Test Labo

Test Labo de l’Apple MacBook Air 13″ (1,8 – 8 – 256) : un bon produit pénalisé par son écran

10 septembre 2018
APPLE MacBook Air 13" (1,8-8-256)
APPLE MacBook Air 13" (1,8-8-256) ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Dans la catégorie des ultra-portables, l’Apple MacBook Air 13″ fait figure de belle machine. D’abord, ses performances sont excellentes en matière de bureautique et de traitement d’image, et le produit marque seulement le pas lorsqu’il s’agit d’affronter des jeux gourmands, usage pour lequel il n’est pas vraiment conçu malgré son Core i5 (1,8 GHz), ses 8 Go de RAM et son SSD de 256 Go. Ces bonnes performances sont à associer à une autonomie solide, et à des performances audio plutôt honnêtes pour cette catégorie de produits, qu’il s’agisse de la sortie haut-parleur ou casque. Là où le MacBook Air se montre moins doué, c’est en matière d’écran. Si le contraste et la progressivité sont bons, l’écran de cet ordinateur a bien des difficultés à restituer des couleurs fidèles, en plus de proposer un afficheur de définition moyenne (1440 x 900 pixels). Tout ceci n’est pas non plus rattrapé par les angles de vue, l’écran s’assombrissant très vite dès lors que l’utilisateur ne se positionne plus tout à fait en face de celui-ci. Le MacBook Air n’en reste pas moins un bon produit, aux performances solides, et pratique à transporter partout avec son poids limité à 1,35 kg.
En matière de réparabilité, cet ordinateur est fourni avec une documentation assez détaillée, bien qu’elle ne comporte pas d’instructions de démontage. Malgré un outillage standardisé, la réparation est donc très complexe, et les composants principaux ne sont pas modulaires. Les pièces détachées du produit sont cependant standardisées, mais aucun engagement n’est fait sur leur disponibilité ni sur un prix maximal.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • De belles performances
  • Poids léger et finesse
  • Autonomie solide
Les moins
  • Un écran plutôt décevant

Détail des sous notes

Écran
Cette note reflète la qualité globale de l'écran.
Performances informatiques
Cette note reflète la vitesse globale de l'ordinateur dans l'execution des applications
Autonomie
Plus la note est elevée et plus l'ordinateur restera allumé sans avoir à être rechargé.
Qualité audio
Cette note reflète de la qualité globale du système audio de l'ordinateur

Notre test détaillé

Conclusion

Note LABOFNAC

Dans la catégorie des ultra-portables, l’Apple MacBook Air 13″ fait figure de belle machine. D’abord, ses performances sont excellentes en matière de bureautique et de traitement d’image, et le produit marque seulement le pas lorsqu’il s’agit d’affronter des jeux gourmands, usage pour lequel il n’est pas vraiment conçu malgré son Core i5 (1,8 GHz), ses 8 Go de RAM et son SSD de 256 Go. Ces bonnes performances sont à associer à une autonomie solide, et à des performances audio plutôt honnêtes pour cette catégorie de produits, qu’il s’agisse de la sortie haut-parleur ou casque. Là où le MacBook Air se montre moins doué, c’est en matière d’écran. Si le contraste et la progressivité sont bons, l’écran de cet ordinateur a bien des difficultés à restituer des couleurs fidèles, en plus de proposer un afficheur de définition moyenne (1440 x 900 pixels). Tout ceci n’est pas non plus rattrapé par les angles de vue, l’écran s’assombrissant très vite dès lors que l’utilisateur ne se positionne plus tout à fait en face de celui-ci. Le MacBook Air n’en reste pas moins un bon produit, aux performances solides, et pratique à transporter partout avec son poids limité à 1,35 kg.
En matière de réparabilité, cet ordinateur est fourni avec une documentation assez détaillée, bien qu’elle ne comporte pas d’instructions de démontage. Malgré un outillage standardisé, la réparation est donc très complexe, et les composants principaux ne sont pas modulaires. Les pièces détachées du produit sont cependant standardisées, mais aucun engagement n’est fait sur leur disponibilité ni sur un prix maximal.

Note technique

Détail des sous notes

Écran
Performances informatiques
Autonomie
Qualité audio
Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste
Lionel Costa
Lionel Costa
Responsable du développement et Communication
Pour aller plus loin