Test Labo

Test Labo du Samsung QE55QN95AAT, un téléviseur mini-LED performant, mais pas sans défauts

09 décembre 2021
Samsung QE55QN95AAT.
Samsung QE55QN95AAT. ©Samsung

Samsung adopte la technologie mini-LED pour une partie de ses téléviseurs QLED 4K UHD. Positionné en haut de gamme, le Samsung QE55QN95AAT est-il à même de rivaliser avec les meilleurs téléviseurs du moment ?

En résumé

Note LABOFNAC

Si le Samsung QE55QN95AAT est un excellent téléviseur, il se montre un cran en dessous du QE55QN90AAT. La faute à la luminosité en retrait, la directivité un peu plus marquée et surtout à l’uniformité de la dalle. Pour le reste, ces deux modèles affichent des caractéristiques similaires, à l’exception du boîtier One Connect qui est réservé au Samsung QE55QN95AAT et permet de déporter toute la connectique et de faire disparaître les câbles des périphériques.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • L’équipement ultracomplet
  • Le taux de contraste
Les moins
  • L’uniformité des couleurs sur toute la surface de la dalle

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle

Notre test détaillé

Ergonomie

La gamme de téléviseurs QLED de Samsung s’étoffe encore plus en 2021. Outre les modèles standards, le constructeur propose désormais de nouvelles références dotées de la technologie mini-LED, aussi bien en 8K qu’en 4K UHD. C’est dans cette dernière catégorie que se range la famille QN95, qui représente le haut de gamme Quantum mini-LED. Quatre références sont proposées avec des diagonales de 55, 65, 75 et 85 pouces.

©Samsung

Le Samsung QE55QN95AAT est un téléviseur de 55 pouces qui reprend les lignes du QN90, à tel point qu’on pourrait les confondre lorsqu’ils sont éteints… Ce qui n’est pas un mal, tant le design est réussi avec ses bords fins et son profil du même acabit. Le téléviseur repose sur un pied central unique en métal, baptisé Bending Plate, qui pèse son poids afin de garantir la stabilité. Avantage de cette configuration, il est possible de poser le QN95 sur un meuble étroit, même dans sa version de 65 pouces et plus.

©Samsung

Le pied surélève le Samsung QE55QN95AAT de sorte à pouvoir placer une barre de son devant si besoin. Attention toutefois à ce qu’elle ne soit pas trop épaisse pour ne pas occulter le bas de l’écran ! Enfin, toujours côté design, les mini-LED sont bien plus petites que les LED traditionnelles, ce qui permet de réduire encore l’épaisseur des téléviseurs. Associé à l’accroche murale Slim Fit en option, le Samsung QE55QN95AAT se trouve donc au plus près du mur, et toute la connectique est déportée.

©Samsung

En effet, le Samsung QE55QN95AAT marque sa différence avec le QE55QN90 en étant livré avec la nouvelle version du boîtier One Connect. S’il n’est plus aussi compact que la première génération, il a l’avantage d’intégrer l’alimentation électrique du téléviseur. Pour 2021, le One Connect change de forme avec un boîtier plus carré et moins encombrant en largeur. Alors qu’il pouvait être fixé au dos des téléviseurs 8K de la marque, ce n’est pas le cas pour le Samsung QE55QN95AAT qui est relié par le biais d’un seul et unique câble. Bien moins discret qu’auparavant, ce dernier fait néanmoins transiter le courant électrique ainsi que les signaux audio/vidéo.

©Samsung

Tous les périphériques (barre de son, console de jeux vidéo, etc.) seront donc branchés directement sur le One Connect que l’on pourra facilement dissimuler dans un meuble. Pour ce faire, on dispose de quatre entrées HDMI 2.1, dont une eARC pour profiter des jeux en 4K à 120 images/seconde, ainsi que des technologies AMD Freesync Premium Pro et VRR, qui s’adressent aux gamers avertis. Trois ports USB 2.0 sont également intégrés, tout comme une sortie audio numérique optique, un port Ethernet et des connecteurs d’antenne terrestre/câble/satellite. Les connexions sans fil sont assurées par le Bluetooth 4.2 et le wifi 5 (le wifi 6 est pour le moment réservé aux modèles 8K).

