Test Labo

Test Labo du MICROSOFT LAPTOP 5 : Microsoft se repose sur ses lauriers

04 novembre 2022
Par Pierre Crochart, Javare Traoré
Le Surface Laptop 5 dans sa finition platine.
Le Surface Laptop 5 dans sa finition platine. ©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Microsoft renouvelait il y a quelques semaines sa gamme d’ordinateurs Surface. Le Laptop 5 s’avance parmi eux comme une référence en termes de polyvalence.

En résumé

Note LABOFNAC

Le Surface Laptop 5 n’est pas révolutionnaire. En fait, il se contente pour l’essentiel de moderniser la fiche technique du précédent modèle en adoptant la 12ᵉ génération de processeurs Intel. Dans les faits, nous n’avons pas grand-chose à reprocher au produit. Performant, agréable à l’œil et réactif sous les doigts, il conviendra à l’immense majorité des personnes qui ont les moyens de se l’offrir. Mais pour le tarif qu’en demande Microsoft, on s’attend à une prestation supérieure. Surtout en ce qui concerne le design, qui n’a pas évolué d’un iota depuis des années, et la webcam qui se cantonne toujours à du 720p. D’aucuns trouveront également à redire sur l’autonomie, qui n’est pas tout à fait à la hauteur de nos attentes pour un ultrabook de ce rang. Reste qu’en matière d’écran, Microsoft sait y faire.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Fin et léger
  • Bien conçu…
  • Écran de très bonne qualité
  • Clavier et trackpad agréables à utiliser
  • Les performances
Les moins
  • … design qui n'évolue pas
  • Les épaisses bordures de l'écran
  • La webcam 720p

Détail des sous notes

Écran
Cette note reflète la qualité globale de l'écran.
Performances informatiques
Cette note reflète la vitesse globale de l'ordinateur dans l'execution des applications
Autonomie
Plus la note est elevée et plus l'ordinateur restera allumé sans avoir à être rechargé.
Qualité audio
Cette note reflète de la qualité globale du système audio de l'ordinateur
À partir de
1 592,99€
En stock vendeur partenaire
Note LABOFNAC
Voir sur Fnac.com

Notre test détaillé

Comme tous les ans, Microsoft profite de la fraîcheur automnale pour renouveler sa gamme d’ordinateurs Surface. L’an dernier, le Surface Laptop 4 et son processeur AMD Ryzen avaient su séduire le Labo. Qu’en sera-t-il cette année avec cette nouvelle référence dopée aux processeurs Intel de 12ᵉ génération ? Éléments de réponse, en attendant un test complet du Labo.

À partir de
2 046,98€
En stock vendeur partenaire
Acheter sur Fnac.com

Prise en main réalisée sur un Surface Laptop 5 i7-1255U équipé de 16 Go de RAM et 512 Go de stockage SSD prêté par le constructeur.

Design et ergonomie

On ne va pas y aller par quatre chemins : le design du Surface Laptop 5 n’a absolument pas évolué depuis la génération précédente. Ou celle d’avant, ou celle qui l’a précédée. Oui, on le regrette autant que vous, mais Microsoft ne semble pas prêt à refondre en profondeur son ordinateur portable grand public.

Reste qu’un petit tour du propriétaire s’impose. L’ordinateur portable est fin. Très fin même, avec 14,5 mm seulement à son point le plus haut. À l’instar d’un MacBook Air, il affiche une allure profilée plus fine au niveau du repose-poignets et plus épaisse vers l’arrière pour venir loger les différents composants de sa configuration.

Microsoft Surface Laptop 5
Le design du Surface Laptop n’a pas bougé d’un iota.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Toujours conçu en aluminium brossé, le Surface Laptop 5 reprend également l’élément distinctif de la gamme : son revêtement alcantara. Ouvrir pour la première fois un Surface Laptop est en effet une expérience ; le clavier est enchâssé dans un cadre textile suédé et pas dans un châssis en aluminium ou en plastique comme chez la concurrence. Une chose est sûre, on ne voit pas ça ailleurs ! Maintenant, quant à se prononcer sur l’esthétique de la chose… On laissera chacun et chacune juge.

Rien de particulier à signaler concernant le clavier… Si ce n’est que l’on aurait apprécié la présence d’un capteur d’empreintes digitales pour renforcer davantage la sécurité de l’ensemble. Reste que, côté frappe, le confort est de mise pour qui apprécie une course légèrement « molle ». À ce titre, le clavier est très silencieux. Un atout pour les couche-tard, à n’en pas douter.

Microsoft Surface Laptop 5
Le choix du revêtement a de quoi diviser.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Très léger (1,27 kg), le Surface Laptop 5 présente toujours une connectique un peu chiche – mais suffisante. On trouve sur la tranche gauche un port USB-C Thunderbolt 4, un port USB-A 3.1 et une prise casque jack 3,5 mm. À l’opposé, Microsoft rempile avec son connecteur propriétaire Surface Connect, qui sert à recharger l’appareil. Attention à ne pas le confondre avec un port pour carte SD ! Notez cependant que l’ordinateur peut être rechargé avec le port USB-C.

Dessous, le Surface Laptop 5 dispose de quatre patins antidérapants qu’il suffit de retirer pour accéder aux vis et ainsi démontrer le châssis. Enfin, l’arrière de l’appareil affiche une large grille permettant à l’air chaud d’être évacué lorsque l’utilisation devient trop intense.

Type d’ordinateur
portable
Système d’exploitation
Windows
Version Système d’exploitation
11 Famille 22H2
Taille d’écran
15 "
Processeur
Intel i7-1255U 2,6 GHz
Quantité RAM
8 Go
Carte vidéo
Intel(R) Iris(R) Xe Graphics –
Mémoire vidéo dédiée
128 –
Stockage
192Go
Type de Stockage
NVMe (SSD)

L’écran

Qualité d’écran
8
Ecran Tactile
Non
Définition
5.7
Résolution de l’écran
2496 x 1664 pix
Densité de l’écran (en PPP)
199 ppp
Contraste & Progressivité
7.3
Taux de contraste (100:5)
244 :5
Fidelité des couleurs
8.7
Directivité
5
Perte de lumière à 30°
63.3 %
Perte de lumière à 45°
80 %

Toujours tactile, l’écran LCD de 13,5 pouces de notre modèle propose une définition généreuse de 2 496×1 664 pixels au ratio 3:2. C’est donc un vrai plaisir de travailler sur le Surface Laptop 5, même si l’épaisseur des bordures (1 cm) commence à être indécente en 2022.

Le fabricant promet un rapport de contraste de 1300:1 et une couverture optimale du gamut sRGB. Sans aller jusque-là, les sondes du Labo Fnac attestent que le contraste est généreux. Le Surface Laptop 5 nous offre une prestation visuelle très satisfaisante. La finesse d’affichage est impeccable, les couleurs sont parcimonieusement saturées pour flatter la rétine, et les noirs suffisamment profonds pour oublier que l’on est sur une dalle LCD. Le Labo confirme par ailleurs que la colorimétrie de la dalle est très bonne. On regrettera cependant une directivité hasardeuse, nécessitant de se tenir bien en face de l’écran pour en profiter au mieux.

Microsoft Surface Laptop 5
Les bordures de l’écran demeurent épaisses pour un laptop haut de gamme de 2022.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

La luminosité de l’écran qui nous a impressionnés ; nous n’avons pas eu de difficulté à travailler sur l’ordinateur même dos à une fenêtre. L’ajustement automatique de la luminosité est efficace, et le plafond est suffisamment haut pour que l’écran reste lisible en toute circonstance. Un très bon point pour cet ordinateur destiné à être emmené partout.

Enfin un petit point sur la webcam. Il s’agit toujours d’un modèle 720p qui propose une image… assez décevante en 2022. Surtout à l’heure où la visioconférence prend de l’ampleur. Microsoft, quand proposeras-tu enfin une caméra Full HD ?

Microsoft Surface Laptop 5
La webcam n’est pas médiocre, mais loin d’être satisfaisante en 2022.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Performances et rapidité

Vitesse de démarrage
10 s
Bureautique
7.5
Traitement de fichiers
10
Traitement d’image
5
Performances
3.6
Applications Web
3
Gaming
3.8

Notre configuration de test est la mieux dotée du nouveau line-up de Microsoft. Les enchères démarrent à 1 179 € pour un Surface Laptop 5 doté de 8 Go de RAM LPDDR5x, un SSD de 256 Go et un processeur Intel Core i5-1235U. Si nous ne pouvons pas nous prononcer sur cette référence, notre exemplaire équipé de 16 Go de RAM, 512 Go de stockage et d’un i7-1255U nous a conquis.

Capable de grimper à une fréquence de 4,70 GHz quand la situation l’exige, le processeur et la RAM de dernière génération offrent une navigation fluide, très adaptée à des tâches du quotidien et de la bureautique. Le laptop n’a pas de difficulté à lancer de nombreuses applications en simultané et à passer de l’une à l’autre sans plus de cérémonie.

Microsoft Surface Laptop 5
Le Surface Laptop 5 est pensé pour la productivité.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Mais tout n’est pas instantané pour autant. Notamment lorsqu’on utilise l’ordinateur sur batterie. Peut-être est-ce Windows 11 qui est encore mal optimisé, ou tout simplement le processeur qui fait du zèle pour améliorer l’autonomie, mais une petite latence est parfois perceptible lorsqu’on clique sur une icône. De la part d’un utilisateur quotidien d’un MacBook Pro équipé d’une puce M1 Pro, je dois dire ma légère déception sur ce point.

En ce qui concerne les tâches graphiques et notamment les jeux vidéo, il faut modérer ses attentes. La raison ? Aucune carte graphique dédiée ne trouve sa place dans le Surface Laptop 5, si ce n’est l’iGPU Intel Iris Xe et ses 96 unités de calcul.

Inutile de tourner autour du pot : n’imaginez pas lancer Cyberpunk 2077 en qualité ultra avec cette configuration. De là à dire que le jeu vidéo n’est pas envisageable ? Absolument pas. Le Surface Laptop 5 dispose d’une aisance toute relative, mais qui l’autorise à lancer sans trop de difficulté des jeux indépendants peu gourmands ou des titres 3D datés d’il y a plusieurs années, moyennant quelques concessions graphiques. Nous avons notamment pu profiter de Grand Theft Auto V en qualité moyenne (mais définition Full HD) à plus de 60 images par seconde. Il faudra cependant faire avec un ventilateur qui monte dans les tours, mais c’est tout naturel pour un ordinateur portable.

Microsoft Surface Laptop 5
Le Surface Laptop 5 n’a aucun mal à lancer GTA V en qualité « normale » à plus de 60 images par seconde.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Autonomie

Autonomie
8
Durée de l’autonomie
08:47:30

Au chapitre de l’autonomie, le Surface Laptop 5 promet une endurance équivalente au Surface Laptop 4 (version AMD), soit environ 18 heures en « utilisation normale ».

D’après notre expérience, il est difficile d’arriver à un tel constat. À moins bien sûr de réduire la luminosité (généreuse) de l’écran et de brider les performances du processeur. Le Labo Fnac confirme nos impressions avec son relevé à 8h47 d’autonomie. Un score tout à fait honorable.

Mais il faut avertir les matinaux qu’ils auront peut-être du mal à tenir une journée entière loin du chargeur de leur Surface Laptop 5 s’ils mobilisent trop d’applications différentes et organisent plusieurs réunions en visio. Dans les faits, en commençant à travailler vers 8h jusqu’à midi, nous sommes arrivés à court d’autonomie vers 15h30 en reprenant à 13h.

Audio

Audio
6.5
Puissance sonore
86 dB A

Situés dessous, les haut-parleurs du Surface Laptop 5 n’ont rien de particulier à offrir si ce n’est un son correct. Ni trop fort, ni trop faible, il frustrera évidemment les mélomanes qui veulent écouter leur musique dans les meilleures conditions. En revanche, la configuration suffira pour vos réunions en visio ou le visionnage de vidéos sans avoir besoin de brancher systématiquement un casque ou une paire d’écouteurs.

Connectivité

Connectiques et caractéristiques supplémentaires
Prise casque (3,5 mm)
Oui
Avec pavé numérique
Non
Clavier rétro-eclairé
Oui
Résolution de la webcam
0.9 Mpix
PORTS USB
2
HDMI
0
Display port
Non
Port Ethernet
Non
Bluetooth
Oui
NFC
Non
Carte mémoire
Non
Capacité maxi
0 Go

Dimensions & poids

Largeur
341 mm
Hauteur
17 mm
Profondeur
244.8 mm
Poids
1.9 kg

À lire aussi

Conclusion

Note LABOFNAC

Le Surface Laptop 5 n’est pas révolutionnaire. En fait, il se contente pour l’essentiel de moderniser la fiche technique du précédent modèle en adoptant la 12ᵉ génération de processeurs Intel. Dans les faits, nous n’avons pas grand-chose à reprocher au produit. Performant, agréable à l’œil et réactif sous les doigts, il conviendra à l’immense majorité des personnes qui ont les moyens de se l’offrir. Mais pour le tarif qu’en demande Microsoft, on s’attend à une prestation supérieure. Surtout en ce qui concerne le design, qui n’a pas évolué d’un iota depuis des années, et la webcam qui se cantonne toujours à du 720p. D’aucuns trouveront également à redire sur l’autonomie, qui n’est pas tout à fait à la hauteur de nos attentes pour un ultrabook de ce rang. Reste qu’en matière d’écran, Microsoft sait y faire.

Note technique

Détail des sous notes

Écran
Performances informatiques
Autonomie
Qualité audio
Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin