Test Labo

Test Labo du Sony KD-55XE9005 : une dalle LCD bien contrastée

30 octobre 2018
SONY KD-55XE9005 ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

La série 9005 inclut les téléviseurs LCD les plus avancés de Sony, et se décline pour 2017 en trois tailles, de 49 à 65 pouces. Le KD-55XE9005 que nous testons ici se présente donc comme le modèle intermédiaire, avec une dalle UHD, évidemment compatible HDR, de 55 pouces. Particulièrement remarquable en matière de contraste grâce au rétroéclairage Full LED (couvrant l’intégralité de la dalle) qui lui est associé, elle talonne même les modèles OLED sur les points évalués que sont l’homogénéité et le zonage. La progressivité des gris (gamma) apparaît également bien respectée, du moins de face. C’est un peu moins vrai de biais en raison d’une directivité un peu forte, laquelle altère d’ailleurs aussi la perception des couleurs et du noir. Le problème se montre toutefois moins prononcé que sur la plupart des modèles LCD, et le KD-55XE9005 peut également se targuer d’afficher des couleurs riches et plutôt fidèles, bien qu’assez peu uniformes sur les différentes zones de la dalle. Les écarts de luminance sont un peu moins importants, et l’ensemble des mesures montrent donc un téléviseur LCD très intéressant. Également très élégant avec son pied central tout en finesse, le KD-55XE9005 propose en outre de nombreux contenus à regarder avec Android TV et permet aussi le branchement de nombreux périphériques avec sa connectique comprenant notamment 4 ports HDMI. Un modèle très complet en somme, et une alternative intéressante aux TV OLED souvent plus coûteux.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Excellent contraste
  • Richesse des couleurs
  • Android TV
Les moins
  • Manque d'uniformité des couleurs
  • Directivité un peu gênante pour le gamma

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
Article rédigé par
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Pierre Blanc
Pierre Blanc
Responsable des tests TV et écrans
Pour aller plus loin