Test Labo

Test Labo du Samsung QE65QN90B : quand le Neo QLED surpasse l’OLED

25 septembre 2022
Par Driss Abdi, Pierre Blanc
SAMSUNG QE65QN90BATXXC
SAMSUNG QE65QN90BATXXC ©Labo Fnac

Avec le Samsung QE65QN90B, la technologie Neo QLED vient rivaliser de la plus belle des façons avec l’OLED.

En résumé

Note LABOFNAC

Difficile de trouver un défaut au Samsung QE65QN90B qui s’avère extrêmement performant dans tous les domaines. Taux de contraste, angles de vision, uniformité ou encore richesse des couleurs, ce téléviseur Neo QLED n’a rien à envier à l’OLED. À cela s’ajoutent moult fonctionnalités qui en font l’un des meilleurs téléviseurs de 65 pouces aujourd’hui.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • L'excellent taux de contraste
  • Les angles de vision
  • La colorimétrie maitrisée
  • Les très nombreuses fonctionnalités
Les moins
  • Pas de Dolby Vision

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
À partir de
1 999€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Prise en main

C’est l’an dernier que Samsung avait présenté ses premiers téléviseurs Neo QLED. C’est sous cette appellation que l’on retrouve les modèles mini LED du géant coréen. Cette technologie promet de rivaliser avec l’OLED en matière de qualité d’image, tout en offrant des fonctionnalités avancées de premier plan.

Le Samsung QE65QN90B est donc un téléviseur mini LED 4K UHD de 65 pouce. Compatible avec le HLD et le HDR10+ (mais pas Adaptative, cette norme étant réservée aux Neo QLED 8K), il fait également l’impasse sur le Dolby Vision et sa dernière mouture le Dolby Vision IQ, qui est pourtant plébiscité par les plateformes de streaming, Netflix et Disney+ en tête.

Comme toujours chez Samsung, le QE65QN90B arbore un design et une finition très soignés. La dalle de 65 pouces profite de bords relativement fins et le châssis n’est pas bien épais lui non plus. Une prouesse rendue possible par l’utilisation de LED qui sont 40 fois plus petites que sur un modèle QLED traditionnel. L’ensemble repose sur un élégant pied central en métal, qui autorise l’installation du téléviseur sur un meuble de taille modeste. Seul regret, le fameux boîtier déporté One Connect qui regroupe toute la connectique est réservé au QN95 qui chapeaute la gamme.

Toute la connectique du Samsung QE65QN90B prend donc place au dos du téléviseur qui pourra néanmoins être accroché au mur si vous le souhaitez. Tout y est avec pas moins de quatre entrées HDMI qui répondent toutes à la norme 2.1 (dont une eARC). Celles-ci sont compatibles 4K à 120 images/seconde, AMD Freesync Premium Pro, ALLM et VRR. Des technologies qui s’adressent aux joueurs qui sont équipés de consoles de dernière génération. Le Samsung QE65QN90B dispose également de deux ports USB, d’une sortie audio optique, d’un port Ethernet et de connecteurs d’antenne terrestre/câble/satellite. Du classique pour la catégorie, tout comme les connexions Bluetooth 5.2 et Wi-Fi 5.

Samsung a choisi de proposer une section audio commune à tous ses téléviseurs Neo QLED. Le Samsung QE65QN90B bénéficie ainsi d’un système 4.2.2 canaux, avec une puissance confortable de 70 W. De plus, le Samsung QE65QN90B profite de plusieurs solutions audio maison à commencer par SpaceFit Sound qui est un système de calibrage en fonction de la configuration de votre pièce.

Autre technologie Samsung, OTS+ (Object Tracking Sound +) va permettre au son de suivre les mouvements des objets à l’écran de manière dynamique en utilisant les différents haut-parleurs du téléviseur. Enfin, les utilisateurs de barre de son Q Series pourront l’associer aux haut-parleurs du Samsung QE65QN90B pour créer un ambiance sonore encore plus riche. Mais le résultat ne conviendra pas forcément à tout le monde, avec une impression de scène frontale proéminente par rapport aux autres canaux.

Enfin, comme les téléviseurs QLED avant eux, les modèles Neo QLED sont tous animés par Tizen. Ce système d’exploitation a l’avantage d’offrir une interface qui est très facile à utiliser et néanmoins complète. Un bandeau s’affiche en bas de l’écran pour accéder aux sources vidéos, aux applications et aux réglages du téléviseur. Tizen est associé à une petite télécommande qui est elle aussi très épurée et vraiment pratique au quotidien. Malgré un nombre limité de boutons que l’on peut facilement manipuler à l’aveugle le soir, elle permet de piloter aisément le Samsung QE65QN90B.

Ce dernier dispose de fonctionnalités avancées que l’on a déjà découvert sur d’autres modèles du constructeur comme Multi View qui autorise l’affichage d’un programme télé et du contenu d’un smartphone en simultané, Tap View pour profiter des vidéos et de la musique de son périphérique mobile en lui faisant toucher le cadre téléviseur, ou encore les fameux assistants vocaux (Amazon Alexa, Samsung Bixby et Google Assistant).

Le mode Ambiant est aussi de la partie. Il s’agit d’un affichage spécial qui permet de transformer le Samsung QE65QN90B en élément décoratif en affichant des photos ou des images, des informations ou encore le même motif que votre mur en prenant préalablement le téléviseur en photo.

Enfin, outre Samsung TV Plus qui donne gratuitement accès à plus de 40 chaînes, le constructeur fait un pas de plus vers les gamers avec le mode Super UltraWide Game View. Il s’agit ici d’afficher les jeux vidéo au format 21:9 ou même 32:9. Les amateurs profiteront également d’une barre de jeu qui offre un accès direct à des paramètres utiles tels que le format de l’image, les retards à l’affichage, le mode HDR, ou encore la sortie audio qui est actuellement utilisée.

Résolution
3840 X 2160
Diagonale écran (en pouces)
65 "
Diagonale écran (en cm)
164 cm
Ratio d’image
16/9
Ecran incurvé
plat

Contraste

Contraste
9
Le contraste d’un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d’intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
* Les écrans OLED n’affiche aucune lumière dans le noir, donc aucun taux de contraste n’est calculable.
©Labo Fnac

Lors de notre test du Samsung QE55QN90AAT, nous avions constaté que le Neo QLED offraient des performances proches de l’OLED en matière de taux de contraste et de profondeur des noirs, le tout associé à une luminosité bien plus importante. Ce qui se confirme avec le Samsung QE65QN90B qui affiche 337 cd/m² dans l’axe et un niveau de noir impressionnant avec 0,001 cd/m² seulement. Forcément le taux de contraste s’en ressent avec une valeur de 337 000.

Et comme si cela ne suffisait pas, le Samsung QE65QN90B n’est pas le moins du monde handicapé par les fuites de lumière. En effet, le niveau de noir est homogène sur les quatre bords du cache appliqué sur la dalle Neo QLED par le Labo : 0,007 cd/m² au-dessus, en dessous et à droite, et même 0,001 cd/m² sur la gauche. En matière de taux de contraste et de profondeur des noirs, la dalle Neo QLED du Samsung QE65QN90B n’a rien à envier à l’OLED bien au contraire.

Progressivité

Progressivité
8.8
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
©Labo Fnac

La progressivité du téléviseur est évaluée en comparant la courbe de gamma du signal vidéo en sortie, à celle du signal de référence en entrée. Globalement linéaire, la courbe de gamma du Samsung QE65QN90B montre que ce dernier retranscrit correctement le signal vidéo d’origine.

Ce test est complété avec des mesures de directivité à partir de cinq zones d’observation, et un angle qui varie de 45 degrés. Elles ont pour but de simuler les différentes positions d’observation du téléviseur, comme si le téléspectateur était assis en face ou sur le côté du Samsung QE65QN90B. Si la perte de luminosité est conséquente en passant de 337 cd/m² dans l’axe à 151 cd/m² dans l’angle gauche, et 144 cd/m² dans l’angle droit, ces valeurs restent néanmoins très satisfaisantes pour que tous les téléspectateurs puissent profiter d’une bonne qualité d’image.

Directivité

Directivité
8.2
Être capable de regarder l’écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d’image de face comme sur les côtés)*Les écrans OLED n’ont pas de rétro-éclairage, il n’y aura donc pas de fuites de lumière dans les noirs
©Labo Fnac
©Labo Fnac

Le test de directivité permet d’évaluer la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. Pour ce faire la luminosité est réglée sur la valeur maximale pendant toute la durée du test. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. Comme précédemment, il s’agit d’évaluer les angles de vision du téléviseur, mais cette fois en matière de contraste et de niveau de noir.

À l’instar de l’OLED, la technologie Mini LED offre une qualité homogène dans les angles. Ainsi, le niveau de noir est identique que l’on se place dans l’axe ou dans les angles du Samsung QE65QN90B.

De la même façon, bien que le taux de contraste chute fortement dans les angles, il affiche toujours un niveau extrêmement élevé.

Colorimétrie

Couleur
8.4
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Richesse des couleurs
8.9
©Labo Fnac

Comme le QLED, la technologie Neo QLED excelle en matière de richesse des couleurs. Le Samsung QE65QN90B couvre ainsi le triangle de référence DCI-P3, avec une légère dérive dans le bleu qui n’impacte pas le rendu à l’oeil nu. C’est une fois encore excellente.

Uniformité

Uniformité
7.8
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
©Labo Fnac
Luminance
7
Chrominance
7

Les grandes diagonales d’écran peinent souvent à afficher une qualité d’image homogène sur toute la surface de la dalle. Ce n’est pas le cas du Samsung QE65QN90B qui offre une belle homogénéité tant dans la luminosité que dans les couleurs. L’écart d’uniformité de luminance de 23% est négligeable. Le Samsung QE65QN90B affiche une luminosité maximale de 255 cd/m² légèrement à droite et au-dessus du centre de la dalle de 65 pouces. À l’inverse, le minimum de 197 cd/m² est atteint dans le coin supérieur droit.

L’écart d’uniformité des couleurs est généralement plus problématique pour tous les téléviseurs ou presque, mais ce n’est pas le cas ici non plus. Avec un delta U’V’ de 0,0057, le Samsung QE65QN90B fait même mieux que la dalle 8K du Samsung QE65Q800 avec un delta U’V’ de 0,0071 (plus le chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles).

Slot carte mémoire
0
Ports USB
2
Prises HDMI
4
Prises HDMI Comp. 4K
4
Compatible ARC sur 1 HDMI
Oui
Wi-Fi
integre
Ethernet
Oui
Bluetooth HID
Oui
Bluetooth Audio
Oui
Prise Casque
Non
Sortie audio numérique
optique

Fonctionnalités

OS
T-PTMDEUC-1204.
Compatible HBBTV
Oui
Compatible HDR
Oui
Fonctions enregistrements sur USB
Oui

Consommation

Consommation en veille (en W)
0 W
Consommation en marche (en W)
0 W

Conclusion

Note LABOFNAC

Difficile de trouver un défaut au Samsung QE65QN90B qui s’avère extrêmement performant dans tous les domaines. Taux de contraste, angles de vision, uniformité ou encore richesse des couleurs, ce téléviseur Neo QLED n’a rien à envier à l’OLED. À cela s’ajoutent moult fonctionnalités qui en font l’un des meilleurs téléviseurs de 65 pouces aujourd’hui.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 5 (1 avis)
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin