Test Labo

Test Labo du Panasonic TX-55FX740E : peut mieux faire

13 décembre 2018

Contrairement au TX-55FZ830E que nous avons testé le mois dernier, le Panasonic TX-55FX740E repose cette fois sur la technologie LCD à rétro-éclairage LED. Ce qui permet d’obtenir un téléviseur 4K HDR de 55 pouces commercialisé à moins de 900 euros. Un bon plan ? Verdict après son passage en Labo.

En résumé

Note LABOFNAC

Avec le TX-55FX740E, Panasonic propose un téléviseur 4K UHD de 55 pouces à un prix inférieur à 900 euros. Il est même possible de le négocier à moins de 800 euros, ce qui peut s’avérer intéressant pour ce téléviseur qui offre des performances correctes en matière de contraste et de directivité. Sa colorimétrie est perfectible, mais c’est surtout l’uniformité de la dalle LCD qui laisse à désirer.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Le taux de contraste
  • La directivité bien maîtrisée
  • La progressivité
Les moins
  • L’uniformité vraiment décevante
  • La colorimétrie perfectible

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle

Notre test détaillé

L’ergonomie et le design

À côté de la gamme FZ et ses modèles OLED, Panasonic propose également des téléviseurs LCD plus abordables, dont ce TX-55FX740E. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un 55 pouces qui sous certains angles, ressemble à son grand frère, le Panasonic TX-55FZ830E.

Panasonic TX-FX740

© Panasonic

Tous deux sont équipés du même pied unique pied en métal. S’il semble moins raffiné que d’autres modèles aujourd’hui, il a l’avantage d’autoriser l’installation du téléviseur sur un meuble étroit. Panasonic a également soigné sa copie niveau design avec du verre qui entoure la dalle du téléviseur.

Panasonic TX-FX740

© Panasonic

Toute la connectique du Panasonic TX-55FX740E prend place au dos derrière un cache en plastique. On trouve ainsi quatre entrées HDMI (4K 60/50p avec HDCP2.2), dont deux sur le côté pour un accès rapide si le téléviseur est accroché au mur, trois ports USB (dont un USB 3.0 et un sur le côté), un port Ethernet RJ45, un port PCMCIA, une entrée composante vidéo partagée composite, une sortie numérique optique et une sortie casque. Le téléviseur prend également en charge le Bluetooth et le Wi-Fi.

Panasonic TX-FX740E

© LaboFnac

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessous, un système de gestion des câbles est également prévu. Par ailleurs, la partie audio est assurée par deux haut-parleurs pour une puissance totale de 20 W. Pas de quoi faire vibrer les murs, mais c’est suffisant pour regarder la télévision. Les cinéphiles l’associeront probablement à une barre son ou à un home-cinéma plus capable.

Panasonic TX-FX740E

© LaboFnac

Basique, l’interface My Home Screen du Panasonic TX-55FX740E donne accès aux principales fonctionnalités et aux applications qui sont pré-installées sur le téléviseur. Le système est animé par un processeur suffisamment véloce pour que la navigation soit parfaitement fluide. YouTube, Amazon Vidéo et Netflix sont bien là. Ce dernier dispose même d’un bouton d’accès direct sur la télécommande.

Panasonic TX-FX740

© LaboFnac

La télécommande, justement, ne fait pas dans la finesse. Plutôt grossière, elle s’avère néanmoins fonctionnelle avec ses boutons de bonne taille qui tombent bien sous les doigts.

Panasonic TX-FX740E

© LaboFnac

Les contrastes

Nous avons mesuré une luminosité de 421 cd/m2 au centre de la dalle du Panasonic TX-55FX740E, qui est réglée en mode standard. C’est mieux que la dalle OLED du TX-55FZ830E, mais ce dernier reste intouchable en matière de noirs et de contraste. Le TX-55FX740E doit donc se contenter d’un niveau de noirs de 0,324 cd/m2 et d’un taux de contraste de 1299. Une valeur correcte pour un modèle LCD.

Panasonic TX-55FX740E

© LaboFnac

Quoi qu’il en soit, le téléviseur est relativement à l’aise en matière d’homogénéité, avec un niveau de noir mesuré de 0,048 cd/m2 en haut de la dalle, 0,068 cd/m2 à gauche, 0,052 cd/m2 à droite, et 0,082 cd/m2 en bas.

Contraste
7

La progressivité

Le Panasonic TX-55FX740E s’est montré très à l’aise lors des tests de progressivité. La courbe de gamma confirme les excellentes dispositions du téléviseur, qui reproduit parfaitement le signal d’entrée.

Panasonic TX-55FX740E

© LaboFnac

La directivité n’est pas en reste. Pour le vérifier, nous avons effectué des mesures à partir de cinq zones d’observation avec un angle qui varie de 45 degrés. Ce qui nous permet de simuler les différents points d’observation du téléviseur à la maison. Le niveau de luminosité du Panasonic TX-55FX740E chute fortement sur les côtés, passant de 421 cd/m2 au centre de la dalle à 93 cd/m2 à gauche et 84 cd/m2 à droite à 45°. Le FZ830, en tant qu’OLED, parvient quant à lui de à se maintenir à 235 et 232 cd/m2. Le niveau de noir du TX-740E se comporte toutefois mieux, avec 0,324 cd/m2 dans l’axe, et 0,262 cd/m2 à gauche et 0,226 cd/m2 à droite.

Progressivité
8.9

La directivité

Pour le test de directivité, nous évaluons la dérive en couleur en fonction du point d’observation. Lors de ce test, la luminosité est réglée en permanence sur la valeur maximale. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes.

Panasonic-TX-55FX740E

© Panasonic

On l’a vu ci-dessus, la directivité des noirs du Panasonic TX-55FX740E n’est pas un problème. En revanche, la perte de contraste est notable dans les angles avec un taux de 355 à gauche et 372 à droite contre 1299 dans l’axe. À l’inverse, les couleurs ne sont pas beaucoup affectées par les angles de vision, notamment le vert dont le Delta U’V’ est négligeable.

Directivité
7.2

La colorimétrie

Panasonic promet des couleurs avec une précision absolue sur un large spectre grâce à la technologie Wide Colour Phosphore. Le téléviseur serait ainsi capable de couvrir plus de 90 % des normes DCI pour afficher une palette de couleurs naturelles plus subtile qui, contrairement à la plupart des téléviseurs LCD, conserve un aspect authentique dans chaque scène. Ça, c’est pour la théorie. 

Panasonic-TX-55FX740E

© LaboFnac

Dans la pratique, le Panasonic TX-55FX740E couvre plus ou moins l’espace de référence EBU, se montrant surtout à l’aise dans les rouges. En revanche, on constate de grosses dérives dans le vert et de bleu, qui manquent de richesse et s’écartent de la couleur de référence. Même combat pour le magenta.

Couleur
6
Richesse des couleurs
8

L’uniformité

On touche ici au gros point faible du Panasonic TX-55FX740E. L’écart d’uniformité de luminance est important, puisque nous l’avons estimé à 37 %. La répartition de la lumière varie sur toute la dalle. Nous avons relevé une luminosité maximale de 481 cd/m2 au centre, et une luminosité minimale de 301 cd/m2 dans le coin supérieur gauche. Le défaut d’une dalle LED à l’éclairage unilatéral.

Panasonic-TX-55FX740E

© LaboFnac

L’écart d’uniformité de chrominance est très mauvais avec un Delta U’V’ de 0,0132 (plus cette valeur est proche de zéro, et plus les couleurs sont fidèles).

Conclusion

Note LABOFNAC

Avec le TX-55FX740E, Panasonic propose un téléviseur 4K UHD de 55 pouces à un prix inférieur à 900 euros. Il est même possible de le négocier à moins de 800 euros, ce qui peut s’avérer intéressant pour ce téléviseur qui offre des performances correctes en matière de contraste et de directivité. Sa colorimétrie est perfectible, mais c’est surtout l’uniformité de la dalle LCD qui laisse à désirer.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité
Article rédigé par
Pierre Blanc
Pierre Blanc
Responsable des tests TV et écrans
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin