Test Labo

Test Labo du Brandt B4306UHD : trop beau pour être vrai ?

22 août 2019

Un téléviseur 4K UHD de 43 pouces à moins de 280 euros, l’opportunité semble trop belle. Pour en avoir le cœur net, nous avons passé le Brandt B4306UHD sous les sondes de notre Labo.

En résumé

Note LABOFNAC

Bonne surprise que ce Brandt B4306UHD. Abordable, il délivre de belles images avec un taux de contraste élevé, de jolies couleurs et une directivité bien gérée. Une belle performance si l’on met de côté l’uniformité décevante de la dalle. Dépourvu de fonctions avancées, le Brandt B4306UHD pourra néanmoins se transformer en Smart TV à moindre frais grâce à un boîtier connecté de type Chromecast pour lui ouvrir les portes de Netflix et des autres services de VOD.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Le rapport qualité/prix
  • Le taux de contraste
Les moins
  • L’uniformité de la dalle
  • Pas de fonctions connectées

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle

Notre test détaillé

L’ergonomie et le design

Deuxième téléviseur Brandt reçu au Labo, le B4306UHD est un téléviseur 4K UHD et HDR de 43 pouces qu’on peut trouver à moins de 280 euros sur Internet. L’appareil a fière allure malgré des bords d’écran relativement larges. Il repose sur deux pieds qui sont placés aux extrémités de la dalle et qui profitent d’un design plutôt réussi. Cette conception permet, pourquoi pas, de lui adjoindre une petite barre de son.

© Brandt

La connectique du Brandt B4306UHD comprend l’essentiel : trois entrées HDMI (dont une ARC), une entrée composante YUV, un port CI+, deux ports USB et surprise, une prise péritel pour vos vieux appareils et autres consoles de jeu qui prennent la poussière. En revanche, le petit prix du Brandt B4306UHD cache un absent de taille : en l’absence de connexion Wi-Fi, le téléviseur n’est pas connecté à Internet. Oubliez les interfaces élaborées des Smart TV et autres Netflix. Rien de rédhibitoire pour autant, car un simple Chromecast permet de pallier ce défaut sans trop gonfler la facture.

Les contrastes

Le Brandt B4306UHD se contente d’une luminosité de 146 cd/m2 seulement en plein dans l’axe. Pour autant, le niveau des noirs est étonnamment bas, à 0,036 cd/m2. Et pour ne rien gâcher, les fuites de lumière sont contenues. En effet, lorsque l’on applique un cache sur la dalle, on peut relever une luminosité moyenne de 0,034 cd/m2 sur les quatre côtés du carré.

© LaboFnac

Le Brandt B4306UHD affiche dès lors un contraste de haute tenue de 4056, soit plus que le taux de contraste de 3857 de son grand frère de 55 pouces, le B5506UHD. Chapeau bas pour un téléviseur commercialisé à moins de 300 euros.

Contraste
8

La progressivité

La progressivité n’est pas en reste comme en atteste le graphique ci-dessous. Le signal vidéo en sortie suit pratiquement celui de la source en entrée, malgré un léger décrochage entre 1 et 2 bits.

© LaboFnac

Toutefois, la directivité n’est pas du même acabit. En effet, la luminosité tombe à 50 cd/m2 dans l’angle gauche, et 57 cd/m2 dans l’angle droit, alors qu’elle est de 146 cd/m2 dans l’axe du téléviseur.

Progressivité
6.8

La directivité

Lors du test suivant, nous faisons varier le point d’observation du téléviseur tout en conservant la luminosité à son niveau le plus élevé. L’objectif est de détecter une éventuelle dérive des couleurs.

© LaboFnac

Si le niveau de noir est excellent dans l’axe du Brandt B4306UHD (0,036 cd/m2), il reste très satisfaisant dans les angles (0,073 cd/m2 à gauche et 0,078 cd/m2 à droite). Une bien belle performance de la part de ce téléviseur.

Directivité
7

La colorimétrie

Le Brandt B4306UHD couvre pratiquement le triangle de référence EBU. Sur le graphique ci-dessous, on note une petite faiblesse dans les rouges et une dérive des couleurs relativement marquée dans les bleus, et dans une moindre mesure dans les verts. Une fois encore, ces résultats sont les bienvenus pour un tel tarif.

© LaboFnac

Couleur
6.8
Richesse des couleurs
5.8

L’uniformité

Alors que le Brandt B4306UHD s’est illustré dans toute notre batterie de tests, il bute finalement sur l’obstacle du test d’uniformité, à l’instar de la plupart des autres téléviseurs. L’écart d’uniformité de luminance est moyen à 39 %. En divisant la dalle en 35 zones de taille égale, nous avons pu relever une luminosité maximale de 142 cd/m2 au niveau de l’axe du Brandt B4306UHD juste près du bord inférieur. Le minimum de 87 cd/m2 est atteint dans le coin supérieur droit.

© LaboFnac

L’écart d’uniformité de chrominance est encore plus mauvais avec un Delta U’V’ de 0,0103 (plus cette valeur est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles).

Conclusion

Note LABOFNAC

Bonne surprise que ce Brandt B4306UHD. Abordable, il délivre de belles images avec un taux de contraste élevé, de jolies couleurs et une directivité bien gérée. Une belle performance si l’on met de côté l’uniformité décevante de la dalle. Dépourvu de fonctions avancées, le Brandt B4306UHD pourra néanmoins se transformer en Smart TV à moindre frais grâce à un boîtier connecté de type Chromecast pour lui ouvrir les portes de Netflix et des autres services de VOD.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité
Article rédigé par
Pierre Blanc
Pierre Blanc
Responsable des tests TV et écrans
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin