Test Labo

Test Labo du LG OLED65CS6LA : un écran merveilleux

07 juin 2023
Par Pierre Blanc, Driss Abdi
LG OLED65CS6LA
LG OLED65CS6LA ©LG

En résumé

Note LABOFNAC

LG na pas son pareil pour produire des écrans de télévision resplendissants. Quand on dépense plus de 1 500 € dans un produit de leur catalogue, on est sûr de ne pas être déçus ! Et ce LG CS6 le démontre une nouvelle fois. La dalle OLED affiche un taux de contraste de toute beauté et une échelle de gris très progressive, pour accorder un maximum de nuances aux contenus vidéo. Les angles de vue de cet écran de 65 pouces sont extrêmement larges et luniformité lumineuse est au rendez-vous. En revanche, on perd fatalement en richesse colorimétrique si lon ne se tient pas exactement dans l’axe. Dommage, car la calibration dusine est tout bonnement excellente. Les couleurs sont justes et saturées comme il le faut. Idéal pour mettre à profit la compatibilité Dolby Vision IQ du LG CS6.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Écran très contrasté
  • Couleurs riches
  • Angles de vision très larges
  • Échelle de gris très progressive
Les moins
  • Manque d'uniformité des couleurs sur la surface de la dalle

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle

Notre test détaillé

Prise en main, ergonomie

Champion incontesté sur le marché de l’OLED, LG Display produit des dalles pour LG, mais également pour d’autres marques telles que Sony ou Philips, pour ne citer qu’elles. Une maîtrise que l’on retrouve dans le LG CS6, qui se décline dans trois tailles d’écran, en 55 pouces, 65 pouces qui nous intéresse aujourd’hui avec le LG OLED65CS6LA, et un impressionnant 77 pouces.

©LG

LG conserve le même design depuis la première génération, ce qui lui réussit plutôt bien. La dalle profite de bords très fins avec le Cinema Screen 4 côtés, et d’une épaisseur réduite. Seule la partie inférieure l’empêche d’être collé au support en cas d’installation au mur. En effet, l’électronique et l’alimentation électrique sont intégrées dans un boîtier sur la partie inférieure, à l’arrière.

©LG

Le téléviseur repose sur un pied central tout en largeur. En métal, il pèse près de 9 kg pour asseoir le LG CS6 sur un meuble. Il surélève la dalle de sorte à pouvoir poser une barre de son pas trop épaisse afin de ne pas occulter le bas de l’image. À propos d’audio, le LG OLED65CS6LA bénéficie d’un système de type 2.2 canaux qui délivre 40 W via un woofer de 20 W et deux tweeters de 10 W chacun. L’ensemble est associé à un décodeur Dolby Atmos, tandis que le processeur Alpha 9Gen 5 AI se base sur l’intelligence artificielle pour créer un son virtuel en 7.1.2. Pas de quoi rivaliser avec une vraie barre de son plus musclée, mais LG propose quelques outils pour améliorer le rendu. On pense notamment au Bluetooth Surround, grâce auquel on pourra connecter deux enceintes arrière pour un son immersif bien plus convaincant.

©LG

S’agissant d’un téléviseur OLED haut de gamme, le LG OLED65CS6LA dispose d’une riche connectique. Quatre entrées HDMI sont intégrées, dont une à l’arrière et deux sur les côtés pour un accès plus aisé. La compatibilité eARC et HDMI 2.1 est assurée, ce qui permet d’envoyer l’audio du téléviseur vers une barre de son et de profiter de la 4K à 120 images par seconde.

Le téléviseur prend en charge le Dolby Vision Gaming et les technologies ALLM et VRR pour les jeux vidéo. Trois ports USB sont également au programme, dont un sur le côté, mais tous sont encore en USB type A alors que l’USB type C s’installe petit à petit. Même constat pour le wifi 5 alors que le LG OLED65CS6LA propose une connexion Bluetooth 5.0 par ailleurs. Le reste de la connectique consiste en une sortie audio numérique optique, un port Ethernet RJ45, un port CI+, et les connecteurs antenne.

©LG

Enfin, avant de passer aux tests du Labo, sachez que le LG OLED65CS6LA est animé par le système d’exploitation WebOS, à l’instar de tous les téléviseurs premium de la marque. Ici dans une version estampillée 22, il profite d’une interface revue et toujours conçue pour une utilisation originale avec la télécommande Magic Remote. En la pointant vers l’écran, on anime un curseur pour sélectionner les différentes rubriques.

Agréable à utiliser, WebOS propose aussi toutes les fonctionnalités qu’on est en droit d’attendre d’un modèle OLED. Outre les incontournables applications, le LG OLED65CS6LA est compatible avec Apple AirPlay 2 pour diffuser facilement du contenu multimédia depuis n’importe quel appareil Apple, ou Miracast pour les autres systèmes. Le téléviseur pourra intégrer des scénarios dans Apple Homekit, et les assistants vocaux Google Assistant et Amazon Alexa sont pris en charge.

©LG

Général

Résolution
3840 X 2160
Diagonale écran (en pouces)
65 "
Diagonale écran (en cm)
165 cm
Ratio d’image
16/9
Ecran incurvé
plat

Contraste

Contraste
9
Le contraste d’un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d’intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
* Les écrans OLED n’affiche aucune lumière dans le noir, donc aucun taux de contraste n’est calculable.
©Labo Fnac

Si le LG OLED65CS6LA prend en charge tous les formats HDR actuels (HDR10, HLG, HDR10 Pro, Dolby Vision IQ), et qu’il propose plusieurs modes d’image, tous sont désactivés lors des tests du Labo. Cette démarche a pour but de mettre tous les téléviseurs sur un pied d’égalité afin de pouvoir les comparer. Quoi qu’il en soit, cela ne pose aucun problème au LG OLED65CS6LA, qui démarre fort avec un superbe taux de contraste porté par des noirs parfaits – l’avantage de la technologie OLED qui met à profit des pixels auto-émissifs qui s’éteignent complètement pour afficher du noir.

En revanche, en l’absence de dalle OLED Evo, le LG OLED65CS6LA affiche une luminosité modeste de 69 cd/m2. Rappelons toutefois que cette valeur sera démultipliée une fois que le HDR sera activé. Bien entendu, les fuites de lumière sont inexistantes et le téléviseur en met plein la vue lors de ce premier test.

Progressivité

Progressivité
8.9
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.

Pour évaluer la progressivité des téléviseurs et donc leur fidélité, le Labo compare la courbe de gamma du signal vidéo de référence en entrée à celle du signal en sortie. Une formalité pour le LG OLED65CS6LA, qui se classe parmi les meilleurs téléviseurs dans le domaine. Un gage de qualité pour afficher toutes les nuances à l’image.

Par ailleurs, quel que soit le point d’observation, la dalle affiche une luminosité uniforme de 69 cd/m2. Les angles de vision du LG OLED65CS6LA sont donc extrêmement larges pour garantir une expérience homogène à tous les téléspectateurs.

Directivité

Directivité
9.9
Être capable de regarder l’écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d’image de face comme sur les côtés)*Les écrans OLED n’ont pas de rétro-éclairage, il n’y aura donc pas de fuites de lumière dans les noirs

Le test de directivité permet d’évaluer une éventuelle dérive des couleurs, qui dépend elle aussi du point d’observation. Pour ce faire, le Labo règle la luminosité au maximum tout effectuant les mesures sur plusieurs points avec des positions différentes. Forcément, avec les pixels auto-émissifs de la technologie OLED, le niveau de noir n’est pas impacté par les angles de vision. Le LG OLED65CS6LA fait donc un sans faute avec une directivité inexistante.

Colorimétrie

Couleur
9
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Richesse des couleurs
9.4

Outre le taux de contraste, le niveau de noir ou encore les angles de vision, l’OLED a l’avantage d’afficher une colorimétrie qui est à la fois riche et particulièrement juste.

Le LG OLED65CS6LA n’a donc aucun mal à couvrir le triangle DCI-P3, qui est une référence en la matière. Et si la sonde du Labo a bien réussi à déceler une once de dérive dans les verts et dans les bleus, il est peu probable que vos yeux s’en rendent compte.

Uniformité

Uniformité
7
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
Luminance
10
Chrominance
5

Après un parcours pratiquement sans faute, le LG OLED65CS6LA a été mis en difficulté par le test d’uniformité du Labo. Il faut dire que celui-ci donne généralement du fil à retordre aux dalles de grande taille. Pour autant, s’il titube (un peu), le téléviseur reste debout avec un résultat final très correct. En effet, il affiche une luminosité bien uniforme sur tout l’écran avec un écart négligeable de 16 % seulement. En divisant la dalle en 35 zones de taille égale, le Labo a relevé une luminosité maximale de 68 cd/m2 dans plusieurs d’entre elles près de l’axe. À l’inverse, le minimum s’établit à 57 cd/m2 en bas au centre de l’écran.

Au final, c’est plutôt du côté de l’homogénéité des couleurs que le bât blesse. En effet, avec un delta U’V’ de 0,008, le LG OLED65CS6LA se montre très moyen (plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles). De quoi lui faire perdre de précieux points, sans pour autant gâcher l’expérience des téléspectateurs.

Connectiques

Slot carte mémoire
0
Ports USB
3
Prises HDMI
4
Prises HDMI Comp. 4K
4
Compatible ARC sur 1 HDMI
Oui
Wi-Fi
integre
Ethernet
Oui
Bluetooth HID
Non
Bluetooth Audio
Oui
Prise Casque
Non
Sortie audio numérique
optique

Fonctionnalités

OS
03.21.30
Compatible HBBTV
Oui
Compatible HDR
Oui
Fonctions enregistrements sur USB
Oui

Consommation

Consommation en veille (en W)
0 W
Consommation en marche (en W)
0 W

Conclusion

Note LABOFNAC

LG na pas son pareil pour produire des écrans de télévision resplendissants. Quand on dépense plus de 1 500 € dans un produit de leur catalogue, on est sûr de ne pas être déçus ! Et ce LG CS6 le démontre une nouvelle fois. La dalle OLED affiche un taux de contraste de toute beauté et une échelle de gris très progressive, pour accorder un maximum de nuances aux contenus vidéo. Les angles de vue de cet écran de 65 pouces sont extrêmement larges et luniformité lumineuse est au rendez-vous. En revanche, on perd fatalement en richesse colorimétrique si lon ne se tient pas exactement dans l’axe. Dommage, car la calibration dusine est tout bonnement excellente. Les couleurs sont justes et saturées comme il le faut. Idéal pour mettre à profit la compatibilité Dolby Vision IQ du LG CS6.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 4.5 (18 avis)
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin