Test Labo

Test Labo de la Lenovo Legion Go : la meilleure console-PC de sa génération ?

07 juin 2024
Par Javare Traoré, Sofian Nouira
Test Labo de la Lenovo Legion Go : la meilleure console-PC de sa génération ?
©Lenovo

Pour ses premiers pas sur le marché des consoles-PC, Lenovo a choisi de ne pas faire comme ses concurrents. Avec la Legion Go, le constructeur mise en effet sur une machine un peu plus encombrante, mais qui porte en elle la promesse d’un meilleur confort. Tient-elle toutes ses promesses ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans notre test complet.

En résumé

Note LABOFNAC

À l’heure du bilan, il apparaît incontestable que la Lenovo Legion Go est une franche réussite. Plus ambitieuse que ses devancières, elle se démarque surtout par son grand écran de 8,8 pouces. Pour autant, elle ne manque pas de qualités avec son processeur AMD Ryzen Z1 Extreme, sa polyvalence grâce aux manettes détachables façon Nintendo Switch et ses très bonnes finitions. Cependant, son poids conséquent de 854 g et son format imposant l’éloignent de la portabilité d’une Nintendo Switch ou d’un Steam Deck. Il faut un petit temps pour trouver ses marques avec la bête dans les mains. De plus, malgré des performances de haut vol pour ce format, l’autonomie reste limitée sur les jeux les plus gourmands et l’expérience logicielle sous Windows 11 manque encore d’optimisation pour ce format. A contrario, l’OS de Microsoft fait de cette machine un véritable PC.

Tout est ici affaire de compromis. Si vous recherchez la puissance et la souplesse d’un PC dans un format plus compact qu’un ordinateur portable, la Legion Go est faite pour vous. L’expérience se fait au prix de quelques concessions. Mais le jeu en vaut largement la chandelle tant l’expérience globale est plaisante une fois que vous avez pris vos marques.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Performances de haut vol pour le format
  • Très bel écran de 8,8 pouces
  • Look réussi et qualité de fabrication irréprochables
  • Manettes détachables
  • Béquille arrière (façon Surface) pratique
  • 2 ports USB-C
  • Compatible avec tous les jeux PC
  • Un vrai PC complet, pour aussi travailler, naviguer, etc.
Les moins
  • Plus lourd et encombrant que les concurrents
  • Mode FPS intéressant, mais demande un temps d'adaptation
  • Windows 11 n'est pas toujours adapté
  • Autonomie limitée pour les jeux exigeants

Détail des sous notes

Écran
Cette note reflète la qualité globale de l'écran.
Performances informatiques
Cette note reflète la vitesse globale de l'ordinateur dans l'execution des applications
Autonomie
Plus la note est elevée et plus l'ordinateur restera allumé sans avoir à être rechargé.
Qualité audio
Cette note reflète de la qualité globale du système audio de l'ordinateur
À partir de
799,99€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Appuyez pour voir les caractéristiques

Largeur
302 mm
Hauteur
50 mm
Profondeur
131 mm
Poids
1.1 kg
Connectiques et caractéristiques supplémentaires
Clavier rétro-eclairé
Non
Résolution de la webcam
0 Mpix
PORTS USB
2
HDMI
0
Display port
Non
Port Ethernet
Non
Bluetooth
Oui
NFC
Non
Carte mémoire
Oui
Capacité maxi
2048 Go

Notre test détaillé

Pendant longtemps, les joueurs nomades ont dû se contenter de machines aux performances sensiblement amoindries. Bien sûr, cela n’a jamais empêché les créateurs de jeux de faire preuve d’une créativité débordante pour pallier aux limitations des Nintendo Gameboy, Sega Game Gear, Atari Lynx et autres Sony PSP.

Avec la Switch, Nintendo a été le premier en 2017 a combler le fossé entre les machines sédentaires et les portables. Néanmoins, pour parvenir à ce résultat, le fabricant japonais a dû consentir d’importantes concessions, avec une configuration matérielle bien plus modeste que celles des autres machines de même génération. Ce qui n’empêche pas la console de Nintendo de continuer à se vendre extrêmement bien, même si elle a soufflé en mars 2024 sa septième bougie.

Pour commencer à profiter de performances techniques de choix dans un format de console portable, il a donc fallu attendre le lancement du Steam Deck en 2022. Une machine qui a créé à elle seule le nouveau segment des consoles-PC, c’est-à-dire des consoles portables capables de faire tourner des jeux PC.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

Depuis, beaucoup de grands fabricants ont cherché à se positionner sur cette catégorie encore très jeune. La Lenovo Legion Go que nous testons ici s’inscrit dans cette tendance en proposant une machine alliant puissance et mobilité. Conçue pour offrir une très bonne expérience de jeu, cette console-PC est équipée d’un processeur AMD Ryzen Z1 Extreme, d’une mémoire vive de 16 Go LPDDR5X et d’une puce graphique AMD Radeon RDNA 3.

Son écran tactile de 8,8 pouces, avec une définition QHD+ de 2 560×1 600 pixels, promet une qualité d’image impressionnante. De plus, cette Lenovo Legion Go intègre des fonctionnalités avancées telles que la charge rapide, une connectivité étendue et une capacité de stockage de 512 Go. Elle fonctionne en outre sous Windows 11, ce qui lui garantit une certaine polyvalence au-delà du gaming.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

Avant de poursuivre, notez que la Legion Go est livrée avec une coque de transport rigide très pratique, ainsi qu’un chargeur autorisant la charge rapide.

Design, qualité de fabrication et ergonomie

Dès la première prise en main, la Lenovo Legion Go séduit par la robustesse de sa conception et l’excellence de sa fabrication. Son boîtier en plastique haut de gamme affiche une superbe finition noir mat, avec un souci du détail qui force le respect.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

Les contrôleurs amovibles TrueStrike de part et d’autre de l’écran offrent une grande polyvalence. S’inspirant des Joy-Con de la Nintendo Switch, ils s’en distinguent par une ergonomie soignée. Les boutons et gâchettes réagissent parfaitement, avec une course bien calibrée. Les joysticks à technologie Hall Effect garantissent précision et longévité. Cerise sur le gâteau, ils sont agrémentés d’un élégant rétroéclairage RVB paramétrable.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

La connectique est concentrée sur le bord supérieur avec une prise casque, un lecteur de cartes microSD et un port USB 4.0 polyvalent qui gère le transfert de données, la recharge et la connexion à un écran externe. Un deuxième port USB 4.0 astucieusement situé en bas permet de jouer en mode station d’accueil. On regrette seulement l’absence de port Ethernet pour le jeu en ligne.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

Une fois en main, la Legion Go convainc malgré ses dimensions généreuses. Les contrôleurs amovibles assurent une prise en main sûre et agréable, même pendant les longues parties. Les gâchettes analogiques ont une course satisfaisante et les boutons sont réactifs.

Malgré son gabarit conséquent de 298x131x40 mm pour 854 g, la Legion Go surprend par son confort en main. Son poids est judicieusement réparti et les manettes assurent une prise en main sûre, même si une forme plus arrondie à l’arrière aurait été appréciée. Les boutons dorsaux tombent idéalement sous les doigts.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

Le poids se fait ressentir à la longue, mais reste supportable. Le support intégré façon Surface à l’arrière est astucieux pour poser l’appareil et reposer les bras. Ingénieux, le mode FPS transforme le joystick droit en viseur et le gauche en touches ZQSD. C’est pratique, même s’il nécessite un temps d’adaptation assez conséquent.

Test Lenovo Legion Go
L’accessoire qui transforme les contrôleurs en mode FPS a son propre emplacement dans la protection, pour pouvoir l’emmener partout.©L'Éclaireur

Le grand écran de 8,8 pouces renforce l’immersion, mais peut aussi fatiguer les yeux plus rapidement qu’un écran de 7 pouces. Heureusement, la luminosité atteignant 500 nits et le revêtement antireflet permettent de jouer même dans des conditions assez lumineuses.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

Quant aux boutons et fonctions supplémentaires des manettes, ils se révèlent judicieux à l’usage. Le pavé tactile sur la manette droite facilite la navigation sous Windows. Les quatre boutons programmables au dos offrent de multiples possibilités. Seul bémol, l’absence de fonctionnalités gyroscopiques pourtant disponibles sur d’autres contrôleurs.

À l’usage (interface utilisateur)

Une fois l’appareil allumé, Windows 11 accueille l’utilisateur. Un système d’exploitation conçu principalement pour les PC de bureau ou portables, ce qui impacte l’expérience utilisateur et entraîne inévitablement quelques lacunes liées à ce choix d’OS. Il est vrai que le lanceur Legion Space inclus permet de naviguer aisément dans sa ludothèque. De plus, vous pouvez lui préférer quelques alternatives comme Playnite.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

Cependant, ne vous attendez pas à la même simplicité d’utilisation qu’une console de salon, une Nintendo Switch ou même un Steam Deck. Il sera parfois nécessaire de mettre les mains dans le cambouis des paramètres pour bénéficier d’une expérience optimisée. L’interface de Windows 11 reste en effet peu intuitive dans le cadre d’une utilisation au doigt. On finit toutefois par s’y faire.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

D’autant que Windows 11 ne pose pas que des problèmes sur cette machine. Déjà, parce que le grand écran permet à l’OS de respirer un peu. Nous l’avons trouvé moins pénible à manipuler que sur l’afficheur de 7 pouces de la ROG Ally d’Asus. Ensuite, et surtout, le système d’exploitation de Microsoft permet d’installer tous les jeux PC possibles et imaginables. Si vos jeux sont éparpillés sur plusieurs boutiques telles que Steam, Epic Games et GOG, vous n’aurez pas à vous poser des questions sur la compatibilité, contrairement au Steam Deck.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

Enfin, au-delà du jeu vidéo, le fait d’avoir sous la main le système d’exploitation de Microsoft permet au Legion Go d’être en mesure de faire tout ce que fait un PC classique. Il est ainsi possible de travailler, de regarder des vidéos, etc. Nous avons d’ailleurs écrit une partie de ce test directement sur la console-PC, connectée à un clavier et une souris sans fil. Mieux, si vous reliez en plus l’appareil à un écran externe, il devient un PC totalement classique.

Écran

La Legion arbore un afficheur tactile LCD IPS de 8,8 pouces au format 16:10. Cet écran se distingue par ses caractéristiques techniques de haute volée, avec une résolution de 2 560×1 600 pixels, pour une densité de 344 pixels par pouce (PPP). Il offre donc une excellente résolution pour ce type de machine, assurant des images nettes et précises, idéales pour les jeux et autres usages multimédias.

Sans être parfaite, la dalle procure dans l’ensemble une expérience visuelle de très haut niveau. Le contraste et la progressivité maîtrisés permettent des transitions fluides et des noirs assez profonds, avec un taux de contraste mesuré à 3235:1, soit dans une bonne moyenne pour ce type d’écran. Bien sûr, nous aurions tout de même préféré que Lenovo propose un afficheur OLED, même si son LCD s’en tire bien au final.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

Au rayon des défauts, la fidélité des couleurs laisse tout de même un peu à désirer, ce qui peut impacter l’expérience visuelle pour les utilisateurs exigeants en termes de rendu colorimétrique. De plus, la directivité très moyenne indique que les angles de vision ne sont pas optimaux et qu’une certaine perte de qualité peut être observée sous des angles de vision extrêmes.

On relève en effet des pertes de lumière significatives, avec 60,3 % à 30° et 82,5 % à 45°, ce qui confirme que l’écran perd beaucoup en luminosité lorsqu’il est vu de côté. Mais ce n’est pas rédhibitoire, dans la mesure où une telle console portable est avant tout un appareil qui s’utilise seul, avec l’utilisateur bien en face de l’écran.

Qualité d’écran
9
Ecran Tactile
Oui
Définition
9.8
Résolution de l’écran
2560 x 1600 pix
Densité de l’écran (en PPP)
344 ppp
Contraste & Progressivité
8.2
Taux de contraste (100:5)
323 :5
Fidelité des couleurs
5.2
Directivité
5
Perte de lumière à 30°
60.3 %
Perte de lumière à 45°
82.5 %

Performances informatiques

Sous le capot, la Legion Go cache un processeur AMD Ryzen Z1 Extreme, soutenu par 16 Go de mémoire vive (RAM) LPDDR5X, ainsi qu’une puce graphique intégrée AMD Radeon RDNA 3. Une fiche technique quasiment identique à celle de la ROG Ally d’Asus. Les performances de la console-PC ne sont donc pas surprenantes.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

D’après les résultats du test de performances informatiques de notre Labo, la Lenovo Legion Go excelle dans les tâches bureautiques telles que le traitement de texte, les tableurs et la gestion des emails. Elle se montre également excellente dans sa capacité à gérer et manipuler des fichiers. Que ce soit pour le transfert de données volumineuses, la compression et décompression de fichiers ou la gestion de gros volumes de données, la Lenovo Legion Go répond parfaitement aux attentes sans montrer de signes de ralentissement. Notre test de traitement d’image s’est lui aussi montré concluant, rendant cette machine tout à fait adaptée pour l’utilisation de logiciels comme Photoshop ou Lightroom.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

En revanche, l’appareil s’est montré moins performant dans nos tests utilisant des applications web. Certaines applications très lourdes ou mal optimisées peuvent donc ne pas fonctionner aussi efficacement que d’autres tâches plus locales.

Test Lenovo Legion Go
Cyberpunk 2077 est tout à fait jouable sur la Lenovo Legion Go.©L'Éclaireur

Mais ce qui nous intéresse le plus dans cette machine, c’est son potentiel en gaming. Et de ce point de vue, elle ne déçoit pas, avec une belle prestation dans le cadre de notre laboratoire. Bien sûr, il ne faut pas s’attendre à pouvoir lancer les jeux les plus exigeants dans des niveaux de détails élevés. Néanmoins, des titres AAA tels que Red Dead Redemption 2, Cyberpunk 2077 ou Dying Light 2 restent parfaitement jouables sur la Legion Go. Il faudra simplement faire des concessions sur la définition et les options graphiques.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

Dans l’ensemble, nos mesures et notes confirment que la Legion Go est une console de jeu performante, capable de gérer également d’autres tâches bureautiques et multimédia de manière très satisfaisante.

Un mot sur la chauffe avant de finir. Elle reste parfaitement maîtrisée grâce à un système de refroidissement bien pensé. On regrette juste que les ventilateurs se montrent parfois assez bruyants lors des pics d’utilisation.

Vitesse de démarrage
12 s
Bureautique
9
Traitement de fichiers
10
Traitement d’image
8
Performances
8.6
Applications Web
5
Gaming
8.8

Autonomie

La console-PC Lenovo Legion Go est dotée d’une batterie intégrée de 49,2 Wh, conçue pour offrir une utilisation prolongée entre les charges. Néanmoins, les résultats de notre laboratoire révèlent une autonomie de 4 heures et 25 minutes, ce qui est assez modeste au regard de notre protocole. Au quotidien, cette autonomie variera beaucoup en fonction de ce que vous faites avec la machine. S’il est possible de jouer près de quatre heures à des jeux peu exigeants sur le plan technique, les choses se corsent dès que vous lancez un titre plus gourmand.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

Les fameux AAA tels que Red Dead Redemption 2 ou Cyberpunk ont vite fait de vampiriser la batterie, de sorte qu’il faut compter au mieux une heure trente de jeu avec ce genre de production. La présence de la charge rapide atténue quelque peu ce manque en permettant de récupérer rapidement de l’autonomie. Mais, dans la mesure où vous n’aurez pas toujours une prise sur laquelle vous pourrez brancher, cette charge rapide ne compense pas entièrement la faible durée de fonctionnement continu.

Autonomie
4
Durée de l’autonomie
04:25:00

Audio

L’audio d’une telle console portable est rarement l’aspect sur lequel elle est le plus attendue. Néanmoins, sur le papier, Lenovo a tout de même doté sa Legion de haut-parleurs stéréo de 2×2 W. Toutefois, ces haut-parleurs situés sur le dessus du châssis ne sont pas idéalement positionnés, ce qui nuit à l’expérience sonore lorsque vous tenez la console.

Test Lenovo Legion Go
©L'Éclaireur

Nos tests Labo parviennent tout de même à la conclusion que le son de cette console-PC reste décent et permet de profiter des jeux dans des conditions correctes. Cela ne surprendra personne : c’est surtout sur les fréquences basses que le rendu sonore pêche le plus. Pour vous immerger complètement dans les jeux, mieux vaut donc utiliser la machine avec un casque.

Audio
6.4
Puissance sonore
80 dB A
À partir de
799,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Conclusion

Note LABOFNAC

À l’heure du bilan, il apparaît incontestable que la Lenovo Legion Go est une franche réussite. Plus ambitieuse que ses devancières, elle se démarque surtout par son grand écran de 8,8 pouces. Pour autant, elle ne manque pas de qualités avec son processeur AMD Ryzen Z1 Extreme, sa polyvalence grâce aux manettes détachables façon Nintendo Switch et ses très bonnes finitions. Cependant, son poids conséquent de 854 g et son format imposant l’éloignent de la portabilité d’une Nintendo Switch ou d’un Steam Deck. Il faut un petit temps pour trouver ses marques avec la bête dans les mains. De plus, malgré des performances de haut vol pour ce format, l’autonomie reste limitée sur les jeux les plus gourmands et l’expérience logicielle sous Windows 11 manque encore d’optimisation pour ce format. A contrario, l’OS de Microsoft fait de cette machine un véritable PC.

Tout est ici affaire de compromis. Si vous recherchez la puissance et la souplesse d’un PC dans un format plus compact qu’un ordinateur portable, la Legion Go est faite pour vous. L’expérience se fait au prix de quelques concessions. Mais le jeu en vaut largement la chandelle tant l’expérience globale est plaisante une fois que vous avez pris vos marques.

Note technique

Détail des sous notes

Écran
Performances informatiques
Autonomie
Qualité audio

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 4.5 (85 avis)
Article rédigé par
Sofian Nouira
Sofian Nouira
Journaliste
Pour aller plus loin