Test Labo

Test Labo du LG OLED48A16LA : un OLED petit format pour une qualité d’image incroyable

07 décembre 2021
LG OLED48A16LA
LG OLED48A16LA ©LG

La gamme A1 de LG a pour vocation de permettre au plus grand nombre de profiter de la qualité d’image offerte par la technologie OLED. Et, avec sa diagonale de 48 pouces, le LG OLED48A1 devrait trouver une place dans la plupart des intérieurs. Mais quid de la qualité d’image ?

En résumé

Note LABOFNAC

Entrée de gamme ne veut pas forcément dire image au rabais ! La preuve avec ce LG OLED48A1 qui pousse tous les curseurs au maximum pour délivrer une qualité d’image époustouflante. Certes, le HDMI 2.1 est absent, mais, pour le reste, LG propose certainement l’un des meilleurs téléviseurs de 48 pouces actuellement.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Une qualité d’image impressionnante
  • Les angles de vision parfaits
  • La colorimétrie maîtrisée
  • Les fonctionnalités avancées (AirPlay 2, assistants vocaux)
Les moins
  • Ports HDMI 2.0 uniquement

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
À partir de
899,99€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Grand spécialiste de l’OLED, LG propose une large gamme en 2021. Celle-ci se décline dans cinq familles de téléviseurs de 48 à 77 pouces, avec le Z1 en haut de gamme, et le A1 en entrée de gamme. C’est ce dernier qui nous intéresse ici, dans sa version de 48 pouces. Il est également possible d’opter pour d’autres diagonales jusqu’au 65 pouces.

LG OLED48A16LA
©LG

Le LG OLED48A1 se différencie des autres téléviseurs OLED de la marque par ses deux pieds caractéristiques. Placés aux extrémités du cadre 4 Cinema Screen, ils surélèvent le téléviseur, qui pourra donc accueillir une petite barre de son pour étoffer la partie audio.

LG OLED48A16LA
©LG

Comme pour les générations précédentes de téléviseurs OLED, la dalle en elle-même est très fine, tandis que la partie inférieure du châssis est un peu plus épaisse pour accueillir toute l’électronique.

LG OLED48A16LA
©LG

Entrée de gamme oblige, le LG OLED48A1 doit se contenter de trois entrées HDMI contre quatre pour les C1, G1 et Z1. Ce qui devrait néanmoins suffire dans la plupart des cas, par exemple pour brancher une box, une console et une barre de son. Reste que le LG OLED48A1 se limite au HDMI 2.0 uniquement. Heureusement, l’eARC est de la partie et le reste de la connectique comprend deux ports USB, une sortie audio numérique optique, un port CI+, un port Ethernet RJ45, une sortie casque et les prises antenne. L’ensemble est complété par les connexions sans fil Bluetooth 5.0 et wifi ac.

LG OLED48A16LA
©LG

Par ailleurs, la partie audio du LG OLED48A1 est également plus modeste que sur les autres téléviseurs OLED du constructeur. Elle comprend deux haut-parleurs de 10 W chacun, avec un décodeur Dolby Atmos. AI Sound reste de la partie pour améliorer automatiquement le rendu en fonction du type de contenu, tout comme l’amplification des voix avec Clear Voice. Notez qu’il est possible de diffuser le son de la télévision en Bluetooth, notamment pour une écoute au casque en soirée.

LG OLED48A16LA
©LG

Bonne nouvelle, le LG OLED48A1 conserve la télécommande Magic Remote. Couplée au système d’exploitation WebOS 6.0, elle permet de contrôler le curseur à l’écran en pointant la télécommande, qui est dotée d’un gyroscope, vers le téléviseur. L’interface est claire et facile à appréhender, notamment avec le système d’aide contextuelle. La navigation est fluide et WebOS s’accompagne de fonctionnalités avancées telles que les assistants vocaux Google Assistant et Amazon Alexa, mais aussi Homekit pour une intégration dans les environnements Apple, avec également AirPlay 2 pour la diffusion de contenu depuis un iPhone, iPad ou Mac.

LG OLED48A16LA
©LG

Par ailleurs, WebOS prend en charge les assistants vocaux avec Alexa d’Amazon et Google Assistant. Il est ainsi possible de commander le téléviseur à la voix pour sélectionner une chaîne ou appliquer le mode Cinéma par exemple. Enfin, le LG OLED48C15LA est compatible avec les technologies Google Cast et AirPlay 2. Les utilisateurs peuvent ainsi diffuser du contenu sans fil directement depuis un smartphone Android ou un iPhone/iPad/Mac.

LG OLED48A16LA
©LG

Contraste

Contraste
10
Le contraste d’un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d’intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
* Les écrans OLED n’affiche aucune lumière dans le noir, donc aucun taux de contraste n’est calculable.
©Labo Fnac

S’agissant d’un téléviseur OLED d’entrée de gamme, que vaut réellement le LG OLED48A1 en matière de qualité d’image ? Inutile de faire durer le suspense, LG a décidé de nous en mettre plein la vue. La preuve dès nos premiers tests, qui se concentrent sur le taux de contraste. Le téléviseur obtient la note maximale avec des noirs parfaits (la caractéristique principale de la technologie OLED, qui éteint complètement ses pixels pour afficher du noir).

À l’inverse, la luminosité est modeste, à 119 cd/m2 dans l’axe. Cela peut se révéler un peu juste pour y voir quelque chose lors de scènes sombres, notamment si le LG OLED48A1 est installé dans un environnement lumineux. C’est là encore une des caractéristiques de l’OLED, qui offre néanmoins un taux de contraste toujours aussi impressionnant.

Progressivité

Progressivité
8.9
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.

Nous évaluons la progressivité du téléviseur par le biais d’un relevé du niveau de lumière qu’il émet en fonction du niveau de pilotage de la dalle (le gamma). Ce qui se traduit plus simplement par la comparaison de la courbe gamma du signal vidéo en sortie du téléviseur par rapport à celle en entrée. Le LG OLED48A1 affiche une excellente linéarité et les quelques décalages ne devraient pas être perceptibles à l’œil nu.

LG OLED48A16LA
Gamma LG OLED48A16LA©Labo Fnac

Nous effectuons ensuite des mesures de progressivité sous cinq angles d’observation, comme si vous changiez de place pour regarder la télévision. La technologie OLED permet d’afficher une luminosité homogène où que le téléspectateur soit assis, avec 119 cd/m2 aussi bien dans l’axe que dans les angles droit et gauche. C’est encore une fois excellent.

Directivité

Directivité
9.9
Être capable de regarder l’écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d’image de face comme sur les côtés)*Les écrans OLED n’ont pas de rétro-éclairage, il n’y aura donc pas de fuites de lumière dans les noirs

Lors du test de directivité, nous évaluons la dérive en couleurs en fonction du point d’observation. Le balayage est réalisé sur plusieurs points, avec des positions d’observation différentes. Ce test, qui permet de départager les téléviseurs LED, n’a pas vraiment d’intérêt ici.

LG OLED48A16LA
Directivité LG OLED48A16LA©Labo Fnac

En effet, comme on l’a vu plus haut, la technologie OLED n’est pas sensible aux angles de vision. D’autant plus que, pour afficher du noir, les pixels sont simplement éteints. Dès lors, le niveau de noir reste toujours à 0 cd/m2, quelle que soit la position du téléspectateur. De la même façon, le taux de contraste ne varie pas et reste lui aussi exceptionnel dans les angles.

Colorimétrie

Couleur
9
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Richesse des couleurs
9.4

Nous avons pour habitude de répéter que l’OLED délivre généralement des couleurs qui sont à la fois extrêmement riches et fidèles. Le LG OLED48A1 ne nous fera pas mentir en couvrant aisément le triangle de référence DCI-P3, pourtant réputé pour être parmi les plus compliqués.

LG OLED48A16LA
Colorimétrie LG OLED48A16LA©Labo Fnac

En y regardant de plus près, on note tout de même que les bleus sont encore perfectibles, avec un léger décalage dans les angles. Dans la pratique, il sera impossible de voir la différence.

Uniformité

Uniformité
8.2
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
Luminance
10
Chrominance
7

Pour finir, nous réalisons des tests d’uniformité afin d’évaluer la répartition de la lumière et des couleurs sur la dalle de 48 pouces. L’écart d’uniformité de luminance est négligeable, avec 11 % entre le point le plus lumineux et le point le moins lumineux. Le pic de luminosité de 119 cd/m2 est atteint près du centre de la dalle et sur le côté gauche. À l’inverse, le minium de 109 cd/m2 se trouve dans le coin inférieur droit.

LG OLED48A16LA
Uniformité LG OLED48A16LA

Enfin, l’écart d’uniformité de chrominance constitue le talon d’Achille du LG OLED48A1. Et encore, avec un delta U’V’ de 0,0057, le téléviseur fait mieux que la plupart des modèles LCD (plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles sur toute la surface de la dalle). Pas de doutes, le LG OLED48A1 est une valeur sûre.

Général

Résolution
3840 X 2160
Diagonale écran (en pouces)
48 "
Diagonale écran (en cm)
121 cm
Ratio d’image
16/9
Ecran incurvé
plat

Connectiques

Slot carte mémoire
0
Ports USB
2
Prises HDMI
3
Prises HDMI Comp. 4K
3
Compatible ARC sur 1 HDMI
Oui
Wi-Fi
integre
Ethernet
Oui
Bluetooth HID
Non
Bluetooth Audio
Oui
Prise Casque
Oui
Sortie audio numérique
optique

Fonctionnalités

OS
03.15.90
Compatible HBBTV
Oui
Compatible HDR
Oui
Fonctions enregistrements sur USB
Oui

Consommation

Consommation en veille (en W)
0 W
Consommation en marche (en W)
0 W

Conclusion

Note LABOFNAC

Entrée de gamme ne veut pas forcément dire image au rabais ! La preuve avec ce LG OLED48A1 qui pousse tous les curseurs au maximum pour délivrer une qualité d’image époustouflante. Certes, le HDMI 2.1 est absent, mais, pour le reste, LG propose certainement l’un des meilleurs téléviseurs de 48 pouces actuellement.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin