Actu

Victoires de la Musique 2022 : Clara Luciani et Orelsan raflent la mise

14 février 2022
Par Félix Tardieu
Clara Luciani au festival Papillons de nuit (2019)
Clara Luciani au festival Papillons de nuit (2019) ©Wikimédia commons

Sans réelle surprise, la 37e cérémonie des Victoires de la Musique a récompensé vendredi soir Orelsan et Clara Luciani, grands favoris de cette édition, qui se sont partagé la moitié des trophées.

C’était attendu : le rappeur caennais Orelsan, dont l’album Civilisation est devenu en seulement un peu plus d’un mois l’album le plus vendu de 2021 (plus de 400 000 exemplaires écoulés à ce jour), a remporté trois prix lors des dernières Victoires de la Musique, présidées cette année par Stromae, qui a ouvert les festivités en interprétant Santé, premier single de son prochain album Multitude (à paraître le 4 mars prochain), accompagné sur scène par son avatar numérique. Sacré artiste masculin de l’année, Orelsan est également reparti avec la Victoire de la création audiovisuelle pour la série documentaire Montre jamais ça à personne, réalisée par son frère Clément Cotentin, ainsi que la Victoire de la meilleure chanson originale de l’année pour L’Odeur de l’essence, morceau phare et déjà culte de son dernier album.

De son côté, Clara Luciani a été sacrée artiste féminine de l’année et a remporté la Victoire du meilleur album pour Coeur, au détriment de Brûler le feu de Juliette Armanet, repartie bredouille malgré son tube Le dernier jour du disco. Dans les autres catégories, Barbara Pravi et Terrenoire ont été révélations de l’année, tandis que Ben Mazué a remporté la Victoire de la meilleure tournée pour Paradis. Deux autres prix ont été décernés aux albums les plus « streamés » de l’année, à savoir Aya d’Aya Nakamura et de JVLIVS II du rappeur marseillais SCH, qui a profité de son passage sur scène pour déplorer l’absence de la scène rap aux Victoires, régulièrement pointées du doigt pour leur manque de diversité musicale (en France, les 10 artistes les plus écoutés en 2021 sont des rappeurs). 

Jacques Dutronc s’est également vu remettre une Victoire d’honneur des mains de son fils, Thomas, avant de reprendre ensemble Et moi et moi et moi, premier EP de Jacques Dutronc sorti en 1966. Dutronc père et fils partiront ensemble en tournée en avril prochain, passant par quelques festivals estivaux comme le Printemps de Bourges, les Nuits de Fourvière (Lyon) ou encore les Francofolies de La Rochelle. 

À lire aussi

Actu, Critique
04 fév. 2022
Épisode de podcast
09 août. 2021

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste