Critique

Top Spin 2K25 : que peut-on réellement attendre de ce comeback événement ?

19 avril 2024
Par Adrien Deyres
“Top Spin 2K25” est disponible depuis le 26 avril.
“Top Spin 2K25” est disponible depuis le 26 avril. ©2K games

La licence emblématique pour les fans de tennis fera (enfin) son retour sur le devant de la scène ce 26 avril.

Il y a 13 longues années, un certain Top Spin 4 voyait le jour sur PlayStation 3, Xbox 360 et Nintendo Wii. Outre l’effet nostalgique que peut avoir la lecture de cette phrase, on peut également s’interroger sur les raisons qui ont poussé la franchise à s’absenter pendant une si longue période. Dès sa sortie, le quatrième opus avait largement répondu aux attentes des joueurs, qui le considéraient même comme le plus grand jeu de tennis de tous les temps.

Malheureusement, le succès commercial ne semble pas avoir suivi la même trajectoire que la réussite critique, et ce sont bien les chiffres de ventes en deçà des attentes qui ont été évoqués pour justifier cette pause. En 2014, le studio 2K Czech, à l’origine de Top Spin 4, a même fermé ses portes, et l’espoir de voir la franchise renaître de ses cendres paraissait bien maigre. Pourtant, en janvier dernier, l’éditeur 2K a officialisé la bonne nouvelle : Top Spin est de retour.

Le roi veut retrouver son trône

Depuis la sortie du précédent opus, et pour tenter de répondre aux attentes et aux demandes des fans, d’autres studios se sont lancés dans le développement de jeux de tennis… pour des résultats pas toujours convaincants. Profitant d’un mode Carrière bien ficelé et de nombreux outils de création, AO Tennis ne misait pas assez sur un gameplay mêlant gestion du timing et placement de la balle, avec en prime un aspect graphique très daté. De son côté, Tennis World Tour n’offrait que trop peu de sensation, avec des animations et une fluidité largement perfectible.

©2K

Comme l’évoque Rémi Ercolani, le directeur du développement de Top Spin 2K25, auprès de nos confrères de JeuxActu, c’est surtout le regain d’intérêt global pour ce sport qui a poussé l’éditeur américain à relancer la machine.

Cela va évidemment de pair avec l’éclosion de nouveaux joueurs et joueuses sur le circuit ATP, qui marquent une véritable fracture avec la longue hégémonie du légendaire trio Federer-Nadal-Djokovik. On pense notamment à Coco Gauff, Iga Świątek, Jannik Sinner ou encore Carlos Alcazar.

©2K

Ce panel de nouveaux joueurs serait le bienvenu. En effet, le développement d’un jeu de tennis coûte extrêmement cher, et Top Spin 2K25 devra se vendre par palettes pour amortir les coûts de production, sans trop compter sur le marché américain qui ne s’intéresse pas vraiment à la discipline. Ici, le studio doit négocier avec chaque star de manière individuelle pour espérer la faire apparaître dans son jeu. On sait par exemple que Bigben Interactive avait déboursé la bagatelle de 500 000 € pour s’offrir les services de Roger Federer.

©2K

C’est donc dans l’optique de retrouver sa place de numéro 1, de contenter les fans et les novices, mais aussi et surtout de limiter le budget que le studio Hangar 13 a bâti un gameplay reprenant les bases du quatrième opus, avec quelques nouveautés et améliorations rendant la formule plus actuelle. On a notamment droit à une refonte totale de la Top Spin Academy : un mode divisé en sections qui vous laisseront prendre connaissance de toutes les ficelles du jeu, du gameplay et du tennis en général, le tout narré par un certain John McEnroe. Quoi qu’il en soit, pour que le jeu crée l’événement et que les ventes suivent, il faudra un gameplay proche de la perfection.

Des attentes à la hauteur du précédent opus

Pour que Top Spin 2K25 profite d’un retour triomphant, 2K ne doit surtout pas céder aux charmes de l’annualisation de la franchise, ce que l’éditeur semble avoir bien compris. Bien qu’un potentiel nouvel épisode soit déjà évoqué, cet opus devrait se rapprocher d’un jeu-service dans son exploitation sur le long terme. On s’attend ainsi à ce que chaque nouvelle saison vienne alimenter le roster de joueurs et joueuses, lui qui en comptera déjà 25 à la sortie du soft.

©2K

De même, on espère voir d’autres modes de jeu faire leur apparition dans les semaines et mois suivant le lancement. Ainsi, les développeurs pourraient tout à fait suivre la même formule que celle intégrée à NBA 2K et WWE 2K. De manière générale, Top Spin 2K25 a tout intérêt à se doter d’un contenu plus dense s’il veut attirer l’attention d’un plus grand nombre de joueurs.

On pense à un mode Carrière dans lequel on suit l’évolution d’un joueur tout au long de son parcours sur le circuit ATP, avec l’objectif ultime de devenir le numéro 1 mondial et de remporter tous les titres du Grand Chelem.

©2K

On espère aussi que de nombreux outils de création seront à la disposition des acheteurs, eux qui apprécient généralement pouvoir créer et vivre leurs propres expériences. On peut imaginer la présence d’un outil de création de raquettes, de courts, de compétitions et même de trophées, en plus de la possibilité de créer son propre joueur.

On en profite aussi pour saluer la possibilité de prendre part à des matchs Online contre des adversaires du monde entier, mais également l’intégration du cross-play afin que les possesseurs de PS4 ou PS5 puissent se frotter à leurs homologues Xbox et PC, et inversement.

©2K

Enfin, pour que Top Spin 2K25 soit un véritable succès, il devra miser sur son gameplay et sur la conciliation de trois éléments importants pour tous les fans de la petite balle jaune : le placement du joueur, le timing avec lequel il va frapper la balle et la force avec laquelle il va exécuter chaque coup. Si cette formule est respectée, qu’elle offre une certaine flexibilité et liberté aux joueurs avec des types de coups différents, et que la fluidité est au rendez-vous, les sensations devraient être bonnes.

Pour rappel, Top Spin 2K25 est prévu pour le 26 avril sur PC, PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One et Xbox Series X|S.

À partir de
74,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par