La partie audio est commune à tous les modèles Neo QLED et repose sur une configuration 4.2.2 canaux, avec une puissance confortable de 70 W. En revanche, Samsung se contente d’un simple décodeur Dolby Digital. Toutefois, différents systèmes de traitement audio sont disponibles, dont la nouvelle fonction SpaceFit Sound. Celle-ci calibre le son en fonction de la pièce, mais aussi de l’emplacement du téléviseur, qu’il soit accroché au mur ou posé sur un meuble. De plus, l’OTS+ (Object Tracking Sound +) retranscrit les mouvements des objets à l’écran de manière dynamique via les différents haut-parleurs du téléviseur. L’ensemble est complété par la fonction Q Symphony, que l’on connaissait déjà. Cette dernière permet d’associer le Samsung QE55QN95AAT à une barre de son de la gamme Q Series de la marque.

©Samsung

Comme toujours chez Samsung, le système d’exploitation Tizen est aux commandes dans le Samsung QE55QN95AAT. Facile à prendre en main, il offre une interface simplifiée qui se révèle extrêmement intuitive. Elle se présente sous la forme d’un bandeau qui s’affiche en surimpression en bas de l’image afin de continuer à suivre son programme tout en l’utilisant. Le bandeau donne accès à toutes les applications et aux fonctionnalités du téléviseur sans multiplier les sous-menus. Pour ce faire, le Samsung QE55QN95AAT est livré avec une petite télécommande, qui évolue elle aussi en intégrant désormais un panneau solaire. Elle peut donc se recharger à l’énergie solaire ou grâce à la lumière intérieure. Composée à 24 % de matériaux recyclés, cette nouvelle télécommande intègre aussi un port USB pour la recharger plus rapidement. Comme précédemment, elle est simplifiée à l’extrême avec un nombre limité de boutons qui donnent néanmoins accès à toutes les fonctionnalités du système Tizen.

©Samsung

Enfin, s’agissant du haut de gamme mini-LED 4K UHD, le Samsung QE55QN95AAT est équipé de toutes les fonctionnalités avancées qui sont actuellement disponibles. La liste est longue et on citera notamment les assistants vocaux, la compatibilité AirPlay 2 ou encore le mode Super UltraWide Game View pour afficher les jeux vidéo au format 21:9 ou même 32:9. Par ailleurs, outre le mode Ambiant qui permet d’afficher des images lorsqu’il est en veille, le Samsung QE55QN95AAT est équipé de Multi View pour afficher un programme télé et le contenu d’un smartphone sur le même écran en simultané. D’autre part, Tap View est une solution pratique pour répliquer du contenu audio et vidéo depuis un appareil mobile, simplement en lui faisant toucher le cadre du téléviseur. Pour finir, Samsung propose un service intéressant avec Samsung TV Plus qui donne gratuitement accès à plus de 40 chaînes.

Résolution
3840 X 2160
Diagonale écran (en pouces)
55 "
Diagonale écran (en cm)
139 cm
Ratio d’image
16/9
Ecran incurvé
plat
Contraste
9
Le contraste d’un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d’intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
* Les écrans OLED n’affiche aucune lumière dans le noir, donc aucun taux de contraste n’est calculable.
©Labo Fnac

Le Samsung QE55QN95AAT affiche une luminosité de 175 cd/m2 dans l’axe. C’est moins que le Samsung QE55QN90AAT, qui monte de son côté à 331 cd/m2. En revanche, ces deux modèles n’ont aucun mal à parfaitement gérer les fuites de lumière induites par la technologie LED. En appliquant un cache sur la dalle, nous avons relevé un niveau de noir homogène sur les quatre bords : 0,012 cd/m2 au-dessus, 0,001 cd/m2 à gauche, 0,002 cd/m2 à droite et 0,009 cd/m2 en dessous.

Le taux de contraste du Samsung QE55QN95AAT est excellent, à 58 333, mais, là encore, le Samsung QE55QN90AAT va plus loin en affichant un rapport du noir sur le blanc de 110 333. Quoiqu’il en soit, les deux modèles obtiennent pratiquement la note maximale en matière de contraste.

Progressivité
7.7
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
©Labo Fnac

La progressivité du téléviseur est évaluée en comparant la courbe de gamma du signal vidéo en sortie à celle du signal de référence en entrée. La courbe de gamma du Samsung QE55QN95AAT est linéaire et similaire à celle du signal vidéo d’origine.

Nous complétons ce test avec des mesures de directivité à partir de cinq zones d’observation, et un angle qui varie de 45 degrés. Ce test nous permet de simuler les différentes positions d’observation du téléviseur, comme si le téléspectateur était assis en face ou sur les côtés du Samsung QE55QN95AAT. La luminosité, de 175 cd/m2 au centre de la dalle, passe à 75 cd/m2 dans l’angle gauche et à 84 cd/m2 dans l’angle droit. C’est correct mais, une fois de plus, le Samsung QE55QN90AAT s’en est mieux tiré.

Directivité
8.1
Être capable de regarder l’écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d’image de face comme sur les côtés)*Les écrans OLED n’ont pas de rétro-éclairage, il n’y aura donc pas de fuites de lumière dans les noirs
©Labo Fnac
©Labo Fnac

Le test de directivité nous permet d’évaluer la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. Pour ce faire, la luminosité est réglée sur la valeur maximale pendant toute la durée du test. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. Là encore, notre test a pour but d’évaluer les angles de vision du Samsung QE55QN90AAT, mais dans les noirs cette fois.

La technologie mini-LED affiche sensiblement le même niveau de noir dans l’axe ou dans les angles : 0,003 cd/m2 dans l’axe et 0,004 cd/m2 dans les angles. Une belle homogénéité pour ne pas être gêné par la directivité des LED.

Par ailleurs, le contraste chute fortement dans les angles, mais il conserve un excellent niveau avec un taux de 18 750 dans l’angle gauche et de 21 000 dans l’angle droit.

Couleur
7
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Richesse des couleurs
9.5
©Labo Fnac

Les Neo QLED sont généralement très performants en matière de colorimétrie. À ce titre, le Samsung QE55QN95AAT couvre le triangle de référence DCI-P3, mais le téléviseur est plus limité s’agissant du Rec 2020, encore plus exigeant.

On note également une légère dérive dans les bleus. Quoi qu’il en soit, si notre sonde permet de détecter les lacunes d’un téléviseur, le téléspectateur ne sera pas déçu en regardant le Samsung QE55QN95AAT.

Uniformité
5.2
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
©Labo Fnac
Luminance
7
Chrominance
2

Enfin, à l’instar du QE55QN90AAT, le Samsung QE55QN95AAT s’est illustré dans notre test d’uniformité. En effet, la luminosité de la dalle de 55 pouces est homogène sur toute la surface, avec un écart négligeable de 16 % entre le point le moins lumineux et le plus lumineux. La luminosité maximale de 259 cd/m2 est atteinte sur la partie supérieure dans l’axe de la dalle. Le minimum de 217 cd/m2 est atteint sur les bords droit et gauche.

Malheureusement, l’écart d’uniformité des couleurs n’est pas au même niveau et fait plonger la note du Samsung QE55QN95AAT. En effet, ce dernier affiche un delta U’V’ de 0,0151, quand le QE55QN90AAT était limité à un delta U’V’ de 0,0056. Rappelons que plus le chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles et uniformes sur toute la surface de la dalle.

Connectiques

Slot carte mémoire
0
Ports USB
3
Prises HDMI
4
Prises HDMI Comp. 4K
4
Compatible ARC sur 1 HDMI
Oui
Wi-Fi
integre
Ethernet
Oui
Bluetooth HID
Oui
Bluetooth Audio
Oui
Prise Casque
Oui
Sortie audio numérique
optique

Fonctionnalités

OS
T-NKM2DEUC-1506
Compatible HBBTV
Oui
Compatible HDR
Oui
Fonctions enregistrements sur USB
Oui

Consommation

Consommation en veille (en W)
0 W
Consommation en marche (en W)
0 W

Conclusion

Note LABOFNAC

Si le Samsung QE55QN95AAT est un excellent téléviseur, il se montre un cran en dessous du QE55QN90AAT. La faute à la luminosité en retrait, la directivité un peu plus marquée et surtout à l’uniformité de la dalle. Pour le reste, ces deux modèles affichent des caractéristiques similaires, à l’exception du boîtier One Connect qui est réservé au Samsung QE55QN95AAT et permet de déporter toute la connectique et de faire disparaître les câbles des périphériques.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 4 (15 avis)
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin