Test Labo

Test Labo du Sony KD-55XG8096 : le contraste toujours à la peine

20 décembre 2019
SONY KD-55XG8096 ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Modèle 55 pouces de la série XG80 parue chez Sony en 2019, le KD-55XG8096 est un téléviseur 4K HDR doté du système Android TV et offrant, outre des connexions sans fil Wi-Fi et Bluetooth, une connectique plutôt complète, puisqu’elle comprend notamment 4 ports HDMI et 3 ports USB. Comme on pouvait s’y attendre, sa dalle IPS, associée de plus à un rétroéclairage Edge LED, n’atteint pas des sommets en matière de contraste, pas plus qu’en uniformité d’ailleurs. Le KD-55XG8096 se montre en revanche peu directif, et se rattrape également avec sa large palette de couleurs et une courbe de gamma plutôt linéaire. Un modèle moyen en somme, mais qui n’en demeure pas moins recommandable avec son prix de vente plutôt agressif.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Système Android TV
  • Larges angles de vision
  • Richesse des couleurs
Les moins
  • Contraste à la peine
  • Uniformité moyenne

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
Article rédigé par
Pierre Blanc
Pierre Blanc
Responsable des tests TV et écrans
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Pour aller plus loin