Test Labo

Test Labo Philips 55OLED856-12 : technologie Ambilight et contraste maîtrisé

24 juillet 2021
PHILIPS 55OLED856-12 ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Copie conforme des modèles de la série OLED806, le Philips 55OLED856 est un téléviseur OLED extrêmement performant avec sa dalle de 55 pouces. Il délivre un taux de contraste extraordinaire, des couleurs riches et fidèles et dans angles de vision très larges pour ravir tous les téléspectateurs. Ce modèle profite en outre de la plupart des technologies récentes, et notamment le HDMI 2.1 qui équipe les quatre entrées disponibles. Philips confirme ainsi sa maîtrise en matière de téléviseurs OLED.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Le taux de contraste exceptionnel
  • Les angles de vision
  • L’Ambilight quatre côtés
  • Les quatre entrées HDMI 2.1
Les moins
  • L’interface d’Android TV n’est pas forcément adaptée à tous

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle

Notre test détaillé

Philips met à jour ses téléviseurs OLED pour intégrer toutes les dernières technologies, et notamment le HDMI 2.1. S’il se montre extrêmement bien équipé, le Philips 55OLED856 s’illustre-t-il également en matière de qualité d’image ? Un passage au labo nous permet de le savoir.

L’ergonomie et le design

Commercialisés sous la marque Philips, les téléviseurs de TP Vision bénéficient de nouvelles versions qui sont généralement présentées en début d’année. Le Philips 55OLED856 est un modèle OLED de 55 pouces qui est en fait la copie conforme de la série OLED806 du constructeur. Seule différence notable, celui-ci repose sur un pied central au lieu de deux.

Comme toujours s’agissant de la gamme OLED du constructeur, la fabrication est exempte de reproche et l’appareil arbore un style épuré. La dalle de 55 pouces repose dans un cadre aux bords très fins, et le pied central se montre plus pratique à plus d’un titre. D’une part il permet de poser le téléviseur sur un meuble qui ne sera pas forcément bien large. D’autre part, il surélève suffisamment la dalle de sorte à pouvoir installer une barre de son devant le téléviseur. Bien entendu, libre à vous de l’accrocher au mur si cette configuration est plus adaptée à votre intérieur. 

Le système Ambilight exclusif à Philips est également intégré avec pas moins de quatre rangées de LED sur les bords au dos du téléviseur. Elles diffusent de la lumière sur le mur afin d’élargir la sensation d’immersion en donnant limpression que limage déborde de l’écran. LAmbilight a évolué ces dernières années en offrant plus de fonctionnalité. Ainsi, le système ne se contente plus de simplement synchroniser la lumière et les couleurs avec les images à l’écran, mais aussi avec le son ou les jeux vidéo si l’utilisateur le souhaite. Autre évolution récente, l’Ambilight fonctionne aussi de concert avec les appareils Philips Hue.

Si vous êtes équipé avec des ampoules de ce type, vous pouvez par exemple les associer avec l’Ambilight du téléviseur pour renforcer l’effet et baigner toute la pièce de lumière. L’Ambilight peut également être facilement désactivé via le bouton dédié sur la télécommande. Cette dernière est très chargée mais elle offre des raccourcis bien pratiques pour lancer rapidement les services de VOD tels que Netflix. 

L’une des grandes nouveautés de ce modèle réside dans sa connectique qui embarque désormais des ports HDMI 2.1. Au nombre de quatre, ces entrées qui sont toutes compatibles ARC, permettent de profiter des technologies VRR et FreeSync dans les jeux vidéo, mais aussi de la 4K à 120 Hz. De plus, l’entrée HDMI 2 est également compatible eARC afin de transmettre des flux audio en Dolby Atmos True HD à une barre de son compatible. Le reste de la connectique comprend trois ports USB, une sortie audio numérique optique, une prise casque, un port Ethernet, un port CI et les connecteurs antenne/satellite. Le Philips 55OLED856 est aussi équipé du Wi-Fi ac et du Bluetooth 5.0.

Malgré sa dalle de 55 pouces, la partie audio du Philips 55OLED856 est identique à celle du Philips 48OLED806 que nous avons pu tester récemment. Ces deux téléviseurs sont donc équipés d’un système 2.1 canaux avec une puissance de 50 W (deux haut-parleurs de 10 W et un caisson de graves de 30 W). Les formats Dolby Atmos et DTS-HD sont pris en charge, et plusieurs technologies permettent d’améliorer le rendu des dialogues, de renforcer les basses, ou de profiter d’un mode nuit qui limite les montées du volume lors des scènes d’action. 

Par ailleurs, le Philips 55OLED856 est animé par le système Android TV avec son interface qui rappelle celle d’un smartphone en donnant accès à toutes les applications du téléviseur. S’il est très riche, Android TV peut également dérouter le novice qui aura peut-être besoin d’un peu de temps pour s’y retrouver. Avantage de cette plateforme, de nombreuses applications peuvent être téléchargées sur le Google Play Store. Dans tous les cas l’essentiel est là dès l’allumage avec Netflix, Disney+ Prime Video et même Apple TV+. Enfin, Android TV s’accompagne de Google Assistant qui permet de piloter le téléviseur à la voix, mais aussi les différents objets connectés du foyer.

Les contrastes

Ce n’est pas une surprise, le Philips 55OLED856 affiche un taux de contraste irréprochable et il obtient la note maximale à notre test dédié. La luminosité dans l’axe est bien plus élevée que sur le Philips 48OLED806 qui excepté sa diagonale de 48 pouces et ses deux pieds, offre des caractéristiques identiques. Nous avons ainsi relevé 261 cd/m2 contre 145 cd/m2.

 

L’OLED éteignant complètement les pixels pour afficher du noir, le Philips 55OLED856 est également parfait dans ce domaine. En résulte un taux de contraste aux limites de ce que notre sonde peut mesurer et une note de 10/10.

Contraste
10

La progressivité

Pour évaluer la progressivité des téléviseurs et donc leur fidélité, nous comparons la courbe de gamma du signal vidéo de référence en entrée, à celle du signal en sortie du téléviseur. Les deux courbes doivent être aussi linéaires que possible. Le Philips 55OLED856 affiche exactement la même bosse que le Philips 48OLED806, le signal en sortie étant par moment un peu plus lumineux que la source.

 

Pour évaluer la directivité du Philips 55OLED856, nous effectuons des mesures dans cinq zones dobservation en faisant varier l’angle de 45 degrés. Ce test permet ainsi de simuler les différentes positions dobservation du téléviseur, que le téléspectateur soit assis en face ou sur le côté. Les dalles OLED sont en mesure d’afficher une luminosité homogène y compris dans les angles et le niveau de blanc est identique où que l’on se trouve.

Progressivité
7.6

La directivité

Le test de directivité nous permet d’évaluer une éventuelle dérive des couleurs qui dépend elle aussi du point dobservation. Pour ce faire, nous réglons la luminosité au maximum tout effectuant les mesures sur plusieurs points avec des positions différentes, aussi bien dans l’axe que dans les angles.

L’OLED se joue aisément de ce test qui met en difficulté de nombreux téléviseurs LCD. Le téléspectateur profitera donc de noirs parfaits où qu’il soit assis et le Philips 55OLED856 obtient une fois encore la note maximale.

Directivité
9.7

La colorimétrie

Le Philips 55OLED856 affiche exactement le même comportement que le Philips 48OLED806 en matière de colorimétrie. Les deux téléviseurs couvrent très largement le triangle de référence EBU, à tel point que nous sommes directement passé au niveau supérieur en les comparant à lespace colorimétrique DCI-P3.

Le Philips 55OLED856 est capable d’afficher des couleurs extrêmement riches, et il ne lui manque pas grand-chose pour obtenir une note de 10/10 une fois encore. Il reste néanmoins une légère marge de progression dans les rouges, même s’il s’agit avant tout de menues améliorations invisibles à l’œil nu.

Couleur
6.8
Richesse des couleurs
9.2

L’uniformité

Avec sa dalle de 55 pouces, le Philips 55OLED856 partait avec un handicap pour rivaliser avec le Philips 48OLED806 de 48 pouces lors de ce test d’uniformité. Si son écart d’uniformité de luminance est effectivement plus élevé (25% contre seulement 4% pour le Philips 48OLED806), cela reste extrêmement satisfaisant, et bien meilleur que la plupart des téléviseurs LCD. En la divisant en 35 zones de taille égale, nous pouvons localiser les points les plus lumineux et les moins lumineux plus facilement. Le maximum de 245 cd/m2 est atteint en plein centre de la dalle, tandis que le minimum de 183 cd/m2 se trouve au niveau du coin supérieur droit.

 

Enfin, les Philips 55OLED856 et Philips 48OLED806 confirment leur parenté en matière d’écart duniformité de chrominance. Les deux modèles affichent un delta U’V’ de 0,0068 qui est plutôt moyen. Ce qui ne viendra néanmoins pas gêner l’expérience dans la pratique.

Uniformité
7.2

Conclusion

Note LABOFNAC

Copie conforme des modèles de la série OLED806, le Philips 55OLED856 est un téléviseur OLED extrêmement performant avec sa dalle de 55 pouces. Il délivre un taux de contraste extraordinaire, des couleurs riches et fidèles et dans angles de vision très larges pour ravir tous les téléspectateurs. Ce modèle profite en outre de la plupart des technologies récentes, et notamment le HDMI 2.1 qui équipe les quatre entrées disponibles. Philips confirme ainsi sa maîtrise en matière de téléviseurs OLED.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité
Article rédigé par
Pierre Blanc
Pierre Blanc
Responsable des tests TV et écrans
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste