Test Labo

Test Labo du Sony KD-49XE7077 : des contrastes en berne

15 septembre 2018

Le KD-49XE7077 se positionne en milieu/haut de gamme dans la série XE de Sony. L’occasion de poser nos sondes sur ce téléviseur 4K UHD de 49 pouces, commercialisé aux alentours de 650 euros.

En résumé

Note LABOFNAC

Copie presque conforme du KD-49XE7096, le Sony KD-49XE7077 propose un équipement et des performances similaires. Côté système d’exploitation, Android TV cède la place à Linux mais les applications incontournables sont bien au rendez-vous. Côté performances, le KD-49XE7077 pèche par son taux de contraste et des couleurs qui manquent cruellement de richesse. Des défauts qu’on retrouve également chez des concurrents proposés au même prix. Reste alors une finition soignée et un design sobre et élégant. Mais est-ce bien suffisant ?

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Le design tout en sobriété
  • La finition soignée
Les moins
  • Le taux de contraste décevant
  • La colorimétrie
  • L’uniformité de la dalle

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle

Notre test détaillé

L’ergonomie et le design

Après avoir testé le Sony KD-49XE7096, nous nous sommes intéressés à son petit frère, le KD-49XE7077. Pour mémoire, la gamme XE comporte plusieurs modèles estampillés XE7000, XE7003, XE7004, XE7005, XE7077 et XE7096. Tous se déclinent dans différentes tailles d’écran et affichent des caractéristiques relativement proches.

Comme son nom l’indique, le Sony KD-49XE7077 embarque une dalle de 49 pouces de diagonale. Il s’agit d’un téléviseur LCD Edge LED en 4K UHD qui arbore le même design que le KD-49XE7096. La sobriété est de rigueur ici. Ses bords relativement fins sont soulignés par de l’aluminium. Son pied unique a l’avantage de faciliter l’installation du KD-49XE7077 sur un meuble de petite taille, à défaut de l’accrocher au mur.

Pratique, ce pied dispose d’un système de gestion des câbles pour ne plus les voir dépasser et mettre en avant le design du téléviseur.

Milieu de gamme oblige, la connectique est un peu moins fournie que sur les téléviseurs les plus onéreux : elle se contente notamment de trois entrées HDMI 2.2. Pas de MHL pour le KD-49XE7077, mais une entrée compatible ARC est bien présente. On recense également une entrée composite, un port Ethernet, une sortie audio numérique, une prise casque, des prises antenne/câble/satellite et trois ports USB. Ces derniers permettent de profiter d’un enregistreur numérique ou de lire du contenu sur un support amovible. Pour ce faire, notez que plusieurs types de fichiers sont pris en charge nativement (MPEG1 / MPEG2PS / MPEG2TS / AVCHD / MP4 Part 10 / MP4 Part 2 / AVI (XVID) / AVI (MotionJpeg) / WMV9 / MKV / WEBM / WAV / MP3 / WMA / JPEG). Le téléviseur dispose également du Wi-Fi n, mais les profils Bluetooth tels que l’A2DP ou le AVRCP ne sont pas supportés.

Côté audio, le Sony KD-49XE7077 embarque deux haut-parleurs d’une puissance de 10 Watts chacun. Les formats audio habituels sont pris en charge avec le Dolby Digital, le Dolby Digital Plus et le Dolby Digital Pulse pour accéder au contenu audio multicanal malgré une bande passante limitée. Comme sur le KD-49XE7096, le KD-49XE7077 profite également des technologies audio propriétaires de Sony. Pour rappel, celles-ci sont censées restituer un son plus réaliste et immersif avec le ClearAudio+ et S-Force Front Surround tandis que le Digital Sound Enhancement Engine (DSEE) a pour mission de restaurer le son compressé des vidéos qui sont diffusées sur Internet. Enfin, Clear Phase a pour but de reproduire toutes les fréquences en compensant les inexactitudes de réponse en fréquence des haut-parleurs.

En revanche, alors que son grand frère est équipé du système d’exploitation Android TV, le KD-49XE7077 doit se contenter de Linux, ce qui lui ferme les portes du store Google Play pour accéder à toute la richesse du catalogue d’applications ou de la commande vocale. Quoi qu’il en soit, il est possible d’accéder à la boutique d’applications Opera, et les principaux services de VOD sont préinstallés, dont Netflix et YouTube.

Les contrastes

On l’a dit, le Sony KD-49XE7077 est un téléviseur de 49 pouces. Sa dalle affiche une résolution Ultra HD de 3840 x 2160 pixels avec un rétro éclairage Edge LED et la prise en charge des contenus HDR.

Nous avons d’abord évalué le contraste du téléviseur en mode standard. Grâce à notre sonde, nous avons relevé une luminosité de 322 cd/m2 au centre de la dalle. Si cette valeur reste relativement basse, le Sony KD-49XE7077 fait tout de même mieux que le KD-49XE7096 qui peine à afficher un contraste convaincant et qui hérite d’une luminosité encore plus faible, mesurée à 299 cd/m2. Les deux téléviseurs font pratiquement jeu égal du côté des noirs avec une mesure à 0,34 cd/m2 pour le KD-49XE7077. Pour mémoire, plus cette valeur est proche de zéro et meilleur est le niveau de noir. Ici, la tendance est donc plutôt au gris.

Pour ne rien arranger, les fuites de lumière sont importantes. Nous avons relevé un niveau de noir de 0,511 cd/m2 en haut et à droite de la dalle, 0,404 cd/m2 en bas, et 0,323 à gauche. Enfin, nous avons mesuré un taux de contraste de 947 seulement, soit encore moins que le taux de 984 du Sony KD-49XE7096 qui n’était déjà pas fameux en la matière. En clair, le contraste du KD-49XE7077 est très décevant.

Contraste
4

La progressivité

Nous avons procédé à un test de progressivité qui s’évalue d’une part à partir d’un dégradé de gris qui va du blanc au noir, et d’autre part de la directivité du téléviseur. La mesure de gamma permet de relever le niveau de lumière émis par l’écran en fonction du niveau de pilotage de la dalle. Ainsi, la courbe obtenue à partir des valeurs en sortie du téléviseur doit être aussi proche que possible de celle du signal d’entrée. C’est d’ailleurs le cas avec KD-49XE7077 dont la courbe de gamma se superpose quasiment parfaitement avec la courbe de référence.

Par ailleurs, pour évaluer la directivité, nous simulons cinq zones d’observation avec un angle qui varie de 45 degrés. L’idée est ici de simuler les différentes positions d’observation du téléviseur, que vous soyez assis en face, par terre ou sur les côtés, par exemple. Lors de ce test, le Sony KD-49XE7077 a affiché une luminosité de 322 cd/m2 dans l’axe, et de 199 cd/m2 à droite et à gauche. La baisse de luminosité hors de l’axe est donc acceptable.

Progressivité
7.5

La directivité

Quid des performances, et notamment du rendu des couleurs en fonction des différents points d’observation, avec un angle de 45° ? C’est ce que nous avons cherché à savoir en réalisant un test de directivité. Ici, nous relevons les valeurs de lumière émises par la dalle dans l’axe de l’observateur, puis à droite et à gauche sur l’axe médian horizontal.

Nous avons relevé un niveau de noir de 0,34 cd/m2 au centre de la dalle, de 0,592 cd/m2 à gauche et de 0,394 cd/m2 à droite. Le contraste, c’est-à-dire le rapport du blanc sur le noir est de 947 dans l’axe comme on l’a vu plus haut. Celui-ci chute à 336 à gauche et 505 à droite. Nous avons coutume de vous recommander d’être assis en face d’un téléviseur pour profiter du meilleur rendu. C’est d’autant plus important ici.

Directivité
6.8

La colorimétrie

La richesse des couleurs n’était pas le fort du Sony KD-49XE7096, et son petit frère ne fait pas mieux loin de là. Le KD-49XE7077 couvre à peine le triangle de référence EBU. On note également une légère dérive, notamment dans le bleu. Pas de quoi fouetter un chat, cependant.

Couleur
6.5
Richesse des couleurs
5.1

L’uniformité

Enfin, nous avons divisé la dalle en 35 zones de taille égale afin de relever le niveau minimum et maximum de luminosité, ainsi que la température de couleur. Ceux-ci s’établissent respectivement à 238 cd/m2 en bas à gauche de l’écran, et 304 cd/m2 au centre pour l’écart de lumière. Enfin, le delta U’V’ est de 0,0129 entre le centre et le coin supérieur gauche de l’image.

Globalement l’uniformité est très moyenne, pour ne pas dire décevante sur un téléviseur de 49 pouces seulement.

Conclusion

Note LABOFNAC

Copie presque conforme du KD-49XE7096, le Sony KD-49XE7077 propose un équipement et des performances similaires. Côté système d’exploitation, Android TV cède la place à Linux mais les applications incontournables sont bien au rendez-vous. Côté performances, le KD-49XE7077 pèche par son taux de contraste et des couleurs qui manquent cruellement de richesse. Des défauts qu’on retrouve également chez des concurrents proposés au même prix. Reste alors une finition soignée et un design sobre et élégant. Mais est-ce bien suffisant ?

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité
Article rédigé par
Pierre Blanc
Pierre Blanc
Responsable des tests TV et écrans
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin