Épisode de podcast

La réalité virtuelle est-elle l’avenir de l’homme ?

15 décembre 2021
Labo Fnac : Le Podcast
Labo Fnac : Le Podcast
12 épisodes

Cela fait longtemps que l’on parle de la réalité virtuelle, en bien comme en mal. Qu’est-ce que la VR, à quoi sert-elle ? Et surtout quelle sera la place de la VR dans nos vies dans quelques années ? On vous explique tout.

C’est quoi la VR ?

Pour commencer, c’est quoi la VR ? VR vient de Virtual Reality, la fameuse réalité virtuelle. Par définition, la réalité virtuelle est une expression qui désigne les dispositifs permettant de simuler numériquement un environnement par la machine.

En d’autres termes, une machine comme un ordinateur ou un smartphone crée un monde. Ce monde est entièrement numérique, et permet à la personne utilisant la VR d’évoluer dedans. Comme dans Ready Player One, le film de Spielberg adapté du roman du même nom !

Attention, il ne faut pas confondre Réalité Virtuelle et Réalité Augmentée. La réalité virtuelle crée un monde entier alors que la réalité augmentée va superposer du numérique au monde réel. Les exemples les plus connus de la réalité augmentée sont les filtres Snapchat ou encore le jeu Pokémon Go. L’autre différence est le fait que la VR nécessite un casque spécifique pour entrer et interagir avec ce nouveau monde.

Une troisième technologie existe entre les deux : on l’appelle la réalité mixte. Comme la réalité virtuelle, elle nécessite un casque spécial pour l’utiliser, mais elle permet également d’interagir avec le monde réel de la même manière que la réalité augmentée. 

La réalité virtuelle est de plus en plus démocratisée

La VR aujourd’hui

Pour revenir à la réalité virtuelle, voyons un peu dans quels domaines elle est présente. Aujourd’hui, on peut l’utiliser dans presque tous les secteurs d’activités. Mais certains se démarquent, notamment les jeux vidéo.

Quand on parle réalité virtuelle, on pense souvent jeux vidéo, et c’est bien normal puisque c’est le premier domaine à l’utiliser. En 2020, presqu’un tier des revenus de la VR provenait du gaming. Pourquoi ? Parce que les plus grands éditeurs de jeux se sont placés rapidement dans le domaine, anticipant le futur du gaming. On pense surtout au Sony Playstation VR ou au HTC Vive de Steam. Aujourd’hui, Facebook s’est mis dans la course et a bien rattrapé son retard avec Oculus.

En ce qui concerne les autres domaines, on peut évoquer la médecine. On y utilise la VR pour des formations, notamment pour s’entraîner pour des opérations.

L’immobilier propose de son côté des visites de maisons à distance. On peut également concevoir des travaux et voir un meilleur rendu du futur résultat chez vous. D’ailleurs, Ikea propose le Kitchen VR Experience, afin de concevoir sa cuisine sur mesure.

Ces usages ne sont pas encore si répandus, mais ils se diffusent de plus en plus au sein de notre quotidien.

La réalité augmentée est différente de la VR

Le Metaverse

Même si la réalité virtuelle commence à se trouver un peu partout, elle n’est qu’au début de son histoire. Il n’y a pas longtemps, Mark Zuckerberg a changé le nom du groupe Facebook par Meta. Quel rapport avec la VR ? Mark Zuckerberg a de grandes ambitions, et sa nouvelle priorité est de créer un metaverse.

L’idée d’un metaverse, c’est d’avoir un univers numérique parallèle en 3D, où toutes les personnes pourront se connecter et se retrouver. Vous vous demandez certainement quel est le lien avec la VR ? Tout simplement le mode d’accès. Puisque c’est un univers en 3D, le meilleur moyen d’y évoluer est d’utiliser la réalité virtuelle.

L’idée du metaverse de Facebook est de rassembler virtuellement les gens qui sont éloignés géographiquement. C’est en quelques sortes la suite logique du réseau social tout puissant.

Bien sûr, il sera possible de faire pleins de choses, travailler, jouer, regarder un film… ce n’est qu’une question d’imagination. Dans un monde où les relations à distance interconnectées sont déjà courantes, ce n’est finalement que l’étape suivante. 

Le Metaverse de Facebook n’en est qu’à ses balbutiements

Les limites de la VR 

Facebook, alias le groupe Meta, n’est pas le seul à travailler sur un metaverse. Les autres GAFAM ont aussi annoncé plancher sur le sujet. Le metaverse est-il une bonne ou une mauvaise chose ? Seul l’avenir nous le dira, mais une chose est sure, ce n’est pas pour tout de suite.

Pourquoi ? Tout simplement parce que trop de problèmes persistent encore avec la VR. Mark Zuckerberg l’a d’ailleurs évoqué lors de sa présentation du metaverse, la VR a de nombreuses failles à l’heure actuelle.

La principale limite est le ressenti, qui n’est que visuel et sonore. Il n’est pas possible de créer une sensation physique comme le ressenti du vent lorsque l’on utilise la VR, ou même de sentir une odeur. Ces limites ne sont que physiques mais devront être surmontées pour avoir une immersion totale.

Pour le moment, il y a déjà d’autres problèmes qui peuvent être résolus plus simplement. D’abord le prix, souvent trop cher pour le contenu à offrir. L’ergonomie aussi est perfectible. On peut aussi évoquer le Motion Sickness, le fait d’avoir des nausées après une séance de VR. Ces 3 aspects repoussent de potentiels utilisateurs et freinent la progression de la réalité virtuelle.

Lorsque ces problèmes d’usage seront résolus, à quel point utilisera-t-on la réalité virtuelle dans notre quotidien ? Avec ce sujet se pose forcément des questions éthiques et morales.

Le monde de demain ?

Se dirige-t-on doucement vers un monde à la Ready Player One ou chaque personne est isolée chez soi et se réfugie dans une réalité virtuelle ? De nombreux fantasmes accompagnent en tout cas ces évolutions, mais nous ne sommes qu’au début de cette technologie. Seul le futur nous dira si la VR révolutionnera vraiment nos vies. 

Pour aller plus loin