Test Labo

Test labo du Samsung TQ65S95C, un téléviseur OLED très performant et lumineux

28 juin 2023
Par Pierre Blanc, Driss Abdi
SAMSUNG TQ65S95CATXXC
SAMSUNG TQ65S95CATXXC ©Labo Fnac

En résumé

Note LABOFNAC

Bien équipé, ce téléviseur QD OLED de deuxième génération tient toutes ses promesses. Non content d’offrir un taux de contraste incroyable grâce à des noirs parfaits, il voit sa luminosité atteindre un niveau rare pour cette technologie, qui est justement parfois critiquée sur ce point précis. Samsung a également profité de l’occasion pour étoffer la section audio et revoir son interface avec plus ou moins de succès. Au final, le Samsung TQ65S95C donnera pleine satisfaction à son heureux propriétaire.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Une qualité d'image qui s'est encore améliorée
  • Le design toujours aussi fin avec le boitier déporté One Connect
  • Les très nombreuses fonctionnalités
Les moins
  • Pas de Dolby Vision ni d’USB type C
  • La progressivité et la colorimétrie restent encore perfectibles

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
À partir de
2 799€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Prise en main / Ergonomie

Après le Samsung TQ55S95C de 55 pouces, le Labo Fnac s’est intéressé à son grand frère de 65 pouces. Ces deux modèles appartiennent à la nouvelle gamme de téléviseurs QD OLED du constructeur coréen qui est également présent sur les segments du LED, du QLED et du Neo QLED, tant en 4K qu’en 8K. Cette deuxième génération embarque une dalle OLED qui se veut 30% plus lumineuse avec un pic de 2 000 cd/m2, avec dans le même temps une baisse de 25 % de la consommation électrique.

À l’instar de son petit frère, le Samsung TQ65S95C est équipé d’une dalle QD OLED qui se caractérise par son extrême finesse sur toute la surface. Il faut dire que Samsung livre ces téléviseurs avec un boîtier externe qui renferme une partie de l’électronique, la connectique et l’alimentation électrique.

Similaire à celui qui équipe le Samsung The Frame, celui-ci a la particularité de pouvoir être rangé de côté ou accroché au dos du pied du téléviseur. Les deux éléments sont simplement reliés par un câble dont deux exemplaires plus ou moins longs sont fournis en fonction du choix de l’utilisateur.

Samsung livre le TQ65S95C avec un pied central à monter à l’aide du mode d’emploi très complet. En métal, celui-ci est lourd pour garantir la stabilité du téléviseur, qui pourra prendre place sur un meuble étroit, à condition qu’il soit suffisamment profond.

Comme la version de 55 pouces, le Samsung TQ65S95C est équipé d’une connectique qui intègre tout ce qui se fait de mieux ou presque. Comme on l’a vu juste au-dessus, celle-ci est intégrée dans le boîtier One Connect avec quatre entrées HDMI 2.1 compatibles VRR, Freesync Premium, ALLM, HFR en 4K et eARC. On trouve également trois ports USB contre deux sur la génération précédente, mais Samsung n’a toujours pas jugé utile d’intégrer de l’USB type C alors que ce format s’impose désormais. Enfin, le téléviseur dispose d’une sortie audio numérique optique, d’un port Ethernet RJ45, d’un emplacement CI (Common Interface) et de connecteurs antenne, câble et satellite. Les connexions sans fil sont assurées par le Bluetooth 5.2 et le Wi-Fi 5. On pensait que cette nouvelle génération disposerait enfin du Wi-Fi 6 mais là encore il faudra attendre.

À l’inverse, la partie audio du Samsung TQ65S95C évolue avec deux canaux supplémentaires pour passer du 2.2.2 au 4.2.2, et une puissance revue à la hausse avec 70 W. Par ailleurs, le téléviseur bénéficie également de technologies Samsung telles que Q-Symphony 3.0 pour associer les huit haut-parleurs à ceux d’une barre de son Samsung Q-Series (en HDMI ou sans fil), et AVA (Active Voice Amplifier) pour rehausser automatiquement le niveau sonore des dialogues en cas de bruit dans la pièce. De plus, l’OTS (Object Tracking Sound) va utiliser les haut-parleurs pour déplacer le son de manière dynamique en suivant les objets à l’image. En revanche, si le Dolby Atmos est pris en charge, le Samsung TQ65S95C fait lui aussi une croix sur le Dolby Vision, Samsung préférant miser sur les formats HDR10, HDR10+ et HLG.

D’autre part, la cuvée 2023 de téléviseurs Samsung inaugure une nouvelle version de Tizen. Le système d’exploitation affiche maintenant une interface redessinée apparaît sur laquelle le menu principal apparait sur la gauche de l’écran. Le téléspectateur doit ensuite sélectionner la rubrique de son choix pour faire apparaître le bandeau horizontal correspondant qui regroupe les différentes rubriques. Ce qui n’est pas forcément compliqué mais pas plus pratique non plus.

La télécommande évolue elle aussi en adoptant un design encore plus compact. Elle reste néanmoins toujours aussi pratique avec une économie de boutons qui ne gêne en rien l’usage au quotidien bien au contraire. Elle est équipée de raccourcis pour lancer directement les services de streaming les plus populaires aujourd’hui avec Netflix, Disney+, Prime Vidéo et Samsung TV Plus qui donne accès gratuitement à plusieurs chaînes de télévision. Quand elle n’est pas utilisée, la télécommande peut être posée dos vers le haut afin de recharger sa batterie à l’aide des petits panneaux solaires, qui fonctionnent également avec l’éclairage artificiel. De quoi éviter la panne même si la recharge par le port USB est préférable pour gagner du temps.

Enfin, comme tous téléviseurs haut de gamme dignes de ce nom, le Samsung TQ65S95C profite de nombreuses fonctionnalités avancées dont les assistants vocaux Samsung Bixby, Google Assistant et Amazon Alexa, mais aussi Samsung SmartThings qui permet de garder un œil et de piloter les objets connectés de la maison depuis le téléviseur. Ce dernier est aussi compatible AirPlay 2 de sorte à diffuser du contenu multimédia depuis n’importe quel appareil Apple. On citera également Multi View pour afficher en même temps un programme TV et le contenu d’un smartphone, ou la Game Bar pour les amateurs de jeux vidéo qui veulent garder un œil sur tous les paramètres.

Général

Résolution
3840 X 2160
Diagonale écran (en pouces)
65 "
Diagonale écran (en cm)
165 cm
Ratio d’image
16/9
Ecran incurvé
plat

Contraste

Contraste
10
Le contraste d’un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d’intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
* Les écrans OLED n’affiche aucune lumière dans le noir, donc aucun taux de contraste n’est calculable.
©Labo Fnac

Cette deuxième génération de téléviseurs QD OLED promet une luminosité revue à la hausse et une meilleure gestion des aplats de couleurs et du bruit. Samsung utilise différentes technologies pour améliorer la qualité des images, et notamment le Deep Learning qui adapte les réglages en fonction du contenu. Toutefois, ces fonctionnalités sont désactivées pendant les tests du Labo Fnac à l’instar du HDR. Tous les téléviseurs sont ainsi sur un pied d’égalité et peuvent donc être comparés sans artifices.

Promesse tenue pour le Samsung TQ65S95C qui affiche une luminosité élevée et à un niveau rarement vu pour une dalle OLED, le Labo Fnac ayant mesuré une valeur de 460 cd/m2. La technologie s’appuyant sur des pixels auto-émissifs qui sont complètement éteints pour afficher du noir, ce dernier est forcément parfait. Dès lors, le taux de contraste peut être qualifié d’infini et le Samsung TQ65S95C obtient la note maximale avec les félicitations du jury.

Progressivité

Progressivité
7.5
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.

Pour évaluer la progressivité des téléviseurs et donc leur fidélité, le Labo Fnac compare la courbe de gamma du signal vidéo de référence en entrée, à celle du signal en sortie. Les deux courbes doivent être aussi linéaires que possible ce qui n’est pas tout à fait le cas pour le Samsung TQ65S95C comme on peut le voir ci-dessous. Qu’on se rassure, si la note du test est forcément impactée, ce n’est heureusement pas le cas des images que l’on regarde à l’œil nu.

En revanche, il n’y a rien à redire sur les angles de vision du Samsung TQ65S95C. Le téléviseur affiche le même niveau de luminosité dans l’axe et dans les angles. Personne ne sera lésé en étant assis sur le côté par exemple.

Directivité

Directivité
10
Être capable de regarder l’écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d’image de face comme sur les côtés)*Les écrans OLED n’ont pas de rétro-éclairage, il n’y aura donc pas de fuites de lumière dans les noirs

Le test de directivité du Labo Fnac permet d’évaluer une éventuelle dérive des couleurs en fonction du point d’observation. Pour ce faire, la luminosité est réglée au niveau maximum tandis que les mesures sont réalisées sur plusieurs points dans des positions différentes. Une fois de plus, il s’agit pour le Labo Fnac d’évaluer les performances du téléviseur dans les angles, en se concentrant cette fois sur le niveau des noirs et le taux de contraste.

La technologie OLED a l’avantage d’afficher des valeurs homogènes aussi bien dans l’axe que dans les angles. Le niveau des noirs et le taux de contraste sont donc parfaits quel que soit le point d’observation.

Colorimétrie

Couleur
7.7
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Richesse des couleurs
9.7

Le Samsung TQ65S95C affiche des images extrêmement riches comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous.

Le téléviseur dépasse l’espace colorimétrique DCI-P3 et les couleurs sont fidèles malgré une légère dérive. Cette dernière est surtout marquée dans les bleus. Un phénomène qui ne devrait pas impacter l’expérience du téléspectateur, mais qui empêche le Samsung TQ65S95C d’obtenir la note maximale.

Uniformité

Uniformité
8.8
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
Luminance
10
Chrominance
8

Le test d’uniformité du Labo Fnac met souvent les téléviseurs de grande taille à rude épreuve. Et si le Samsung TQ55S95C a relevé le défi haut la main, le Samsung TQ65S95C se place légèrement en retrait. Qu’on se rassure, il sera impossible de voir la différence à l’œil nu, mais la sonde du Labo Fnac a tout de même relevé un écart d’uniformité de chrominance un peu plus marqué. Le delta U’V’ est ici de 0,005 contre 0,003 sur la déclinaison de 55 pouces (plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles sur toute la surface de la dalle). Rien de bien grave certes, mais c’est suffisant pour perdre quelques points sur la note finale au test d’uniformité.

Enfin, le Samsung TQ65S95C retrouve toute sa superbe avec un écart d’uniformité de luminance de 17 %, soit moins que les 20 % de son petit frère. Le Labo Fnac a divisé la dalle en 35 zones de taille égale pour localiser le point le plus lumineux et le moins lumineux. Le maximum s’établit à 252 cd/m2 au centre de la dalle comme sur le modèle de 55 pouces. En revanche le niveau minimum de luminosité est de 210 cd/m2 dans le coin supérieur droit contre 202 cd/m2 pour le QD OLED 2023 de 55 pouces.

Connectiques

Slot carte mémoire
0
Ports USB
3
Prises HDMI
4
Prises HDMI Comp. 4K
4
Compatible ARC sur 1 HDMI
Oui
Wi-Fi
integre
Ethernet
Oui
Bluetooth HID
Oui
Bluetooth Audio
Oui
Prise Casque
Non
Sortie audio numérique
optique

Fonctionnalités

OS
T-PTMCDEUC-1140
Compatible HBBTV
Oui
Compatible HDR
Oui
Fonctions enregistrements sur USB
Oui

Consommation

Consommation en veille (en W)
0 W
Consommation en marche (en W)
0 W

Conclusion

Note LABOFNAC

Bien équipé, ce téléviseur QD OLED de deuxième génération tient toutes ses promesses. Non content d’offrir un taux de contraste incroyable grâce à des noirs parfaits, il voit sa luminosité atteindre un niveau rare pour cette technologie, qui est justement parfois critiquée sur ce point précis. Samsung a également profité de l’occasion pour étoffer la section audio et revoir son interface avec plus ou moins de succès. Au final, le Samsung TQ65S95C donnera pleine satisfaction à son heureux propriétaire.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 5 (20 avis)
Article rédigé par
Pierre Blanc
Pierre Blanc
Responsable des tests TV et écrans
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste