Test Labo

Test Labo du Samsung The Frame QE50LS03AAU, du design et des belles images

28 janvier 2022
Par Pierre Blanc, Driss Abdi
SAMSUNG QE50LS03AAU
SAMSUNG QE50LS03AAU ©Labo Fnac

En résumé

Note LABOFNAC

Samsung signe un nouveau The Frame de très bonne facture. Comme toujours avec les téléviseurs de cette gamme, c’est vraiment le concept d’écran qui se transforme en tableau qui va avant tout vous attirer si vous vous intéressez à ce genre de modèle. Un aspect que le fabricant maîtrise depuis plusieurs années, et peaufine de génération en génération. Néanmoins, cette fonction « tableau » n’est pas intégrée au détriment de la qualité globale de l’image. Le Samsung The Frame QE50LS03AAU profite en effet d’une dalle de 50 pouces au très bon rendu. Notamment du côté de la colorimétrie et des contrastes. Le seul petit reproche que l’on pourrait faire tient à l’uniformité, correcte, mais pas parfaite.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • La colorimétrie très juste
  • Les contrastes
  • Le mode Art qui permet d’afficher une œuvre ou des photos en veille
  • Le design de tableau qui gagne en finesse
Les moins
  • Une uniformité correcte, sans plus
  • Les angles de vision

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
À partir de
729,50€
En stock vendeur partenaire
Note LABOFNAC
Voir sur Fnac.com

Notre test détaillé

Ergonomie et design

Samsung a réussi un grand coup avec sa gamme Lifestyle, et notamment le Frame, qui se transforme en tableau une fois en veille. Plus fin que la génération précédente, le Samsung The Frame QE50LS03AAU délivre-t-il des images à la hauteur de son design ?

La gamme Frame évolue par petite touche. La technologie QLED a fait son entrée en 2020, et la génération actuelle profite d’un cadre plus fin, baptisé Air Slim. En attendant les modèles 2022 qui adopteront une dalle plus mate, nous avons pu tester le Samsung The Frame QE50LS03AAU. L’épaisseur de son cadre lui permet de mieux s’intégrer encore lorsqu’il est installé avec l’accroche murale, qui est fournie. Elle permet de coller le téléviseur au plus près du mur pour renforcer l’effet lorsque des cadres sont accrochés autour de lui et que le mode Art est activé. Pour rappel, ce dernier peut être mis en route lorsque le Frame est en veille afin d’afficher des œuvres d’art ou vos propres images. Autre détail stylistique, Samsung propose des cadres en option qui imitent différentes essences de bois (teck ou noyer). Leur installation est aisée avec un simple système magnétique.

Il est également possible de poser le Samsung The Frame QE50LS03AAU sur un meuble à l’aide des pieds, également fournis. Une fois insérés dans la partie inférieure du châssis, ils sont réglables en hauteur de sorte à pouvoir installer une barre de son devant le téléviseur. Une fois accroché au mur, le Frame propose une autre astuce pour éviter de creuser une saignée afin de dissimuler les différents câbles (alimentation, HDMI, etc.). Comme les téléviseurs Samsung Neo QLED les plus haut de gamme, il est livré avec le boîtier One Connect qui renferme toute la connectique et le bloc d’alimentation électrique. Celui-ci est ensuite relié au téléviseur à l’aide d’un seul câble relativement discret, qui fait transiter les signaux audio et vidéo ainsi que l’électricité.

La connectique du One Connect comprend quatre entrées HDMI 2.1 qui offrent une bande passante élargie et de fonctionnalités telles que la 4 K à 120 images par seconde, les fonctions ALLM et VRR pour les jeux vidéo, et la compatibilité avec le Dolby Atmos True HD sur le port eARC. Toutefois, nous avons rencontré des problèmes avec les barres de son récentes, qui n’embarquent qu’une seule entrée HDMI eARC pour la connecter aux téléviseurs récents. La fonction pass-through du Samsung Frame coupe purement et simplement le son, tandis que le mode Auto convertit les bandes-son en PCM 2.0. La mise à jour la plus récente n’a pas réussi à corriger ce bug. Si vous vous contentez de regarder du contenu sur les plateformes de streaming, vous ne serez pas impactés par ce problème qui concerne les périphériques externes. Le boîtier One Connect dispose également de deux ports USB type A, d’une sortie audio numérique optique, de prises antenne-câble-satellite, d’un port Ethernet RJ45 et d’un port CI+. Les connexions sans fil sont assurées par le Bluetooth et le wifi 5.

Samsung propose une nouvelle télécommande avec le The Frame QE50LS03AAU. Elle s’apparente aux télécommandes qui étaient fournies avec les téléviseurs QLED 8K plutôt qu’à la version en plastique assez fragile des Frame précédents. Elle est en plastique recyclé plutôt qu’en aluminium, matériau qui reste réservé au haut de gamme.

En revanche, elle fait désormais l’impasse sur les piles et se recharge grâce à la lumière du soleil et même à la lumière intérieure. Le cas échéant, un port USB est également prévu. La télécommande est aussi un modèle d’ergonomie avec un nombre réduit de boutons et une bonne prise en main. C’est d’ailleurs le compagnon idéal du système Tizen qui pilote le téléviseur.

Ce dernier équipe tous les modèles QLED et Neo QLED de la marque. L’interface se présente sous la forme d’un bandeau qui s’affiche en bas de l’image. Il regroupe les principales fonctions, notamment les services de vidéo à la demande et les entrées du Samsung The Frame QE50LS03AAU. Il est possible de la personnaliser en déplaçant les icônes et en téléchargeant des applications supplémentaires sur le store. Tizen est assez simple à prendre en main et la navigation est toujours fluide. Seul regret, des pubs apparaissent parfois sur le bandeau comme on peut le voir ci-dessous.

Enfin, le Samsung The Frame QE50LS03AAU bénéficie de nombreuses autres fonctionnalités. On peut notamment citer AirPlay 2 pour diffuser du contenu depuis un périphérique Apple (iPhone, iPad, Mac ou iPad), Tap View pour partager le contenu d’un smartphone Samsung Galaxy en effleurant le cadre du téléviseur, ou encore Multi View pour regarder deux sources en même temps. Pour finir, le Samsung The Frame QE50LS03AAU peut devenir le hub central pour vos objets connectés qui sont affichés dans le Smart Hub. Nous avons pu afficher nos caméras de vidéosurveillance, contrôler tous nos éclairages connectés et même piloter une machine à laver connectée Samsung. Pour autant, il faut encore et toujours charger le linge à la main.

Général

Résolution
3840 X 2160
Diagonale écran (en pouces)
51 "
Diagonale écran (en cm)
129 cm
Ratio d’image
16/9
Ecran incurvé
plat

Contraste

Contraste
8
Le contraste d’un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d’intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
* Les écrans OLED n’affiche aucune lumière dans le noir, donc aucun taux de contraste n’est calculable.
©Labo Fnac

On ne change pas une équipe qui gagne, selon le dicton. Le Samsung The Frame QE50LS03AAU affiche ainsi un bon niveau de luminosité de 243 cd/m2 au centre de sa dalle QLED de 50 pouces. Toutefois, cette dernière montre ses limites avec un niveau de noir de seulement 0,043 cd/m². Lors de notre test du Frame 2020 de 65 pouces, nous avions par exemple mesuré un niveau de noir au centre de la dalle, bien plus satisfaisant, de 0,028 cd/m².

Par ailleurs, les fuites de lumière sont bien gérées. Le niveau de noir est uniforme tout autour du cache que nous appliquons sur la dalle. Nous avons relevé des valeurs de 0,061 cd/m² au-dessus et à droite du cache, et de 0,05 cd/m² sur la gauche et en dessous.

Enfin, le taux de contraste, mesuré à 5 651 est bon, mais le Frame 43LS03A de même génération faisait largement mieux avec 8 553 dans l’axe.

Progressivité

Progressivité
6.5
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
©Labo Fnac

La mesure de gamma permet de relever le niveau de lumière émis par l’écran en fonction du niveau de pilotage de la dalle. Il s’agit ici de vérifier si le téléviseur restitue correctement le signal vidéo par rapport à la source en entrée. Pour ce faire, nous comparons les deux courbes de gamma, qui doivent être aussi parallèles que possible. C’est bel et bien le cas pour celles du Samsung The Frame QE50LS03AAU.

Pour le test suivant, nous effectuons une mesure de directivité qui correspond à cinq zones d’observation du téléviseur avec un angle qui varie de 45 degrés. Lors de ce test, nous simulons ainsi les différentes positions d’observation du téléspectateur, qui peut par exemple être assis sur le côté du Samsung The Frame QE50LS03AAU. Les angles de vision sont étroits, avec une luminosité qui dégringole en passant de 243 cd/m2 dans l’axe à 79 cd/m2 dans les angles droit et gauche.

Directivité
7.7
Être capable de regarder l’écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d’image de face comme sur les côtés)*Les écrans OLED n’ont pas de rétro-éclairage, il n’y aura donc pas de fuites de lumière dans les noirs
©Labo Fnac
©Labo Fnac

Le test de directivité a pour but d’évaluer la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. Pour ce faire, la luminosité est réglée sur la valeur maximale et elle ne varie pas durant les mesures. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. Pour faire plus simple, nous évaluons les niveaux des noirs en fonction des angles de vision.

Le niveau de noir du Samsung The Frame QE50LS03AAU n’a rien d’exceptionnel quand on le mesure dans l’axe, mais il est carrément mauvais dans les angles. Avec des valeurs de 0,243 cd/m² dans l’angle gauche et 0,236 cd/m² dans l’angle droit, il est d’autant plus important d’être assis en face du téléviseur pour voir du noir plutôt que du gris. Il en va de même pour le taux de contraste, qui plonge de 5 651 dans l’axe à 325/335 dans les angles.

Colorimétrie

Couleur
7.8
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Richesse des couleurs
8.9
©Labo Fnac

En général, la technologie QLED affiche une belle colorimétrie. Ce qui se confirme une fois de plus avec le Samsung The Frame QE50LS03AAU, qui couvre pratiquement le triangle de référence DCI-P3. La dérive des couleurs est également contenue et, comme c’est souvent le cas pour tous les téléviseurs, légèrement marquée dans les bleus. Toutefois, cela n’impactera pas la qualité des images au quotidien.

Uniformité

Uniformité
6.4
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
©Labo Fnac
Luminance
6
Chrominance
6

Les téléviseurs de grande taille ont généralement du mal sur ces derniers tests, qui se concentrent sur l’uniformité de la lumière sur la dalle. Avec sa diagonale de 50 pouces, on pourrait penser que le Samsung The Frame QE50LS03AAU se sortirait très bien de l’exercice. Pourtant, les résultats sont juste corrects. La faute à un écart d’uniformité des couleurs perfectible, le Delta U’V’ s’établissant à 0,006 1. Rappelons que plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles sur toute la surface. À titre de comparaison, nous avons mesuré une valeur de 0,004 6 sur la version de 43 pouces de ce même téléviseur.

Le Samsung The Frame QE50LS03AAU fait mieux en matière d’uniformité de la luminance, avec un écart mesuré de seulement 33 % (36 % pour le 43 pouces). Nous avons divisé la dalle en 35 zones et nous avons relevé une luminosité maximale de 271 cd/m2 un peu au-dessus à droite du centre de la dalle, et une luminosité minimale de 181 cd/m2 dans le coin inférieur droit.

Connectiques

Slot carte mémoire
0
Ports USB
2
Prises HDMI
4
Prises HDMI Comp. 4K
4
Compatible ARC sur 1 HDMI
Oui
Wi-Fi
integre
Ethernet
Oui
Bluetooth HID
Oui
Bluetooth Audio
Oui
Prise Casque
Non
Sortie audio numérique
optique

Fonctionnalités

OS
T-NKM2DEUC-1207
Compatible HBBTV
Oui
Compatible HDR
Oui
Fonctions enregistrements sur USB
Oui

Consommation

Consommation en veille (en W)
0 W
Consommation en marche (en W)
0 W

Conclusion

Note LABOFNAC

Samsung signe un nouveau The Frame de très bonne facture. Comme toujours avec les téléviseurs de cette gamme, c’est vraiment le concept d’écran qui se transforme en tableau qui va avant tout vous attirer si vous vous intéressez à ce genre de modèle. Un aspect que le fabricant maîtrise depuis plusieurs années, et peaufine de génération en génération. Néanmoins, cette fonction « tableau » n’est pas intégrée au détriment de la qualité globale de l’image. Le Samsung The Frame QE50LS03AAU profite en effet d’une dalle de 50 pouces au très bon rendu. Notamment du côté de la colorimétrie et des contrastes. Le seul petit reproche que l’on pourrait faire tient à l’uniformité, correcte, mais pas parfaite.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 4.5 (20 avis)
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin