Test Labo

Test Labo du Honor 90 : un milieu de gamme en tenue de soirée

14 septembre 2023
HONOR 90
HONOR 90 ©Honor

Pour un peu moins de 600 €, Honor propose un smartphone complet et élégant aux spécificités bien senties et au confort d’utilisation quasiment dignes d’un haut de gamme. Le contrat semble rempli.

En résumé

Note LABOFNAC

Le Honor 90 vient se placer véritablement aux limites du milieu et du haut de gamme. C’est valable pour son tarif, mais aussi pour ses qualités techniques. Avec lui, la marque impressionne en matière de mémoire, que ce soit pour la RAM ou pour le stockage. Il donne même la leçon à des modèles bien plus onéreux. Son écran est tout aussi excellent et sa partie photo se montre plutôt convaincante. On peut même oublier, en journée en tout cas, l’absence de téléobjectif optique. Cerise sur le gâteau, il s’agit sans nul doute d’un très beau mobile. On aurait apprécié une autonomie un peu plus solide et la recharge sans fil, ainsi qu’un second haut-parleur.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Design réussi
  • Qualité de fabrication
  • Mécanique qui assure
  • Partie photo convaincante
  • Bel écran
Les moins
  • Un seul haut-parleur
  • Pas d’étanchéité
  • Chargeur secteur non fourni
  • Politique de mises à jour un peu décevante

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Cette note reflète la qualité globale de l'écran
Photo
Cette note reflète la performance de l'appareil à produire des clichés de qualité
Autonomie
Plus la note est elevée et plus le smartphone restera allumé sans avoir à être rechargé.
Performance et rapidité
Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Qualité audio
Cette note reflète de la qualité globale du système audio du smartphone
À partir de
499€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Honor poursuit son opération reconquête maintenant que la situation vis-à-vis de Huawei est clarifiée. Boostée par son indépendance retrouvée, la marque asiatique avait su nous séduire avec son haut de gamme, le Magic 5 Pro, dont vous pouvez découvrir ici notre prise en main, et nous attendions donc avec beaucoup de curiosité l’arrivée du Honor 90. Celui-ci vient se positionner à la frontière du milieu de gamme et du haut de gamme, que ce soit du point de vue technologique ou de celui du prix. Il succède au Honor 70, le 80 n’ayant pas été commercialisé officiellement en France.

Le smartphone arrive ainsi en une seule configuration mémoire qui ne ferait pas rougir un modèle ultrapremium, avec 12 Go de RAM et 512 Go de mémoire interne. Une belle configuration proposée au prix de 599,90 € avec, au moment où nous rédigeons ces lignes, une offre de remboursement de 100 €. Pour 500 €, donc, que propose la concurrence ? Chez Samsung, vous pourrez trouver la version 256 Go du Galaxy A54 et chez Xiaomi le Poco F5 Pro ou son petit frère le F5 pourront s’en rapprocher.

Honor 90
©Honor

En matière de couleur, le Honor 90 est proposé en vert ou en noir, comme l’exemplaire que la marque nous a prêté pour notre prise en main. Un autre smartphone, ici du commerce cette fois, a été utilisé par le Labo.

Général

Taille écran
6.7 "
OS
Android
Version OS
13
Mémoire vive
12 Go
Mémoire occupée
22.6 Go
Emplacement carte mémoire
Non

Dimensions & poids

Largeur
74 mm
Hauteur
162 mm
Epaisseur
8 mm
Poids
183 g

Design et ergonomie

Pour qui a croisé la route du Honor 70, le premier contact avec le Honor 90 ne devrait pas se montrer très surprenant tant les deux générations s’appuient sur les mêmes recettes stylistiques. L’idée n’est pas ici de singer les traits des Magic, les smartphones haut de gamme de la marque, mais bien d’afficher une identité propre. Une fois encore, l’essentiel de l’identité du smartphone se concentre à l’arrière. On retrouve les blocs photo circulaires placés l’un au-dessus de l’autre avec en haut deux caméras et en bas une seule, accompagnée du flash.

Honor 90
©L’Éclaireur

Les deux îlots ressortent assez nettement, mais le tout reste discret sur notre exemplaire noir. La coque se montre très brillante et par conséquent plutôt sensible aux traces de doigt, avec en prime une belle capacité à attirer la poussière.

Honor 90
©L’Éclaireur

En retournant le smartphone, nous voilà face à un écran de 6,7 pouces incurvé qui occupe plus de 90 % de la façade. Les bordures sont donc particulièrement fines et l’immersion est à peine troublée par le poinçon dans lequel vient se glisser la caméra frontale. La dalle intègre également le lecteur d’empreinte digitale. Une fois votre empreinte enregistrée – l’opération s’est montée un peu plus longue que la moyenne –, vous pourrez déverrouiller votre smartphone très rapidement avec un taux de reconnaissance proche de la perfection. Petit bémol cependant, le capteur est placé un peu trop bas pour que le pouce vienne se poser sur lui naturellement. Ce ne sera pas le cas pour les deux boutons latéraux qui sont, eux, très bien positionnés.

Honor 90
©L’Éclaireur

Le Honor 90 se passe de prise casque, mais aussi d’emplacement pour une carte mémoire et, plus gênant, de certification d’étanchéité. Il s’agit d’un smartphone très fin avec ses 7,8 mm d’épaisseur aux excellentes finitions. Sa prise en main est plutôt bonne, même s’il faut faire attention, car il peut se montrer parfois glissant. Son poids de 183 g est dans la moyenne et correspond sensiblement à celui de ses concurrents et du Honor 70.

Honor 90
©L’Éclaireur

L’écran

Écran
7.7
Densite des pixels
7
Définition de l’écran
1200 x 2664
Densité de l’écran
433 ppp
Contraste et progressivité
7
Taux de contraste (:5)
411 :5
©Labo Fnac
Fidelité des couleurs
9
Directivité
9
Perte de lumière à 30° (en %)
28 %
Perte de lumière à 45° (en %)
57 %

Honor sait que l’écran est aujourd’hui un élément central sur un smartphone et ne le néglige pas. On trouve donc une grande dalle AMOLED capable d’afficher plus d’un milliard de couleurs. Elle offre la confortable résolution de 2 664×1 200 pixels contre 2 400×1 080 pixels pour la précédente génération pour franchir le cap des 430 ppp de densité. La finesse d’affichage est donc parfaitement au rendez-vous. Cette résolution peut être ajustée jusqu’à 1 998×900 pixels pour économiser de la batterie. Autre possibilité : laisser le smartphone l’adapter dynamiquement.

Cet écran serait capable d’atteindre une luminosité de 1 600 nits pour les contenus HDR. Sa fréquence de rafraîchissement maximale est de 120 Hz. L’utilisateur dispose de plusieurs possibilités de réglages, avec des modes fixes (60, 90 et 120 Hz) et un mode dynamique dans lequel le smartphone ajuste automatiquement la fréquence de rafraîchissement de son écran en fonction de l’usage.

Honor 90
©L’Éclaireur

Honor mise aussi beaucoup sur le confort oculaire des consommateurs et cet écran bénéficie donc d’une certification TÜV, avec en prime « une fréquence d’atténuation par modulation de largeur d’impulsion (PWM) la plus importante actuellement proposée sur le marché », soit 3 840 Hz, une donnée qui influe directement sur la fatigue oculaire. Le Honor 90 reprend par ailleurs la technologie Circadian Night Display introduite sur le Magic 5 Pro, qui filtre la lumière bleue et favorise la sécrétion de mélatonine pour faciliter le sommeil.

Honor 90
©L’Éclaireur

Nous avons apprécié l’écran du Honor 90. Sa luminosité élevée lui permet d’être confortablement utilisable en extérieur, y compris sous un beau soleil estival. Mais que nous apprennent les mesures du Labo ? Les sondes ont estimé un taux de contraste de 411:5, un chiffre correct sans être exceptionnel. Il en est de même pour la progressivité. La fidélité des couleurs a été jugée excellente à l’issue des mesures du Labo, tout comme la directivité.

Cet écran reste donc utilisable très longtemps si vous n’êtes pas face à lui. Ainsi la perte de luminosité est de 28 % avec un angle de 30° et de 57 % lorsque l’angle passe à 45°. Nous voilà donc face à un écran de grande qualité qui trouverait sans mal sa place dans un smartphone plus onéreux.

Qualité audio

Qualité audio
6.4
Puissance maximale des Hauts-Parleurs
66 dB
Réponse en fréquences des Haut-Parleurs
©Labo Fnac

Le système audio de ce smartphone est surprenant sur un appareil vendu à ce tarif, puisqu’il n’est composé que d’un seul haut-parleur. Une configuration qui se fait très rare aujourd’hui, y compris sur des terminaux bien moins onéreux. Un choix étrange, peut-être dicté par la recherche d’une épaisseur minimale ?

Honor 90
D’usine, un film de protection est apposé. On remarque ici qu’il n’est pas tout à fait centré au niveau de la caméra frontale.©L’Éclaireur

Le tout se passe du Dolby Atmos, mais Honor a développé sa propre technologie d’amélioration du son. Nommée Histen, elle n’est active qu’avec un casque. Les spécialistes du Labo ont mesuré une puissance maximale de 66 dB, un chiffre plutôt élevé avec un seul haut-parleur. La réponse en fréquences montre une courbe qui ne s’élève véritablement qu’autour des 500 Hz pour s’effondrer rapidement une fois les 5 kHz passés. Le rendu est donc axé sur les hauts médiums. Il suffit cependant pour suivre son podcast favori dans la salle de bain le matin. Le volume global est correct, sans saturation. L’honneur est sauf.

Performance et interface

Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Performances & rapidité
9
Performance usage simple
10
Performance usage moyen
7
Performance usage complexe
5
Performance usage extrême
4
Performances graphiques
8

Le Honor 90 est animé par une mécanique que nous n’avons pas encore croisée. Il s’agit de la Qualcomm Snapdragon 7 Gen 1 Accelerated Edition. Cette puce gravée en 4 Nm conserve la même architecture que la Snapdragon 7 Gen 1 classique, mais le cœur Cortex-A710 le plus performant voit sa fréquence passer de 2,4 à 2,5 GHz. Une différence somme toute minime. Couplé à 12 Go de mémoire vive, ce processeur procure une excellente réactivité au smartphone, mais le très complet test de performances du Labo nous éclaire avec précision sur le niveau réel de puissance de ce mobile qui, en pratique, nous donne pleine satisfaction.

Les résultats sont très satisfaisants et, finalement, seuls les usages complexes et extrêmes mettent véritablement à mal cette mécanique. Celle-ci se montre tout aussi convaincante lors des tests liés aux performances graphiques et elle ne chauffe pas trop. Honor indique à ce sujet avoir glissé une chambre à vapeur, un système de refroidissement performant, dotée d’une surface d’échange nettement plus grande qu’auparavant.

Honor 90
©L’Éclaireur

Côté logiciel, Android 13 est de sortie, avec par-dessus la surcouche maison nommée Honor MagicOS 7.1. Celle-ci bénéficie d’une excellente stabilité avec une traduction parfaite. Elle offre de nombreuses possibilités de personnalisation. Il y a certes quelques bloatwares, avec par exemple deux jeux ou des applications peu utilisées en France telles que TrainPal, mais rien d’insurmontable. Le smartphone vous invite classiquement à créer un compte Honor, mais il reste tout à fait possible de s’en passer.

Au chapitre des petits plus proposés par la surcouche de la marque, nous apprécions toujours autant les super dossiers qui permettent d’afficher en grand les icônes des applications qu’ils rassemblent, ou encore la fonction Magic Text. Elle permet d’exploiter des textes reconnus dans des images. Concernant la politique de mise à jour, Honor annonce que le smartphone bénéficiera d’Android 14 et 15, et de trois années de mises à jour de sécurité. Rien d’extraordinaire, donc.

Honor 90
©L’Éclaireur

Photo

Photo
7.9
Qualité photo du capteur principal (arrière)
8.4
Qualité photo du capteur frontal (selfie)
7.2
©Labo Fnac

Pour son nouvel opus, Honor a décidé de repenser le système de caméras. Si on retrouve toujours trois caméras, il y a bien du neuf, à commencer par le module principal, qui s’appuie sur un capteur de 200 mégapixels (54 mégapixels pour le Honor 70). Par défaut, il réalise des photos de 4 064×3 048 pixels, soit plus ou moins l’équivalent de 12,5 mégapixels. Le pixels binning agit en réunissant les pixels par groupes de 16 afin d’optimiser l’exploitation de la lumière. Il est possible de photographier en 200 mégapixels (mode Haute résolution). L’optique grand-angle présente une ouverture f/1,9.

Honor 90
©L’Éclaireur

La seconde caméra est un ultra grand-angle. La taille de son capteur évolue elle aussi, mais à l’inverse de celui du grand-angle, elle passe de 50 mégapixels sur le Honor 70 à 12 mégapixels sur le 90. Doté d’un autofocus, ce module sera aussi mis à contribution pour la macrophotographie. Enfin, la dernière caméra semble inchangée entre les deux générations. Rien d’alarmant puisqu’il s’agit simplement d’une caméra mesurant la profondeur de champ. Nous aurions bien entendu préféré un téléobjectif x2.

Honor 90
La haie et l’arbre sont très bien détaillés.©L’Éclaireur

Lors de notre prise en main – et en attendant le retour des experts du Labo sur la partie photo du Honor 90 –, nous n’avions pu résister au beau soleil estival et étions partis pour quelques clichés. Les photos en journée sont très plaisantes, avec un rendu traité pour jouer la carte de la séduction plus que celle du réalisme. Cela concerne notamment les couleurs, un peu saturées. Un traitement dans l’air du temps, plutôt agréable. Le niveau de détails impressionne, tout comme la précision de la mise au point. Les zones de végétation dense sont par exemple totalement lisibles, on est loin de la bouillie de pixels que l’on peut observer parfois.

Les fameux experts du Labo ont rendu un verdict très intéressant, puisque ce smartphone de milieu de gamme frappe fort. Il se permet de surpasser face au protocole de tests du Labo des mobiles bien plus onéreux comme la dernière génération de pliants de Samsung !

Le zoom numérique semble tirer profit de l’imposant capteur pour produire des clichés de grande qualité en x2, voire en x10. Le passage en 200 mégapixels ne révolutionne pas le rendu des photos. On notera simplement des traitements plus doux. La nuit, le smartphone se place dans le haut du panier de sa catégorie. Les modèles plus onéreux peuvent apporter quant à eux une balance des blancs plus maîtrisée, mais les différences demeurent minimes.

L’ultra grand-angle est tout à fait convaincant, avec en prime une homogénéité avec le grand-angle. Si vous ne cherchez pas le réalisme à tout prix, vous devriez apprécier. La nuit, c’est un peu plus difficile, avec une netteté parfois aux abonnés absents et un lissage un peu excessif. L’autofocus permet d’utiliser ce second module pour réaliser des macrophotographies offrant une belle tenue. Le Honor 90 peut filmer en 4K à 60 images par seconde.

Honor 90
Le Honor 90 est particulièrement à l’aise lorsque le sujet est proche.©L’Éclaireur

À l’avant, le smartphone peut impressionner avec son capteur de 50 mégapixels. Les selfies sont pris par défaut en 12,5 mégapixels, mais il est possible d’utiliser les capacités maximales du capteur avec le mode Haute résolution. Les 50 mégapixels sont par ailleurs utilisés pour réaliser un cropping qui donne l’illusion de la présence d’une optique ultra grand-angle en plus de l’optique standard. Dans les faits, les résultats sont bons, mais pas exceptionnels. Un sentiment corroboré par les différentes mesures effectuées par le Labo.

Honor 90
L’autofocus de l’ultra grand-angle est utilisé pour la macrophotographie.©L’Éclaireur

Communication

Communication
7.6
Cette note indique la capacité du smartphone à émettre et recevoir quelque soit les conditions (sur les réseaux 2G, 3g et 4G)
Nombre de carte SIM
2
Type de carte SIM
nano
Note 2G
7.9
Note 3G
7.8
Note 4G
7.4
Compatibilité 5G
Oui
Radar Radio-fréquences
Ce graphique détaille la capacité du smartphone à envoyer ou recevoir un signal selon les bandes de fréquences
©Labo Fnac
WIFI
7.4
Compatibilité WiFi
a, b, g, n, ac, ax.
Bluetooth
8
Norme Bluetooth
5.2
NFC
Oui

Le Honor 90 offre à ses futurs utilisateurs une partie radio complète avec bien entendu le support de la 5G dans toutes les bandes de fréquences actuellement déployées en France. Le wifi 6 est de la partie tout comme le Bluetooth 5.2. Le Labo s’est attaché à estimer la capacité de ce smartphone à envoyer ou recevoir un signal sur les différentes bandes de fréquences des réseaux mobiles. Le Honor 90 s’en sort correctement même s’il est parfois en légère difficulté en 4G, notamment sur les bandes 7 et 8. Sa puce Bluetooth est plutôt performante, mais c’est un peu moins le cas pour la connexion wifi.

Autonomie

Autonomie
7
Durée autonomie
10:46:30
Temps de charge
01:34:00

Même si le Honor 90 entre dans la catégorie des smartphones très fins, il intègre une grosse batterie de 5 000 mAh contre 4 800 mAh pour le Honor 70, dont l’autonomie n’avait pas vraiment affolé les compteurs du Labo avec un temps de 9 h 58. Son successeur fait mieux, puisque son autonomie a atteint 10 h 46 selon le même protocole. Un temps qui n’est pas véritablement impressionnant avec une grosse batterie de 5 000 mAh. À l’usage, nous avons pu dépasser assez facilement la journée d’utilisation. Le minimum à obtenir, à notre sens.

Honor 90
©L’Éclaireur

Pour la recharge, le nouveau venu conserve la même puissance qu’auparavant, soit 66 W, mais il n’y a pas de bloc secteur fourni. Il faut se contenter du seul câble USB-C. Honor annonce 45 % de charge obtenus en 15 minutes. Le test du Labo est très pointilleux, puisqu’il poursuit son décompte tant que le smartphone reçoit de l’électricité de la prise. Le Honor 70 s’était montré assez décevant face à lui avec un temps de 2 h 32. Est-ce que son successeur fera mieux ? Oui, nettement mieux avec 1 h 34 pour une pleine charge. La recharge sans fil n’est toujours pas présente. Dommage.

À lire aussi

Conclusion

Note LABOFNAC

Le Honor 90 vient se placer véritablement aux limites du milieu et du haut de gamme. C’est valable pour son tarif, mais aussi pour ses qualités techniques. Avec lui, la marque impressionne en matière de mémoire, que ce soit pour la RAM ou pour le stockage. Il donne même la leçon à des modèles bien plus onéreux. Son écran est tout aussi excellent et sa partie photo se montre plutôt convaincante. On peut même oublier, en journée en tout cas, l’absence de téléobjectif optique. Cerise sur le gâteau, il s’agit sans nul doute d’un très beau mobile. On aurait apprécié une autonomie un peu plus solide et la recharge sans fil, ainsi qu’un second haut-parleur.

Note technique

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Photo
Autonomie
Performance et rapidité
Qualité audio

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 4.5 (4 avis)
Pour aller plus loin