Actu

Les tests du Apple Vision Pro sont en ligne : qu’en pense la presse américaine ?

31 janvier 2024
Par Pierre Crochart
Les tests du Apple Vision Pro sont en ligne : qu'en pense la presse américaine ?
©Apple

Alors que le casque de réalité mixte d’Apple sera officiellement commercialisé ce vendredi outre-Atlantique, la presse spécialisée a déjà rendu son verdict.

Après avoir passé quelques heures en compagnie du Vision Pro il y a quelques semaines, les journalistes américains ont cette fois pu emporter leur exemplaire du Vision Pro à domicile pour un test plus poussé. Alors, révolution confirmée pour le nouveau produit d’Apple ? Ou flop annoncé ?

1 169€
1 229€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Tous les stigmates d’un produit de première génération

Annonçons immédiatement la couleur : l’Apple Vision Pro est le meilleur casque de réalité mixte jamais conçu. C’est en tout cas en ces termes que le décrit The Verge, tout en attribuant au casque la note plutôt tiède de 7/10.

La qualité des matériaux et la véritable débauche technologique sont particulièrement portées aux nues par Nilay Patel, le rédacteur en chef du site américain. Les écrans, en l’occurrence, ont l’air de faire des merveilles pour assurer une immersion de tous les instants dans des contextes de divertissement. En revanche, le poids élevé (650 grammes — contre 515 grammes pour le Meta Quest 3) et la piètre autonomie du produit n’encouragent pas vraiment à un port prolongé.

C’est également ce que regrette Joanna Stern, la journaliste du Wall Street Journal qui, pour la blague, est partie tester le Vision Pro au ski (le casque d’Apple ressemblant à s’y méprendre à une paire de lunettes de sport d’hiver). Dans son test vidéo, qui a le mérite d’être concis, elle explique avoir rapidement lâché l’affaire de la batterie (qui ne dure que 2h) pour simplement rester branchée sur secteur afin de ne plus être limitée par l’autonomie du casque.

La journaliste a également éprouvé l’utilité du Vision Pro dans des contextes productifs. Associé à un MacBook, le casque d’Apple offre un espace de travail d’une grande générosité mais, malheureusement, impossible d’espérer mener une tâche à bien en n’utilisant que le clavier virtuel du Vision Pro. L’ajout d’un clavier Bluetooth externe est indispensable pour plus de confort. Autant dire que la promesse d’Apple de remplacer un ordinateur par un casque de réalité mixte, ce n’est pas pour tout de suite. « L’Apple Vision Pro a toutes les caractéristiques d’un produit de première génération, conclut la journaliste. Il est lourd, son autonomie craint, il n’y a pas énormément de bonnes applis disponibles, et il peut être bugué. »

Un futur remis en question ?

Le bilan du Vision Pro n’est pas complètement négatif, au contraire. Comme le font souvent les produits de première génération (rappelons que le dernier lancement d’envergure d’Apple remonte à l’Apple Watch en 2015), ils esquissent un avenir, prononcent une promesse du bout des lèvres. Et c’est exactement ce que fait le casque d’Apple.

Le journaliste de CNBC a été particulièrement conquis par la navigation sur visionOS, qui repose sur des gestes manuels et un suivi oculaire performant. Pour le divertissement, la chaîne ne tarit pas d’éloges sur les qualités du casque, offrant visiblement un excellent rendu visuel et permettant même, notamment sur Disney+, de visionner des films en 3D à un niveau de qualité jamais atteint par aucune TV 3D jusqu’à présent.

Ceci étant, l’un des axes d’amélioration principal d’Apple avec son casque semble être son mode passthrough, qui permet de voir le monde extérieur grâce aux caméras intégrées sur le casque. Universellement, tous les testeurs regrettent un affichage trop pixelisé et, surtout, en difficulté lorsque la lumière vient à manquer. Joanna Stern, pour reprendre son exemple, a du mal à lire les étiquettes présentes sur des épices alors qu’elle est en train de cuisiner avec le Vision Pro afin de suivre une recette en temps réel.

Même si les avis restent critiques, l’ensemble des journalistes à avoir chaussé le Vision Pro en avance semblent rester curieux et curieuses de la façon dont il évoluera. Reste que son avenir semble pour le moins assuré : d’après des estimations, Apple aurait déjà écoulé plus de 200 000 casques de réalité mixte lors de sa phase de précommandes, uniquement aux États-Unis.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin