Test Labo

Test Labo du LG OLED 65G16LA : des images presque parfaites

19 novembre 2021
Test Labo du LG OLED 65G16LA : des images presque parfaites
©LG

Premier téléviseur OLED EVO de 65 pouces chez LG, le 65G16LA repousse encore plus loin les limites de la technologie d’affichage avec une nouvelle dalle, mais aussi un processeur de dernière génération et la dernière version du fameux système WebOS. Nous avons pu le tester dans notre Labo.

En résumé

Note LABOFNAC

Avec ses nouveaux téléviseurs OLED EVO, LG arrive encore à parfaire son offre de téléviseurs haut de gamme. Affichant des images spectaculaires tant en termes de contraste, d’uniformité et de qualité des couleurs, le LG OLED 65G16LA profite en outre de toutes les fonctionnalités attendues sur un téléviseur à plus de 2 000 euros. Son design tout en finesse incite à l’accrocher au mur, d’autant que les pieds ne sont disponibles qu’en option.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Des images d’une qualité exceptionnelle dans tous les domaines
  • Le design tout en design
  • L’équipement très riche (quatre entrée HDMI 2.1, Google Cast, HomeKit, AirPlay 2, assistants vocaux, etc.)
Les moins
  • Les pieds en option

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
1 954,15€
2 299€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Ergonomie

Aussi performante soit-elle, la technologie OLED est souvent critiquée pour son faible pic de luminosité. Un défaut que LG s’attelle à corriger avec sa nouvelle gamme EVO, qui profite d’une dalle théoriquement plus lumineuse que les générations précédentes. Ayant déjà testé le LG OLED 55G16LA qui met la barre très haut, nous nous sommes intéressés cette fois à son grand frère de 65 pouces.

LG OLED 65G16LA
LG OLED 65G16LA©LG

Un téléviseur qui partage les mêmes attributs, à commencer par le design. L’OLED a l’avantage d’offrir des « form-factors » extrêmement fins, et le constructeur ne s’en prive pas avec le LG OLED 65G16LA. Le cadre 4 Cinema Screen est réduit à sa plus simple expression, et l’effet est saisissant une fois l’appareil accroché au mur grâce au support mural. Celui-ci profite d’un espace dans le châssis du LG OLED 65G16LA de sorte à plaquer ce dernier contre le mur. Revers de la médaille : les pieds ne sont disponibles qu’en option.

LG OLED 65G16LA
LG OLED 65G16LA©LG

À l’instar du LG OLED 55G16LA, le LG OLED 65G16LA ne manque de rien du côté de la connectique. Les quatre entrées HDMI sont toutes en version 2.1 (et deux compatibles ARC), ouvrant la porte au contenu en 4K à 120 images par seconde et aux fonctions VRR, ALLM, Nvidia G-Sync, AMD Freesync Premium pour les jeux vidéo. Le téléviseur dispose également de trois ports USB sur le côté, d’une sortie audio numérique optique, d’une sortie casque, d’un port Ethernet, d’un port CI+ et de connecteurs d’antenne. Le tout est complété par des connexions sans fil avec le Wifi ac d’une part (mais toujours pas de Wifi 6), et du Bluetooth 5.0 d’autre part.

LG OLED 65G16LA
LG OLED 65G16LA©LG

Le LG OLED 65G16LA est animé par la dernière version du système d’exploitation WebOS. Celle-ci s’accompagne de nombreuses nouveautés, à commencer par un changement radical de l’interface. L’écran d’accueil, qui regroupe les contenus personnalisés recommandés en haut de page, affiche les applications dans un bandeau. Toutefois, contrairement aux précédentes itérations de WebOS, celui-ci n’est plus superposé à l’image pour naviguer dans l’interface tout en continuant à regarder un programme. Un tableau de bord destiné à la maison fait également son apparition. Il donne notamment un accès direct aux entrées du téléviseur, mais aussi aux réglages. Ces derniers occupent alors une partie de l’écran de sorte à visualiser les modifications sur l’image.

LG OLED 65G16LA
LG OLED 65G16LA©LG

LG n’abandonne pas non plus la télécommande Magic Remote, qui est le compagnon de toujours de son système WebOS. Pour rappel, il suffit de la pointer vers l’écran et de la bouger telle une baguette magique pour animer le curseur à l’écran. Le fonctionnement est très intuitif une fois que l’habitude est prise. D’autant que la forme de la télécommande évolue pour une meilleure prise en main.

LG OLED 65G16LA
LG OLED 65G16LA©LG

Enfin, pour asseoir son positionnement premium, le LG OLED 65G16LA propose toutes les fonctionnalités actuelles. Qu’il s’agisse des assistants vocaux Google Assistant et Amazon Alexa ou de Google Cast et AirPlay 2 pour diffuser du contenu depuis un appareil mobile, rien ne manque à l’appel.

LG OLED 65G16LA
LG OLED 65G16LA©LG

Avant d’entrer dans les tests à proprement parler, rappelons que le LG OLED 65G16LA embarque un processeur Alpha 9 de nouvelle génération. Plus performant, il a notamment la charge d’analyser les images afin de les améliorer grâce à l’intelligence artificielle. Ceci étant, nos tests sont réalisés en désactivant les différents modes et effets, de sorte à mettre tous les téléviseurs sur un pied d’égalité.

