Test Labo

Test Labo Philips 32PHS5505-12 : un petit TV très abordable… aux performances datées

26 février 2022
Par Pierre Blanc, Driss Abdi
PHILIPS 32PHS5505-12
PHILIPS 32PHS5505-12 ©Labo Fnac

En résumé

Note LABOFNAC

Si son design s’inspire des modèles OLED les plus prestigieux de la marque, le Philips 32PHS5505-12 doit se contenter de matériaux moins nobles que le métal et de bords qui sont relativement épais. Entrée de gamme oblige, le téléviseur doit se contenter d’un équipement réduit au minimum syndical. L’utilisateur disposera ainsi de deux entrées HDMI qui prennent tout de même en charge la norme HDMI-CEC pour utiliser une seule télécommande pour piloter le Philips 32PHS5505-12 et un autre appareil, comme par exemple une barre de son que l’on pourra brancher sur la sortie audio numérique optique. Un port USB est également prévu pour profiter de l’enregistrement sur support amovible. La dalle de 32 pouces affiche une définition HD de 1 366 x 768 pixels seulement, ce qui est faible à l’heure de la 4K UHD et même de la TV 8K pour un budget qui n’est certes pas comparable. Le Philips 32PHS5505-12 n’a pas fait de miracle lors de son passage au Labo Fnac. Le téléviseur affiche un taux de contraste très faible, la faute notamment à des noirs qui manquent cruellement de profondeurs et qui rappellent les débuts du LCD. De plus, si les angles de vision sont très satisfaisants pour garantir une qualité d’image homogène où que soient assis les téléspectateurs, les couleurs manquent de richesses et de précision. En revanche, le téléviseur profite pleinement de sa petite dalle de 32 pouces pour offrir une belle uniformité, avec des écarts de luminosité et de chrominance qui sont négligeables.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
À partir de
219,95€
En stock vendeur partenaire
Note LABOFNAC
Voir sur Fnac.com

Notre test détaillé

Général

Résolution
1366 X 768
Diagonale écran (en pouces)
32 "
Diagonale écran (en cm)
80 cm
Ratio d’image
16/9
Ecran incurvé
plat

Contraste

Contraste
3
Le contraste d’un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d’intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
* Les écrans OLED n’affiche aucune lumière dans le noir, donc aucun taux de contraste n’est calculable.
©Labo Fnac

Progressivité

Progressivité
6.3
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
©Labo Fnac

Directivité

Directivité
7.7
Être capable de regarder l’écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d’image de face comme sur les côtés)*Les écrans OLED n’ont pas de rétro-éclairage, il n’y aura donc pas de fuites de lumière dans les noirs
©Labo Fnac
©Labo Fnac

Colorimétrie

Couleur
5.3
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Richesse des couleurs
6.1
©Labo Fnac

Uniformité

Uniformité
6.8
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
©Labo Fnac
Luminance
9
Chrominance
8

Connectiques

Slot carte mémoire
0
Ports USB
1
Prises HDMI
2
Prises HDMI Comp. 4K
0
Compatible ARC sur 1 HDMI
Oui
Wi-Fi
Non
Ethernet
Non
Bluetooth HID
Non
Bluetooth Audio
Non
Prise Casque
Oui
Sortie audio numérique
optique

Fonctionnalités

OS
TPS191E-000.002
Compatible HBBTV
Non
Compatible HDR
Non
Fonctions enregistrements sur USB
Oui

Consommation

Consommation en veille (en W)
0 W
Consommation en marche (en W)
0 W

Conclusion

Note LABOFNAC

Si son design s’inspire des modèles OLED les plus prestigieux de la marque, le Philips 32PHS5505-12 doit se contenter de matériaux moins nobles que le métal et de bords qui sont relativement épais. Entrée de gamme oblige, le téléviseur doit se contenter d’un équipement réduit au minimum syndical. L’utilisateur disposera ainsi de deux entrées HDMI qui prennent tout de même en charge la norme HDMI-CEC pour utiliser une seule télécommande pour piloter le Philips 32PHS5505-12 et un autre appareil, comme par exemple une barre de son que l’on pourra brancher sur la sortie audio numérique optique. Un port USB est également prévu pour profiter de l’enregistrement sur support amovible. La dalle de 32 pouces affiche une définition HD de 1 366 x 768 pixels seulement, ce qui est faible à l’heure de la 4K UHD et même de la TV 8K pour un budget qui n’est certes pas comparable. Le Philips 32PHS5505-12 n’a pas fait de miracle lors de son passage au Labo Fnac. Le téléviseur affiche un taux de contraste très faible, la faute notamment à des noirs qui manquent cruellement de profondeurs et qui rappellent les débuts du LCD. De plus, si les angles de vision sont très satisfaisants pour garantir une qualité d’image homogène où que soient assis les téléspectateurs, les couleurs manquent de richesses et de précision. En revanche, le téléviseur profite pleinement de sa petite dalle de 32 pouces pour offrir une belle uniformité, avec des écarts de luminosité et de chrominance qui sont négligeables.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 3 (11 avis)
Article rédigé par
Pierre Blanc
Pierre Blanc
Responsable des tests TV et écrans
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin