Test Labo

Test Labo du Samsung UE65MU8005T : du LCD grand format, et bien maîtrisé

06 décembre 2017
Par Laure Renouard
SAMSUNG UE65MU8005T ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Modèle LCD classique, en opposition aux QLED, mais néanmoins bien pourvu, l’UE65MU8005T offre un confort visuel des plus appréciables. Aidé bien évidemment par sa définition UHD et sa taille de 65 pouces, alors qu’une version 55 pouces est également disponible, l’affichage n’en reflète pas moins l’expertise acquise par Samsung dans le traitement des couleurs ou la maîtrise du rétroéclairage, de type Edge LED ici. Richesse et fidélité caractérisent les premières, tandis que le second n’entraîne que peu de clouding, soit de débordements de lumière dans les zones sombres. Nous avons de plus observé peu de fluctuations du taux de contraste, mais aussi de la luminance, entre les différentes zones de l’écran, qui ne peine réellement qu’à afficher une même couleur partout. La directivité se montre également maîtrisée. Si elle peut tout de même affecter la perception du gamma, regarder le Samsung UE65MU8005T d’un coin de la pièce ne devrait pas trop affecter le rendu. Un téléviseur qui conviendra donc autant aux familles nombreuses qu’aux cinéphiles, mais aussi aux amateurs de sport avec son traitement motion rate 200, et qui permettra en outre de profiter de nombreux contenus grâce à Tizen. Les 4 ports HDMI fournis permettront également le branchement de divers périphériques et sources vidéo, et cela sans risque de voir les câbles pendouiller grâce au boîtier One Connect fourni.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Design et boîtier One Connect
  • Contraste bon et homogène
  • Richesse des couleurs
  • Directivité faible
Les moins
  • Écarts de chrominance sur la dalle
  • Perception du gamma sensible à la directivté

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin