préférez les designs élaborés, vous trouverez votre bonheur. Tout se joue au petit détail qui fait la différence, au niveau de la forme ou de l’éclairage. Le ROG XG27VQ dispose d’un petit projecteur au milieu de son trépied, vous permettant d’afficher sur votre bureau un sceau de couleur que vous aurez vous-même créé. A l’arrière, un halo lumineux change de couleur au rythme de votre utilisation, de quoi embellir votre pièce si vous avez l’habitude de jouer dans le noir. Nous avons d’ailleurs testé cet écran de jeu.

ROG Strix XG27VQ

<<RETROUVEZ TOUTE NOTRE GAMME D’ÉCRANS DE GAMING


Article rédigé par
Brandon
Brandon
Expert High Tech
Sélection de produits