Prise en main

Prise en main du Mac mini M2 Pro : une vraie bête de course au format mini

23 janvier 2023
Par Pierre Crochart
Le nouveau Mac mini ne change pas de design.
Le nouveau Mac mini ne change pas de design. ©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Le Mac mini passe la seconde et drague maintenant les professionnels. Dopé par les performances de pointe de la puce M2 Pro, ce nouveau modèle impressionne par sa polyvalence.

En résumé

Faut-il craquer pour le Mac mini M2 ? Si vous êtes déjà équipés en écran, clavier et souris, le rapport performance-prix offert par la puce M2 est très, très difficile à battre. Il faudra bien entendu se sentir à l’aise dans l’écosystème Apple, qui a ses détracteurs. Mais, pour qui y est sensible, la barrière à l’entrée à 699 € devrait déjà sonner comme une belle invitation. Pour presque trois fois moins cher qu’un MacBook Air, on obtient des performances ébouriffantes que bien peu d’ordinateurs sous Windows sont capables d’offrir – surtout à ce prix-là. Brouillant les pistes avec le Mac Studio grâce à la déclinaison M2 Pro, le Mac mini est désormais une véritable option à considérer pour celles et ceux qui ont de gros besoins sans avoir les moyens de dépenser plus de 2 000 € dans un ordinateur professionnel. Un vrai pari gagnant pour Apple.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Des performances tout bonnement décoiffantes
  • L'apport de la puce M2 Pro
  • Le rapport performances-prix de la puce M2
  • Du wifi 6e et du Bluetooth 5.3
Les moins
  • Pas de port pour carte SD
  • Des options (RAM, stockage, Ethernet) toujours hors de prix

Notre prise en main détaillée

Apple vient de donner un coup de neuf à sa gamme d’ordinateurs. En sus des MacBook Pro 14 et 16 pouces attendus au tournant, la firme californienne a également dépoussiéré le Mac mini, et pas n’importe comment ! Non content d’adopter la nouvelle puce M2 du fabricant dans son itération « d’entrée de gamme », le Mac mini peut aussi être configuré avec la surpuissante M2 Pro. De quoi changer la donne pour les professionnels ? Voyons tout cela en attendant les résultats complets du Labo.

À partir de
699€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Prise en main réalisée sur un Mac mini M2 Pro 12 cœurs doté de 16 Go de RAM et 1 To de stockage prêté par le constructeur. Le Mac mini M2 est commercialisé à partir de 699 €, et 1 529 € pour le Mac mini M2.

Design et ergonomie

Nous n’allons pas chercher midi à quatorze heures : le Mac mini M2 est parfaitement identique au Mac mini M1. Il s’agit d’un ordinateur de bureau ultra compact, ne mesurant que 19,7 cm de long et de large, pour 3,58 cm d’épaisseur seulement. Côté poids, la machine est à peine plus lourde qu’un MacBook Air M2 avec 1,28 kilo.

Mac mini M2 Pro test
Un MacBook Pro 14, le Mac mini M2 et l’iPad de 10e génération.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Pour la connectique, on reste également en terrain connu. Le nouveau Mac mini dispose de :

  • 2x USB-A
  • 2x USB-C Thunderbolt 4 (4x USB-C Thunderbolt 4 pour le modèle M2 Pro)
  • 1x HDMI
  • 1x Ethernet Gigabit (configurable jusqu’à 10 Gb)
  • 1x jack 3,5 mm

Ce petit boîtier en aluminium renferme également un haut-parleur (toujours aussi médiocre, autant l’écrire) et un petit ventilateur aidant à dissiper la chaleur. Rassurez-vous : vous l’entendrez très, très rarement tant la gestion de la consommation électrique est admirable.

Mac mini M2 Pro test
Le Mac mini M2 Pro embarque quatre ports Thunderbolt 4, contre deux pour le Mac mini M2.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Cela va sans dire : le Mac mini est fourni sans écran, sans clavier et sans souris. Il faudra donc utiliser son propre équipement ou, pourquoi pas, en profiter pour casser la tirelire sur la boutique Apple en accessoires officiels. Ceci étant, n’importe quel clavier USB (ou Bluetooth) est compatible, et le port HDMI de l’ordinateur autorise le branchement de n’importe quel écran.

Aussi, ce packaging des plus succincts revêt un autre avantage indéniable. Affiché à partir de 699 €, le Mac mini M2 est actuellement la porte d’entrée la plus abordable vers macOS et l’écosystème Mac.

Mac mini M2 Pro test
Un boîtier, un câble d’alimentation… et c’est tout ce que vous trouverez dans la boîte du Mac mini !©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Quelles différences avec le Mac mini M1 ?