Contraste

Contraste
10
Le contraste d’un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d’intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
* Les écrans OLED n’affiche aucune lumière dans le noir, donc aucun taux de contraste n’est calculable.
©Labo Fnac

Alors que le LG OLED 55G16LA affiche une luminosité de 164 cd/m2 au centre de la dalle, le LG OLED 65G16LA doit se contenter de 131 cd/m2. Ce qui représente néanmoins un gain conséquent par rapport aux modèles de la génération précédente que nous avions testés. Sans surprise, les noirs sont parfaits, la dalle OLED éteignant complètement les pixels. Aucune fuite de lumière n’est à déplorer et le LG OLED 65G16LA affiche un taux de contraste exceptionnel.

Progressivité

Progressivité
8
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.

La progressivité du LG OLED 65G16LA est évaluée en deux étapes. D’abord avec un relevé du niveau de lumière émis en fonction du niveau de pilotage de la dalle, c’est-à-dire la comparaison des courbes de gamma : celle du signal vidéo en entrée d’un côté, et celle en sortie du téléviseur de l’autre. Ce dernier doit restituer la source avec le moins d’altérations possible, ce qui se traduit visuellement par deux courbes aussi parallèles que possible. On note néanmoins un léger décalage en bas de courbe. Rien de bien gênant lorsque l’on utilise le LG OLED 65G16LA, mais suffisamment pour perdre quelques points.

LG OLED 65G16LA
Gamma©l'Éclaireur Fnac

Dans un deuxième temps, nous effectuons des mesures de progressivité sous cinq angles d’observation. Il s’agit ici de simuler les différents points d’observation du téléspectateur. La dalle OLED EVO du LG OLED 65G16LA lui permet d’afficher un niveau de luminosité uniforme dans l’axe et dans les angles.

Directivité

Directivité
9.4
Être capable de regarder l’écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d’image de face comme sur les côtés)*Les écrans OLED n’ont pas de rétro-éclairage, il n’y aura donc pas de fuites de lumière dans les noirs

Lors du test de directivité, nous évaluons la dérive en couleur en fonction du point d’observation. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. Ce test, qui prend tout son sens avec des téléviseurs LED, a peu d’intérêt sur une dalle OLED. En effet, les pixels auto-émissifs sont éteints quand ils doivent afficher du noir. Quel que soit l’angle de vision, les noirs sont donc parfaits, à 0 cd/m2.

LG OLED 65G16LA

Mesures de directivité©l'Éclaireur Fnac

Colorimétrie

Couleur
8.6
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Richesse des couleurs
9.2

Nous répétons souvent que l’OLED a l’avantage d’afficher des couleurs extrêmement riches et fidèles. Et ce n’est pas le LG OLED 65G16LA qui nous fera dire le contraire. La preuve avec le triangle de référence DCI-P3 ci-dessous. Le téléviseur va bien au-delà, notamment dans les verts et dans les bleus. Ajoutez à cela une dérive colorimétrique pratiquement inexistante et vous avez là l’un des téléviseurs les plus performants sur ce point précis.

LG OLED 65G16LA
Colorimétrie©l'Éclaireur Fnac

Uniformité

Uniformité
7.6
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
Luminance
10
Chrominance
6

Pour finir, le LG OLED 55G16LA avait aussi obtenu d’excellents résultats dans nos tests d’uniformité. Avec une dalle plus grande (65 pouces contre 55 pouces), le LG OLED 65G16LA avait donc fort à faire. Pour autant, le téléviseur fait encore mieux, avec un écart d’uniformité de luminance de seulement 6 % (10 % pour le LG OLED 55G16LA). Une valeur négligeable qui lui permet d’obtenir une note de 10/10 lors de ce test. La luminosité est au maximum avec 142 cd/m2 dans plusieurs zones de la dalle, tandis que le minimum de 134 cd/m2 est atteint près du coin supérieur droit. En clair, le LG OLED 65G16LA affiche une luminosité uniforme.

LG OLED 65G16LA
Uniformité de la dalle©l'Éclaireur Fnac

Toutefois, l’écart d’uniformité de chrominance est un peu plus marqué avec un delta U’V’ de 0,0066 contre 0,0036 pour le 55 pouces. Le LG OLED 65G16LA fait donc un peu moins bien que son petit frère lors de ce dernier test. Mais pas non plus de quoi gâcher le plaisir du téléspectateur.

Général

Résolution
3840 X 2160
Diagonale écran (en pouces)
65 "
Diagonale écran (en cm)
164 cm
Ratio d’image
16/9
Ecran incurvé
plat

Connectiques

Slot carte mémoire
0
Ports USB
3
Prises HDMI
4
Prises HDMI Comp. 4K
4
Compatible ARC sur 1 HDMI
Oui
Wi-Fi
integre
Ethernet
Oui
Bluetooth HID
Non
Bluetooth Audio
Oui
Prise Casque
Oui
Sortie audio numérique
optique

Fonctionnalités

OS
03.15.27
Compatible HBBTV
Oui
Compatible HDR
Oui
Fonctions enregistrements sur USB
Oui

Consommation

Consommation en veille (en W)
0 W
Consommation en marche (en W)
0 W

Conclusion

Note LABOFNAC

Avec ses nouveaux téléviseurs OLED EVO, LG arrive encore à parfaire son offre de téléviseurs haut de gamme. Affichant des images spectaculaires tant en termes de contraste, d’uniformité et de qualité des couleurs, le LG OLED 65G16LA profite en outre de toutes les fonctionnalités attendues sur un téléviseur à plus de 2 000 euros. Son design tout en finesse incite à l’accrocher au mur, d’autant que les pieds ne sont disponibles qu’en option.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin