Décryptage

Elden Ring : notre test et toutes les infos sur l’héritier des Souls en monde ouvert

07 mars 2022
Par Valentin Boulet
Elden Ring : notre test et toutes les infos sur l'héritier des Souls en monde ouvert
©From Software

Elden Ring a créé un engouement sans précédent auprès des joueuses et des joueurs pour une nouveauté issue d’aucune saga à succès. À raison, ce jeu prévu comme un action-RPG réunit deux monuments de l’heroic-fantasy, à savoir le créateur des romans et de la série Game of Thrones ainsi que le créateur de la licence incontournable des Dark Souls. Trailer, date de sortie, gameplay… Retrouvez tout ce que vous devez savoir ici !

 >> Elden Ring est disponible sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series


Le test Fnac.com

On a testé pour vous Elden Ring sur PC

Enfin, le petit dernier de la famille des Souls est arrivé. Fruit de la collaboration entre Hidetaka Miyasaki, père de la saga, et George RR Martin, auteur de Game of Thrones, Elden Ring s’impose clairement comme la sortie la plus importante de ce début d’année 2022. D’autant que la formule habituelle des Dark Souls et autre Bloodborne est entièrement revue pour s’adapter à la nouvelle dimension apportée par le monde ouvert. Une révolution ambitieuse, que nous avions particulièrement hâte de découvrir au travers d’un test, réalisé sur PC.

Pour rappel, Elden Ring est un jeu développé par From Software, édité par Bandai Namco, et disponible depuis le 25 février 2022 sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series.

  


 Seul.e face au gigantesque

Les jeux From Software n’ont pas volé leur réputation de jeux difficiles. Et si Elden Ring s’est assurément appliqué à devenir plus accessible, nous y reviendrons, ce nouvel héritier de la série des Souls a visiblement tenu à rassurer son public dès la première minute de jeu.

Après une courte cinématique d’introduction qui vient poser les bases de son univers, et quelques premiers pas dans un décor qui donne le ton, nous voilà face à un premier boss effrayant, qui se fera un plaisir de nous infliger la première des très (très) nombreuses morts qui nous attendent. Celle-ci, contrairement aux suivantes, est « prévue », et sert d’introduction famélique à l’histoire. Sachez néanmoins qu’il est possible, à condition de déjà maîtriser les mécaniques du jeu, de venir à bout de ce premier adversaire, avec une jolie récompense à la clef (on vous déconseille cependant de vous y attarder).

20220226133710_1

Dans Elden Ring, vous incarnerez un Sans-Eclat, chargé de devenir le seigneur de l’Entre-Terre, déchirée par un conflit sans fin entre les demi-dieux, tous à la recherche du Cercle d’Eden. Dès lors, si vous n’avez jamais joué à un jeu From Software, il y a de quoi être déçu, en imaginant que le scénario du jeu tient sur deux lignes, et en repensant à la participation de George RR Martin à l’écriture. Pourtant, c’est bien là l’une des principales forces des jeux du studio en général, et de Elden Ring en particulier. Ici, l’histoire n’est pas catapultée dans l’esprit des joueuses et des joueurs à l’aide de cinématiques à rallonge, ou de dialogues suffisamment bien ficelés pour être crédibles, tout en matraquant le plus d’informations contextuelles possible.

Tout est là, à la disposition de toutes et tous et à condition de s’y pencher. Pour en savoir plus sur l’univers du jeu, et son incroyable profondeur, il ne faut rien laisser au hasard, et mettre de côté les habitudes prises dans la plupart des autres jeux, infiniment plus dirigistes. Chaque objet, chaque lieu, chaque PNJ rencontré a son histoire, et c’est en mettant bout à bout ces petites miettes de récit, répartis aux quatre coin d’un monde ouvert immense, qu’un univers profond et complexe se dessine. Face à des triples A fast-food, From Software propose une bouchée gastronomique qu’on goûte à l’aveugle façon Top Chef, et dont il faudra probablement plusieurs années de digestion avant d’en comprendre toutes les saveurs.

20220307143031_1

Cet aspect si particulier, raconte à lui seul toute la singularité du jeu. Jamais Elden Ring ne vous prendra par la main pour vous convaincre de ne pas le lâcher. Et pourtant, il n’est pas non plus besoin de faire beaucoup d’effort pour se faire happer. Dès les premiers pas dans l’Entre-Terre, on se sent comme aspiré par son design absolument brillant. Et on ne parle même pas ici de sa direction artistique de dark fantasy prodigieuse, mais bien de la construction de ce monde ouvert, qui passe son temps à vous attirer à droite, à gauche, en quête d’un nouveau mystère à découvrir.

Une mécanique qui devient rapidement très addictive, tant on est toujours récompensé de notre curiosité. Alors qu’on se dirige vers cette tour, repérée au loin, on passe forcément devant l’entrée d’une grotte dérobée, qui au premier abord ne paie pas de mine. Mais lorsqu’on s’y embarque, on découvre un véritable labyrinthe souterrain aux décors soignés, des dizaines d’ennemis, des objets et bien sûr un énorme boss, dont aucun indice n’indiquait la présence. C’est ça Elden Ring. Le choc ressenti devant l’immensité de ce qui nous attend est un sentiment qui parvient à rester à l’esprit tout au long de l’aventure, et pas seulement dans les premières heures de jeu.

A cet émerveillement permanent vient s’ajouter une étrange impression de solitude, à la fois apaisante et angoissante, qui accompagne toutes nos explorations. Et cette angoisse n’est pas seulement le fait de l’ambiance glauque et morbide qui règne dans l’univers d’Elden Ring, mais aussi de son exigence impitoyable, qui ne laisse aucune place à la rêverie. Partout dans l’Entre-Terre, la mort rôde, et viendra mettre subitement un terme à votre balade sans que rien ne puisse vous l’indiquer. Si la surprise d’un ours gigantesque qui vous pulvérise d’un coup de patte pourra frustrer la première fois, la mort deviendra si vite une habitude, que la prochaine surprise provoquera le plus souvent un éclat de rire. Enfin, il y a la violence qui n’est pas là pour surprendre. Celle qui constitue le cœur du jeu, et qui anime la passion des amoureux de From Software : les boss. Et là encore, ce sera vous, seul.e, face au gigantesque.

20220307142754_1 

 La promesse d’accessibilité vraiment tenue ?

Où que l’on se rende, au bout de chaque donjon tortueux, de chaque tunnel visqueux, on finit par faire face à un boss. Et c’est précisément ici que la fracture opère. Celle qui divise les joueuses et les joueurs en deux catégories. Il y a celles et ceux qui adorent, et celles et ceux qui détestent. L’énorme bestiole qui se présente, au-delà de son incroyable design, n’est jamais facile à battre. Pour y parvenir, il faut apprendre. Et pour apprendre, il faut mourir. Encore et encore. Jusqu’à comprendre l’intégralité de ce que l’on appelle son pattern, à savoir son réservoir d’attaques, jusque dans les moindre détails. Une fois la partition apprise, il faut l’exécuter, souvent au millimètre, en enchaînant les roulades qui servent d’esquives, et en trouvant le bon moment pour asséner un coup, ou deux si on a de la chance. Le tout jusqu’à venir à bout de sa barre de vie, pour enfin récupérer un bel objet en récompense, mais surtout ce sentiment grisant de la performance et du travail bien fait.

Et sur le papier, ce gameplay n’est clairement pas fait pour plaire à tout le monde. Pourtant, devant la frustration d’une partie de la grande communauté des jeux vidéo de ne pas pouvoir profiter des univers From Software sans s’arracher les cheveux au premier boss, le studio avait promis un Elden Ring plus accessible, mais toujours aussi exigeant. Force est de constater que la promesse est magistralement tenue, grâce à cette nouvelle formule en monde ouvert, qui nous laisse la liberté de devenir toujours plus fort, à condition d’en prendre le temps, avant d’affronter tel ou tel adversaire. Dire qu’Elden Ring est le plus facile des jeux Souls serait une erreur. L’accessibilité n’est pas forcément une question de difficulté, la preuve avec cette nouvelle formule.

20220307142806_1

Qui dit monde ouvert, dit liberté totale. Si un boss apparait trop difficile à battre à vos yeux, vous aurez donc toujours la possibilité d’y revenir plus tard, mieux équipé, et surtout avec un niveau plus élevé. Chaque ennemi rencontré et tué dans l’Entre-Terre vous offre des Runes. En plus de servir de monnaie à dépenser auprès des rares marchands que vous pourrez croiser, ces runes peuvent être dépensées pour augmenter vos statistiques, et donc votre niveau global, en vous arrêtant sur un Site de Grâce. Ces derniers sont répartis partout sur la map et seront vos seuls points de repère, et de téléportation. Certains de ces Sites de Grâce vous indiqueront même une route à suivre (littéralement les seules indications du jeu), vers un point de passage important pour avancer dans l’aventure. En choisissant de vous y reposer, vous regagnerez vos points de vie, vos fioles, et tous les ennemis tués de la zone réapparaitront.

Voilà qui offre une nouvelle option, pour rendre le défi des boss bien moins frustrant à relever, en accumulant les runes et en montant les statistiques de notre personnage jusqu’à ce que celui-ci puisse venir à bout de la terreur plus rapidement et donc, plus facilement. Et si sur le papier cette mécanique ressemble à du vulgaire farming de MMO du début des années 2000, le monde ouvert de Elden Ring est si vaste, et si intelligemment designé, que vous trouverez toujours une zone nouvelle, avec des ennemis à votre portée, et des récompenses uniques à la clef, sans avoir besoin de massacrer en boucle le même petit groupe. Un changement radical, qui ouvre les portes de l’univers From Software à beaucoup de nouveaux joueurs et joueuses.

20220307142716_1

Bien sûr, la licence conserve son côté impitoyable. A chacune de vos morts, vous perdez l’intégralité des runes que vous n’avez pas encore dépensées. Et s’il est possible de retourner sur les lieux du crime pour récupérer ses runes chèrement acquises, une nouvelle mort sur la route vous condamnera définitivement à leur dire adieu. Une mécanique qui, au-delà d’offrir une tension relativement permanente, oblige à progresser avec prudence et de manière équilibrée. A mesure que vous avancez, votre personnage devient plus fort, petit à petit. Cette progression linéaire est en plus à la carte, puisque comme toujours dans les Souls, la notion de build a toute son importance.

La création du personnage se fait au travers d’un outil de personnalisation extrêmement complet, jusque dans les moindres détails physiques, dans lequel vous pourrez passer des heures. Il faut ensuite choisir une classe. Le jeu en propose dix différentes : Vagabond, Héros, Prisonnier, Bandit, Guerrier, Astrologue, Prophète, Samuraï, Confesseur et bien sûr, Misérable. Cette dernière est réservée aux habitué.e.s, et reprend le principe de la classe Démunie des Souls, à savoir un début d’aventure en slip et équipé d’un gourdin, sans aucun point de statistique. Les autres vous permettront de commencer avec un équipement, et des statistiques plus ou moins élevées selon la classe. Pour les débutant.e.s, nous recommandons Vagabond, Guerrier ou Samouraï, qui présente l’avantage de commencer avec un arc pour attaquer les ennemis de loin et éviter la bagarre.

Mais si ces classes vous permettent de commencer Elden Ring avec un léger avantage dans un domaine ou dans un autre, vous serez ensuite parfaitement libre d’augmenter les statistiques que vous souhaitez, quelle que soit votre classe. Ce choix n’a donc pas vraiment d’importance, si ce n’est un choix esthétique, ou une stratégie pour le tout début de la partie. D’ailleurs, nous recommandons de privilégier la Vigueur (qui augmente vos points de vie) au début, afin de rendre vos premières rencontres moins punitives.

20220307142733_1

Dernier point à aborder sur le gameplay : les invocations. Là encore, From Software a mis au point une mécanique qui rendra les combats de boss plus accessibles. Rapidement dans l’aventure, vous gagnerez la possibilité d’invoquer des loups, qui combattront à vos côtés. Non seulement ces derniers pourront occuper certains ennemis si vous faîtes face à une horde, mais ils pourront aussi infliger un certain nombre de dégâts au boss, vous offrant le temps de l’attaquer à distance ou de boire une fiole sans craindre de vous en prendre une par ricochet. D’autres invocations viendront ensuite, et vous garantiront toujours d’avoir une corde de plus à votre arc dans les affrontements les plus pénibles.

Vous l’aurez compris, Elden Ring est, plus que jamais un jeu exigeant. Et si vous ne trouvez aucun plaisir dans le fait d’affronter un même boss une bonne vingtaine de fois avant de parvenir à vos fins, ce nouveau titre de From Software n’est certainement pas pour vous. Mais la promesse est bel et bien tenue. Oui, Elden Ring est bien plus accessible que n’importe quel jeu Souls, sans pour autant être plus facile. Chacun pourra progresser à son rythme, se fixer ses propres objectifs, et surtout profiter de cet univers absolument sublime, pour un nombre d’heures incalculable.

20220307142848_1

 Une direction artistique à couper le souffle

Car c’est probablement ce qui finira par attirer toutes celles et ceux qui ont volontairement passé leur chemin devant les dernières productions du studio. Cette direction artistique si particulière, si travaillée et si cohérente, est enfin accessible à toutes et tous. Et il serait presque criminel de s’en priver, tant il est rare de faire face à une œuvre pareille dans l’univers des jeux vidéo.

Le thème principal du jeu est très efficace, et s’il ne brille pas par son originalité, il s’inscrit parfaitement dans tous les codes de la dark-fantasy, avec son lot de passage épiques. Mais bien souvent, Elden Ring vous embarquera dans le silence, et ne laissera que les bruits de son univers vous envouter. Un cri strident qui retentit à l’ouest, le bruit de vos pas dans la boue, et celui de votre katana qui transperce le dos d’un ennemi qui aurait dû être plus attentif à votre arrivée. Un festival de sound design réussi, parfaitement cohérent avec l’univers.

Techniquement, Elden Ring ne rivalise pas avec les toutes dernières productions de monde ouvert. Quelques jours avant sa sortie, la découverte de Horizon Forbidden West était une véritable claque, qui annonçait de quoi le futur de la next-gen serait fait. Si ce n’est pas le cas ici, on ne peut que succomber devant la beauté de l’Entre-Terre, ses lumières, ses tons froids, son ciel, et la diversité de ses reliefs, toujours parfaitement pensés pour vous guider vers l’inconnu.

20220226144317_1

Dans l’ensemble, Elden Ring va très certainement s’imposer comme l’un des meilleurs jeux de l’année 2022 pourtant à peine entamée, et probablement d’une échelle encore plus vaste. Absolument sublime, Elden Ring révolutionne la formule traditionnelle de Souls pour conquérir un nouveau public, tout en préservant religieusement tout ce qui a fait son immense succès depuis des années.

L’intelligence de la construction de son monde ouvert vient probablement de marquer un tournant dans l’histoire du média, et au même titre que Breath of the Wild en 2017, les prochaines productions du genre ne pourront que s’en inspirer pour tenter de s’en approcher. Le titre va désormais animer une communauté passionnante pendant de longues années, le temps qu’il faudra pour en faire le tour, tant il est gigantesque à tout point de vue.

Ce qu’il faut retenir : 

– Toujours aussi exigeant, mais accessible à tous 

– Monde ouvert le plus intelligent jamais créé

– Direction Artistique sublime

Le trailer de lancement est là

Plus que quelques heures à patienter avant de pouvoir jouer à Elden Ring. Si les premiers retours sont enthousiasmants (un test complet sera disponible ici dans les jours à venir), rien de mieux pour se mettre dans l’ambiance qu’un tout dernier trailer, publié par Bandai Namco.

Deux nouvelles classes présentées

Alors que la sortie d’Elden Ring approche, From Software a présenté les visuels de deux nouvelles classes : Confesseur et Samouraï.

EldenRingClassesOK

Elden Ring proposera à sa sortie dix classes différentes : Vagabond, Héros, Prisonnier, Bandit, Guerrier, Astrologue, Prophète, Samuraï, Confesseur et bien sûr, Misérable, qui sera l’équivalent de la classe Démunie sur Dark Souls. Chaque classe profite d’un équipement et de caractéristiques spécifiques. Si le choix de votre classe impactera nécessairement le début de votre aventure, vous aurez ensuite le choix d’améliorer votre personnage dans les domaines que vous souhaitez, et de vous écarter des avantages de base offerts par votre classe de départ. Néanmoins, certaines classes seront plus adaptées pour les joueuses et les joueurs qui n’ont jamais pris en main un jeu From Software, comme par exemple Vagabond ou Samouraï. A l’inverse, si vous êtes un habitué.e du genre, et que vous cherchez le plus gros challenge, tournez vous vers la classe Misérable, et bon courage… 

Des nouvelles éditions 

Édition de Lancement 

L’édition de lancement contiendra : 

  • Le jeu en version physique
  • Un poster d’un héros d’antan
  • 3 autocollants représentant chacun un emblème du jeu
  • 3 illustrations sur carton
  • Un steelbook alternatif

Capture d’écran (1)

Édition Collector 


L’édition collector contiendra :

  • Le jeu en version physique
  • Un poster d’un héros d’antan
  • 3 autocollants représentant chacun un emblème du jeu
  • 3 illustrations sur carton
  • Un steelbook alternatif
  • Un artbook rélié de 40 pages
  • La bande son numérique
  • Une statuette de Malenia, Épée de Miquella

Capture d’écran (2)

Édition Collector Premium

L’édition Colletor Premium contiendra :

  • Le jeu en version physique
  • Un poster d’un héros d’antan
  • 3 autocollants représentant chacun un emblème du jeu
  • 3 illustrations sur carton
  • Un steelbook alternatif
  • Une statuette de Malenia, Épée de Miquella
  • Une réplique de casque officielle, à l’échelle 1:1

Capture d’écran (3)

La date de sortie légèrement repoussée

Le compte Twitter officiel du jeu a annoncé le report de la sortie. Initialement prévue le 21 janvier 2022, Elden Ring débarquera finalement le 25 février 2022, un mois plus tard. 

« Elden Ring sortira le 25 février 2022, car la profondeur et la stratégie du jeu ont dépassé les attentes. Merci pour votre confiance et votre patience. Nous avons hâte de vous voir expérimenter le jeu lors du test réseau prévu pour le mois de novembre. »

Une date de sortie et un trailer sublime !


Enfin ! Après des années d’attente depuis son annonce en 2019, Elden Ring, le titre développé par From Software avec Hidetaka Miyasaki et George R.R Martin aux manettes, a enfin dévoilé sa date de sortie, grâce à un trailer absolument sublime. L’occasion de découvrir que l’influence de la série Dark Souls sera très présente dans le gameplay, puisqu’on y retrouve les feux de camp, les sentinelles, les cloches…

Grande nouveauté en revanche, il sera possible de chevaucher une monture pour parcourir l’immense univers du jeu, qui profitera d’une météo dynamique et d’un cycle jour/nuit. Concernant le scénario, vous incarnerez un Sans Eclat, qui cherche à devenir un seigneur de l’Entre-Terre en récupérant les morceaux brisés du cercle d’Elden. Une aventure qui vous embarquera dans des combats de boss particulièrement exigeants, à l’image de la série Dark Souls.

Elden Ring sera disponible le 22 février 2022 sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series.

Une collaboration en duo qui promet du très lourd

Avant de faire parler de lui par son contenu, Elden Ring fait d’abord et surtout parler de lui par les deux grands noms du genre heroic-fantasy, devenus des incontournables depuis maintenant plus de dix ans. Le jeu sera en effet développé sous l’égide de deux génies : Georges R. R. Martin, créateur de Game of Thrones, et Hidetaka Miyazaki, patron du studio From Software à l’origine de la superbe licence des Dark Souls. Une collaboration qui permet d’ajouter à l’expérience dans le domaine vidéoludique l’expertise d’un des plus grands romanciers d’heroic-fantasy de ces dernières décennies.

georges-rr-martin

 Georges R. R. Martin, créateur de Game of Thrones


Pas qu’un ersatz de Dark Souls

Si Elden Ring semble bien reprendre l’héritage légué par la licence Dark Souls, le titre promet de se démarquer réellement par des mécaniques nouvelles et un monde ouvert prometteur et vaste. Dans une interview accordée à l’un de nos confrères, Miyazaki a qualifié ce nouveau jeu comme une « évolution de Dark Souls » : plus complet, plus abouti, plus riche, plus varié encore. Si ce dernier a créé et conceptualisé tout le lore du jeu (gameplay, level design, technique, etc.), il a également confirmé que l’intégralité du scénario et du background d’Elden Ring a été faite par Georges R. R. Martin et certains scénaristes des premières saisons de la série Game of Thrones.

Une véritable narration et une histoire complexe

C’est là l’une des autres qualités annoncées du titre, et qui le distingue sans doute le plus de ce qu’on avait coutume de rencontrer dans un Dark Souls : la narration. Si elle était certes présente en filigrane dans la licence, elle était surtout un prétexte pour fournir des monstres à affronter. Ici, le jeu prendra réellement l’aspect d’un vrai RPG, avec des choix à conséquences dignes de ceux de Game of Thrones, des relations complexes entre les différents protagonistes, et une mission à mener. Si pour l’instant l’annonce est suivie de peu de détails, on peut amplement faire confiance au talent de Georges R. R. Martin et de ses équipes pour nous fournir un jeu immersif et profond. 

 

Elden Ring sera disponible le 22 janvier 2022 sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series. 

Quelques nouvelles images

Après quelques années d’attente, la sortie du titre Elden Ring approche à grand pas et bien qu’aucune bande-annonce ou de vidéo de gameplay n’a été révélée au public lors de la GamesCom 2021, quelques images ont été mises en ligne pour faire patienter et monter les attentes des joueurs !

EldenRing-StormveilEldenRing-combat

On sent qu’Elden Ring est le digne successeur des jeux Dark Souls mais le jeu semble aussi prendre de l’inspiration au sein d’un jeu plus récent, Sekiro, pour le gameplay du personnage et les possibilités de déplacements au sein de cet open world. C’est d’ailleurs une première pour le titre de FromSoftware : le studio fournira une carte plutôt que de laisser les joueurs mémoriser tous les emplacements du jeu. Elle sera (très) basique mais permettra de se situer et d’utiliser le système de voyages rapides.

EldenRing-sortEldenRing-gs

Tout comme les autres jeux du genre, c’est l’évolution du personnage qui vous aidera à avancer et même s’il faudra rendre visite à Melina pour augmenter votre niveau, il sera possible de faire appel à des personnages non jouables (PNJ) que vous aurez vaincu voire à un ou deux joueurs en ligne, pour vous aider dans vos quêtes. 

EldenRing-Melina_accord

De plus, nous apprenons que les scénarios ne sont pas écrits par George R. R. Martin mais plutôt par Hidetaka Miyazaki. Bien que l’auteur de Game of Thrones ait contribué au côté visuel et au squelette de la narration, le responsable de la communication du jeu Yasuhiro Kitao a expliqué que c’est Miyazaki qui a écrit les textes et les dialogues qui sont au cœur du jeu.

Elden Ring est toujours prévu pour une sortie le 25 février 2022 sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series.

Tous nos conseils jeux vidéo

Article rédigé par
Valentin Boulet
Valentin Boulet
Conseiller fnac.com jeux vidéo et high tech
Sélection de produits