Il est légitime de se demander en quoi ce Mac mini M2, ou M2 Pro en l’occurrence, est intéressant par rapport à son (excellent) prédécesseur. On dénombre plusieurs atouts. D’abord, le M2 est lancé au même tarif que le M1. Ainsi les personnes qui ne sont pas encore équipées s’assurent de profiter de la puce dernier cri du fabricant. Ensuite, le Mac mini M2 et M2 Pro sont les premiers à apporter la connectivité wifi 6e et Bluetooth 5.3 sur Mac. Indispensable pour celles et ceux qui ont suivi notre guide pour améliorer la couverture réseau de son habitation !

Mac mini M2 Pro test
©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Mais, comme souvent avec Apple, le principal intérêt de cette nouvelle machine se cache dans les options de configuration. Le Mac mini M2 accepte désormais jusqu’à 24 Go de RAM (+460 €). Pour le Mac mini M2 Pro, on peut même grimper jusqu’à 32 Go de RAM (+460 €) et atteindre les 8 To de stockage interne (+2 760€ – ce n’est pas une faute de frappe), là où la version M2 se limite à 2 To.

Enfin, et c’est finalement le meilleur atout du nouveau Mac mini : on peut enfin profiter des performances de la puce M2 Pro, là où la M1 Pro n’avait jamais trouvé sa place dans le précédent modèle. Un véritable point fort pour les professionnels qui, selon leurs besoins, n’ont plus à dépenser toutes leurs économies pour s’offrir un Mac Studio.

Mac mini M2 Pro test
Le nouveau line-up de Mac mini.©Apple

Déballage et mise en route

On l’a déjà évoqué : le packaging des nouveaux Mac mini est plutôt léger. Dans la boîte, on trouvera simplement le boîtier et un câble d’alimentation. À notre charge de venir y connecter écran, clavier et souris pour pouvoir le configurer comme il se doit.

Comme n’importe quel autre appareil Apple, la mise en service se fait très simplement. Si vous disposez déjà d’un Mac, il suffit de lancer l’utilitaire de migration sur ce dernier et de suivre la procédure pour retrouver rapidement toutes ses applications et ses données sur le nouvel appareil.

Après cela… ne nous reste qu’à profiter des performances ébouriffantes de la machine !

Mac mini M2 Pro test
Attention : il faut déjà être équipé d’un écran, d’une souris et d’un clavier pour mettre en service un Mac mini !©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Performances

Si nous attendrons sagement les résultats du Labo pour savoir ce que vaut réellement la puce M2 Pro d’Apple, nous n’avons pas pu résister et lui avons fait subir quelques tests de notre côté. En l’occurrence, nous avons voulu savoir comment cette puce se comportait face à la M1 Pro qui trouve sa place dans le MacBook Pro 14 de votre serviteur. Le résultat est sans appel : la nouvelle puce du fabricant frappe très, très fort.

Sur CineBench R23, notre ordinateur portable s’en sort déjà vaillamment et affiche des performances en single-core et multi-core de pointe. Toutefois, le bras de fer est remporté haut la main par le Mac mini M2 Pro qui, il faut le préciser, embarque toutes les options permettant de booster ses performances. Les dés sont donc pipés, mais dessinent néanmoins les contours des progrès réalisés par Apple en un an seulement.

On le voit sur ces images, le Mac mini M2 Pro trône en haut de la chaîne alimentaire avec des performances jusqu’à 50 % plus élevées en multi-core et 8 % en single-core. Et à l’usage, alors ? Difficile à dire concrètement tant les deux machines sont performantes. Mais il va sans dire qu’il n’y a tout simplement aucun ralentissement notable sur le Mac mini M2 Pro. Il faudra toutefois rester vigilants si vous craquez pour le modèle d’entrée de gamme. En effet, avec 8 Go de RAM seulement, vous pourriez vous sentir un peu à l’étroit si vous avez l’habitude de lancer une multitude d’applications. De plus, il se dit que le SSD du modèle le plus abordable est moins performant que ses pairs, exactement comme sur le MacBook Air M2.

Enfin, la puce M2 Pro ouvre, d’après Apple, les portes du streaming de jeux vidéo sur Mac. Le fabricant a déjà opéré une belle poussée en faveur du retour du gaming sur Mac grâce à ses puces de l’an dernier, et continue de déployer des efforts en la matière. Ainsi, même de gros titres comme Resident Evil Village devraient se laisser approcher dans un très haut niveau de qualité et sans aucun ralentissement. Le tout sur un appareil dépourvu de carte graphique dédiée.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin