Test Labo

Test Labo du Crosscall Core-Z5 : un smartphone increvable qui a de la ressource

25 janvier 2023
Par Jean-Charles Frelier, Georges Prat
CROSSCALL Core-Z5
CROSSCALL Core-Z5 ©Labo Fnac

Le Crosscall Core-Z5 est le premier smartphone 5G de la marque. Il reprend les qualités traditionnelles des produits de la société française avec un design singulier et une grande robustesse avec une montée en puissance côté processeur.

En résumé

Note LABOFNAC

Destiné à un public très particulier (lire : qui a tendance à casser souvent son téléphone), le Crosscall Core-Z5 est un mobile étonnamment capable, si l’on est prêt à faire abstraction de son écran en tous points médiocres. Reste que son autonomie, qui atteint les 12h40 sur le protocole du Labo Fnac, est un gros atout en sa faveur. Tout comme ses performances pour le moins étonnantes. Enfin, si la photo n’est clairement pas son domaine de prédilection, il autorisera quelques clichés sympathiques au détour d’une randonnée.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Performances étonnantes
  • Robustesse
  • Excellente réparabilité
  • Garantie 5 ans
  • Bonne autonomie…
Les moins
  • … mais on aurait pu espérer encore mieux
  • Écran médiocre
  • Encombrement et poids
  • Une seule caméra
  • Recharge lente

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Cette note reflète la qualité globale de l'écran
Photo
Cette note reflète la performance de l'appareil à produire des clichés de qualité
Autonomie
Plus la note est elevée et plus le smartphone restera allumé sans avoir à être rechargé.
Performance et rapidité
Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Qualité audio
Cette note reflète de la qualité globale du système audio du smartphone
À partir de
799€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

La marque française Crosscall poursuit son développement avec des produits spécifiques qui lui permettent de faire mieux que résister face aux concurrents venus d’Asie. En effet, la société basée à Aix-en-Provence propose une gamme de mobiles pensés pour les professionnels travaillant dans des conditions difficiles et pour des pratiquants d’activités outdoor. Une population soumettant leur smartphone à rude épreuve, mais qui pour autant en a un besoin encore plus impérieux que les autres pour communiquer avec leurs équipes ou assurer leur sécurité.

Vous l’aurez compris, nous avons affaire à des durs à cuire et le nouveau Core-Z5 ne fait pas exception à la règle. Ce smartphone reprend donc les qualités de ses aînés, une robustesse exceptionnelle notamment, en apportant la 5G pour des communications encore plus rapides et une plus grande pérennité. Le Crosscall Core-Z5 est proposé au prix de 799,90 € avec une seule configuration qui embarque 4 Go de RAM et 64 Go de stockage interne.

Prise en main réalisée avec un modèle prêté par la marque et test Labo à partir d’un produit du commerce.

Design et ergonomie

Évidemment, on se rend très vite compte que nous n’avons pas devant nous un smartphone ordinaire fait de métal et de verre, aux lignes élégantes tout en finesse. Non, ce Crosscall joue une autre carte et assume son look différent. Une différence qui se matérialise aussi, et surtout peut-être, dans ses mensurations. En effet, le Core-Z5 est très grand et épais avec ses 175 x 81 x 14 mm. À titre de comparaison, l’iPhone 14 Pro Max, qui est un des smartphones classiques les plus imposants du marché, mesure quant à lui 160,7 x 77,6 x 7,9 mm. Pour le poids, c’est la même chose puisque le smartphone français pèse 41 g de plus que l’iPhone soit 281 g. C’est quasiment le poids d’un iPad mini !

Crosscall Core-Z5
Voici un très grand et très lourd smartphone.©L’Éclaireur Fnac

Ces chiffres peuvent effrayer surtout les personnes ayant de petites mains. Pour le poids, il n’est pas grand-chose à dire. Oui effectivement c’est très lourd et il est illusoire de penser que vous pourrez glisser le Core-Z5 dans une poche de chemise. Le constructeur a ménagé un passant pour fixer une dragonne et propose des accessoires de portage sur-mesure comme un holster ou un brassard. La prise en main n’est pas inconfortable pour autant.

Crosscall Core-Z5
©L’Éclaireur Fnac

Les commandes tombent naturellement sous les doigts et cela tombe plutôt bien, car elles sont nombreuses avec à gauche trois larges boutons programmables qui permettent à l’utilisateur de les associer au lancement de certaines applications et à droite les touches de réglage du volume et le bouton de mise sous tension. Ce dernier intègre un efficace lecteur d’empreinte digitale. Au-dessus, Crosscall a placé un quatrième bouton de raccourci rouge cette fois, un bouton traditionnellement lié à la fonction d’appel d’urgence.

Crosscall Core-Z5
Le Crosscall Core-Z5 dans son élément.©L’Éclaireur Fnac

L’avant est occupé par un écran 19/9e de 6,08 pouces qui n’offre pas le même taux d’occupation que ce que l’on trouve aujourd’hui sur les mobiles classiques malgré la caméra frontale qui vient prendre place dans une encoche type goutte d’eau. Les bordures sont particulièrement larges, notamment en haut et en bas. Les flancs remontent même légèrement. L’idée est bien de protéger au maximum la dalle qui bénéficie aussi d’une vitre plus épaisse que d’ordinaire. Une trappe donne accès aux logements pour deux nanoSIM et une microSD.

Crosscall Core-Z5
Les prises casque et USB-C sont protégées par des capots.©L’Éclaireur Fnac

La tranche inférieure présente le connecteur USB-C sous un cache en caoutchouc qui sera ainsi à l’abri de l’eau et de la poussière. Même chose à l’opposé pour la prise casque Jack. Le dos du Crosscall Core-Z5 affiche des lignes tendues basées sur le contraste entre une partie centrale en plastique lisse et des bandes latérales texturées. Crosscall semble avoir renoncé au toucher gomme de certains modèles antérieurs. En haut, l’unique caméra est totalement intégrée, là aussi dans un souci de protection, et on peut être étonné par la grande taille du flash LED. Au centre, nous retrouvons le connecteur magnétique propriétaire, le X-Link qui permet d’utiliser des accessoires maison comme une batterie externe, des supports (vélo, auto…) ou encore un câble de recharge.

Crosscall Core-Z5
©L’Éclaireur Fnac

Quelques mots s’imposent au sujet de la robustesse de ce smartphone. Il y a des éléments qui se perçoivent et d’autres, invisibles, qui ont trait à la conception même du mobile (châssis rigide, tampon en TPU dans les angles…) et à quelques détails.

Par exemple, sachez que le micro est placé derrière une membrane faite d’une matière signée Gore développée pour laisser passer le son de votre voix tout en empêchant l’eau et la poussière de pénétrer. Tout ceci permet au constructeur d’annoncer une solidité au-dessus du lot : IP68 y compris durant 30 minutes sous 2 m d’eau salée, résistance à des températures comprises entre -25 et +60 °C, résistance à une chute de 2 m sur les 6 faces sur du béton ou encore au contact avec des liquides comme l’huile… Crosscall lui adjoint une garantie constructeur de 5 ans, un record, et le mobile obtient l’excellent indice de réparabilité de 9,1 /10 avec par exemple la garantie d’une disponibilité des pièces détachées sur 10 ans !

Crosscall Core-Z5
Le X-Link est un connecteur magnétique qui permet de recharger le smartphone mais aussi de faire transiter des données.©L’Éclaireur Fnac

Général

Taille écran
6.1 "
OS
Android
Version OS
12
Mémoire vive
4 Go
Mémoire occupée
25.5 Go
Emplacement carte mémoire
micro SD

Dimensions & poids

Largeur
81 mm
Hauteur
175 mm
Epaisseur
14 mm
Poids
281 g

L’écran

Écran
5.1
Densite des pixels
2
Définition de l’écran
720 x 1520
Densité de l’écran
275 ppp
Contraste et progressivité
4
Taux de contraste (:5)
300 :5
©Labo Fnac
Fidelité des couleurs
6.5
Directivité
5
Perte de lumière à 30° (en %)
65 %
Perte de lumière à 45° (en %)
86 %

Pour l’affichage, Crosscall a opté pour une dalle IPS présentant des caractéristiques pour le moins modestes en 2023, surtout sur un smartphone à presque 800 €.

En effet, elle se contente d’une définition de 720 x 1520 pixels, d’une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et d’une luminosité maximale annoncée de 500 nits, soit une densité de 275 ppp. Les résultats obtenus lors de son passage au Labo sont sans appel : l’écran n’est pas vraiment le point fort du Core-Z5. Les sondes du Labo ont ainsi mesuré un taux de contraste de 300 :5 avec une progressivité moyenne. La fidélité des couleurs est du même acabit avec les réglages par défaut. De toute façon l’utilisateur ne dispose d’aucun réglage manuel pour améliorer les choses. La dalle obtient par ailleurs une note décevante en ce qui concerne sa directivité. En effet, la perte de luminosité est déjà de 65 % avec un angle de vision de 30° et grimpe à 86 % lorsque l’angle passe à 45°.

Crosscall Core-Z5
Le rendu de l’écran ne peut pas être ajuster manuellement.©L’Éclaireur Fnac

À l’usage, la luminosité est effectivement un peu juste, surtout sur un smartphone dont la vocation est d’être souvent utilisé en extérieur. Crosscall propose une technologie particulière pour améliorer le tactile avec des gants. Quant à la définition limitée, elle ne nous a pas semblé véritablement gênante au quotidien sur un smartphone qui n’a pas été véritablement pensé pour les fondus de vidéos YouTube ou Netflix en 1080p.

Qualité audio

Qualité audio
6.2
Puissance maximale des Hauts-Parleurs
75 dB
Réponse en fréquences des Haut-Parleurs
©Labo Fnac

Crosscall met en avant la puissance du haut-parleur — oui du haut-parleur, car il y en a qu’un seul — en annonçant une puissance délivrée de 100 dB à 10 cm. Un scénario que l’on croise effectivement fréquemment chez les professionnels comme les artisans, mais qui ne concerne pas tout le monde, y compris nous.

Cette puissance ne nous a pas réellement impressionnés lorsque le Core-Z5 est tenu à une quarantaine de centimètres pour regarder une vidéo dans un canapé. Quel est le verdict du Labo ? Les sondes ont estimé la puissance à 75 dB, un score très honorable donc, mais pas non plus exceptionnel. La courbe de réponse en fréquences est moins convaincante avec un rendu très concentré sur les hauts médiums. Manifestement, le haut-parleur a été optimisé pour faire passer la voix dans des conditions difficiles, c’est au prix des autres fréquences, mais c’est aussi parfaitement en adéquation avec l’usage spécifique de ce mobile.

Crosscall Core-Z5
©L’Éclaireur Fnac

Saluons évidemment comme il en convient la présence d’une prise jack.

Performances et interface

Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Performances & rapidité
8.5
Performance usage simple
10
Performance usage moyen
9
Performance usage complexe
6
Performance usage extrême
5
Performances graphiques
9

Le Crosscall Core-Z5 s’appuie sur une mécanique croisée très rarement. Il s’agit en effet d’un processeur Qualcomm QCM6490, une puce qui échappe à la mention Snapdragon. Elle peut s’apparenter à une version professionnelle d’un Snapdragon 778G+ avec une fréquence un peu élevée, 2,7 GHz au lieu de 2,5 GHz, pour le cœur Kryo Gold Plus hautes performances. Ce choix permet aussi au smartphone de présenter des fonctions de sécurité avancées avec un chiffrement robuste, le stockage d’une clé de sécurité élaboré, la certification GCF ou encore la compatibilité avec les clés wifi WPA3.

Crosscall Core-Z5
©L’Éclaireur Fnac

À l’usage, nous avons trouvé ce Core-Z5 fluide et réactif, ce qui n’était pas vraiment le cas de ses prédécesseurs. Attention cependant à la quantité limitée de mémoire vive qui se ressent lorsque beaucoup d’applications sont actives simultanément. Le tout ne chauffe pas exagérément. Est-ce que le Labo viendra corroborer nos impressions ?

La réponse est plutôt oui. Le smartphone de Crosscall s’affranchit sans coup férir des tâches liées à des usages simples et moyens. Il est logiquement un peu plus à la peine avec les usages extrêmes et complexes, mais ce processeur QCM4690 répond bien. Pour finir, la nouvelle mesure des performances graphiques montre aussi toute la santé dont fait preuve cette mécanique inédite.

Crosscall Core-Z5
©L’Éclaireur Fnac

Du côté logiciel, nous trouvons Android 12 dans une version à peine customisée. Crosscall apporte des applications supplémentaires telles qu’X-Camp pour rejoindre la communauté d’utilisateurs et dialoguer avec les experts de la marque, X-Talk (fonction talkie-walkie), X-Story (montage vidéo simplifié) ou encore X-Sensors (accès aux données de tous les capteurs du smartphone).

Crosscall Core-Z5
Crosscall propose plusieurs applications maison permettant au smartphone de coller encore plus aux besoins de la cible choisie par la marque.©L’Éclaireur Fnac

Crosscall nous a confirmé que le Core-Z5 devait recevoir deux mises à jour de système d’exploitation (Android 13 et 14 donc) ainsi que de 5 années de mises à jour de sécurité à compter de la date officielle de commercialisation du produit soit novembre 2022.

Communications

Communication
7
Cette note indique la capacité du smartphone à émettre et recevoir quelque soit les conditions (sur les réseaux 2G, 3g et 4G)
Nombre de carte SIM
2
Type de carte SIM
nano
Note 2G
7.3
Note 3G
7.2
Note 4G
6.6
Compatibilité 5G
Oui
Radar Radio-fréquences
Ce graphique détaille la capacité du smartphone à envoyer ou recevoir un signal selon les bandes de fréquences
©Labo Fnac
WIFI
6.2
Compatibilité WiFi
a, b, g, n, ac, ax.
Bluetooth
7
Norme Bluetooth
5.2
NFC
Oui

Le Crosscall Core-Z5 embarque un modem Qualcomm Snapdragon X53 qui lui apporte la compatibilité 5G jusqu’à des débits maximaux théoriques de 3,7 Gbps en download et 1,6 Gbps en upload. La partie 4G est également véloce sur le papier, plus en tout cas que le réseau mobile actuel. Nous trouvons aussi la puce Qualcomm FastConnect 6700 pour le wifi 6E et le Bluetooth 5.2. Notre constructeur provençal entend coller au plus proche des besoins de certains professionnels en intégrant la communication PMR c’est-à-dire la communication de groupe sur réseau très haut débit.

Placé face aux terribles outils de mesure du Labo Fnac, ce smartphone s’est comporté plutôt moyennement. Il peine notamment en 4G sur quasiment toutes les bandes de fréquence. C’est un peu mieux en 3G et en 2G, sans être exceptionnel. Même déception pour le wifi, le Bluetooth étant correct sans plus.

Est-ce que la conception ultra-renforcée du smartphone amoindrit sa capacité à envoyer et recevoir les signaux radio ? Difficile à dire dans l’état.

Crosscall Core-Z5
©L’Éclaireur Fnac

Photo et vidéo

Photo
6.9
Qualité photo du capteur principal (arrière)
7.8
Qualité photo du capteur frontal (selfie)
5.5

La photo a rarement été le point fort des smartphones Crosscall. Premier constat, le Core-Z5 ne propose qu’une seule caméra, un grand-angle doté d’un capteur de 48 mégapixels, qui semble repris du Core-X5 lancé l’année dernière. Le constructeur déploie sa technologie Fusion 4 derrière lequel se cache l’incontournable pixel binning qui regroupe pour l’occasion les pixels par groupe de quatre. À l’avant, même statu quo avec une caméra frontale de 8 mégapixels. Rien de véritablement enthousiasmant a priori.

Crosscall Core-Z5
©L’Éclaireur Fnac

En journée, nous avons trouvé les photos prises en mode automatique (donc en 12 mégapixels) plutôt correctes avec un bon contrôle de l’exposition. La nuit en revanche, le Core-Z5 est rapidement à la peine. Comme souvent pour ne pas dire quasiment systématiquement, le passage en 48 mégapixels n’apporte pas grand-chose.

Crosscall Core-Z5
©L’Éclaireur Fnac

Le Labo a analysé le comportement de cette caméra. Il obtient une note plutôt bonne preuve que les ingénieurs de la marque ont bien travaillé.

À l’avant, la caméra de 8 mégapixels se montre convaincante en pratique pour une note Labo légèrement au-dessus de la moyenne. Dans de bonnes conditions d’éclairage, les selfies seront utilisables.

Crosscall Core-Z5
©L’Éclaireur Fnac

Le Crosscall Core-Z5 peut filmer en 4K à 30 images par seconde. Le mode 1080p suffit dans la plupart des cas et la stabilisation est alors un peu plus efficace.

Autonomie

Le smartphone dispose d’une grosse batterie de 4950 mAh. Crosscall annonce une autonomie en communication de 34 heures en 3G et 44 heures en 4G ou encore 12 h 45 avec le GPS actif sous Google Maps. Dans les faits, nous avons pu utiliser une journée le Core-Z5 dont trois heures de marche avec l’application IGN Rando, GPS actif. Une bonne performance, mais nous aurions apprécié un peu plus, car ce smartphone se destine principalement à des utilisateurs plutôt intensifs.

Nous avions hâte de voir comme il allait se comporter face aux exigeants tests du Labo, car le précédent Crosscall passé entre nos mains, l’Action-X5, s’y était montré particulièrement décevant avec une autonomie de seulement 6 h 54. Le nouveau venu fait beaucoup mieux puisqu’il a résisté 12 heures et 37 minutes avec une batterie de quasiment même capacité. Un gros travail d’optimisation a donc été réalisé. En revanche, la charge demeure plutôt longue avec un temps mesuré par le Labo de 2 h 4. Le constructeur fournit un bloc secteur USB-C capable de délivrer la puissance maximale prise en charge par le smartphone soit 18 W.

Autonomie
9
Durée autonomie
12:37:30
Temps de charge
02:01:00

À lire aussi

Conclusion

Note LABOFNAC

Destiné à un public très particulier (lire : qui a tendance à casser souvent son téléphone), le Crosscall Core-Z5 est un mobile étonnamment capable, si l’on est prêt à faire abstraction de son écran en tous points médiocres. Reste que son autonomie, qui atteint les 12h40 sur le protocole du Labo Fnac, est un gros atout en sa faveur. Tout comme ses performances pour le moins étonnantes. Enfin, si la photo n’est clairement pas son domaine de prédilection, il autorisera quelques clichés sympathiques au détour d’une randonnée.

Note technique

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Photo
Autonomie
Performance et rapidité
Qualité audio

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 4 (1 avis)
Article rédigé par
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Georges Prat
Georges Prat
Journaliste
Pour aller plus loin