Test Labo

Test Labo du Samsung QE50QN90BATXXC : un téléviseur performant malgré des angles de vision perfectibles

04 octobre 2022
Par Pierre Blanc, Driss Abdi

En résumé

Note LABOFNAC

Fort d’un contraste exceptionnel, ce téléviseur QLED de Samsung se distingue dans pratiquement toutes les catégories de test du Labo Fnac. La progressivité de l’échelle de gris est exemplaire, et la couverture des couleurs frôle la perfection. Samsung rate néanmoins de peu l’excellence au chapitre de la justesse de tons, mais l’œil non averti n’y prêtera sans doute pas attention. Le Labo remonte également une faiblesse du côté des angles de vision qui ne sont pas à la hauteur de ses attentes pour ce type de téléviseur. Mais, dans l’ensemble, le Samsung QE50QN90BATXXC offre une prestation très solide, et conviendra aussi bien aux cinéphiles exigeants qu’aux joueurs et joueuses adeptes de dernières technologies.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Contrastes intéressants
  • Richesse des couleurs
  • Dalle uniforme et gris progressifs
  • Connectique moderne, adaptée au jeu next gen
Les moins
  • Angles de vues un peu réduits

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
À partir de
1 399€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Prise en main / Ergonomie

Les téléviseurs Neo QLED de Samsung sont enfin disponibles, l’occasion pour le Labo Fnac de tester la plupart des références, et notamment le Samsung QE50QN90BATXXC. Ce modèle s’illustre notamment avec le nombre de déclinaisons qui sont disponibles : 43 pouces, 50 pouces, 55 pouces, 65 pouces, 75 pouces et même un énorme 85 pouces.

Le Samsung QE50QN90BATXXC qui nous intéresse ici, s’articule autour d’une dalle 4K UHD de 50 pouces La technologie permet de proposer un téléviseur très fin avec un châssis « Boldness » de 25 mm seulement. La présentation comme la finition sont toujours aussi soignées, et le Samsung QE50QN90BATXXC repose sur un pied central unique à l’instar des autres modèles QLED et Neo QLED. Avantage d’une telle conception, il est possible de le poser sur un meuble relativement petit, mais aussi d’installer une barre de son. À condition que cette dernière ne soit pas trop massive non plus de sorte à ne pas occulter le bas de l’image.

Le profil du Samsung QE50QN90BATXXC ne l’empêche pas de proposer une connectique particulièrement riche. C’est bien simple tout y est des quatre entrées HDMI 2.1 (dont une eARC) aux deux ports USB en passant par un port Ethernet, une sortie audio optique ou encore les connexions sans fil Bluetooth 5.2 et Wi-Fi. À noter que toutes les entrées HDMI sont compatibles 4K 120 Hz pour afficher les jeux compatibles à 120 images/seconde, mais aussi avec les technologies AMD Freesync Premium Pro et VRR qui feront la joie des gamers équipés de consoles de dernière génération.

Samsung a également pris l’habitude de soigner la partie audio de ses téléviseurs. Contrairement aux Neo QLED les plus hauts de gamme, le Samsung QE50QN90BATXXC doit se contenter d’une configuration honorable de type 2.2 canaux. Le téléviseur profite d’une puissance généreuse de 40 W et de plusieurs technologies maison à côté du décodeur Dolby Digital Plus. On retrouve ainsi l’OTS (Object Tracking Sound) qui va utiliser les différents haut-parleurs du QE50QN90BATXXC pour retranscrire les mouvements des objets à l’écran de manière dynamique, ou encore Q Symphony. Cette dernière fonction permet d’utiliser les haut-parleurs du téléviseur alors même qu’une barre de la gamme Samsung Q Series est connectée au port HDMI eARC pour prendre en charge l’audio. Il en resulte un son plus riche encore mais qui ne sera pas forcément du goût de tous de par son côté artificiel.

Le constructeur continue de faire confiance à Tizen pour le système d’exploitation du Samsung QE50QN90BATXXC. Celui-ci a l’avantage d’offrir une interface qui est très facile à utiliser. Celle-ci se présente sous la forme d’un bandeau qui s’affiche en bas de l’image et qui regroupe toutes les fonctionnalités et les entrées vidéo du téléviseur. Seul regret, il n’est pas rare de voir des publicités pour les services payants s’afficher sur la partie gauche.

Côté fonctionnalités avancées, le Samsung QE50QN90BATXXC ne manque de rien non plus. On retrouve pêle-mêle Samsung TV Plus qui donne accès à des centaines de chaînes en direct gratuitement, les appels vidéo avec Google Duo moyennant une webcam additionnelle, Multi View pour afficher côte à côte un programme TV et l’écran d’un smartphone sur le téléviseur, ou encore les assistants vocaux. On notera toutefois l’absence de quelques fonctionnalités bien pratiques qui restent réservées aux modèles plus onéreux, et notamment AirPlay 2.

Contraste

Contraste
9
Le contraste d’un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d’intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
* Les écrans OLED n’affiche aucune lumière dans le noir, donc aucun taux de contraste n’est calculable.
©Labo Fnac

Les précédents téléviseurs Neo QLED qui sont passés devant les sondes du Labo Fnac se sont illustrés dans la plupart des tests. Et les choses commencent plutôt très bien pour le Samsung QE50QN90BATXXC qui affiche une luminosité très satisfaisante de 188 cd/m2. La technologie mini LED qui se cache derrière le Neo QLED, a également l’avantage de gérer les fuites de lumière à la perfection. Pour le vérifier, le labo a appliqué un cache sur la dalle, avant de mesurer le niveau du noir sur les quatre bords. Celui-ci est homogène avec moins de 0,005 cd/m2 sur les bords latéraux, et 0,013 cd/m2 sur les bords supérieurs et inférieurs du cache.

Le taux de contraste du Samsung QE50QN90BATXXC est excellent à 188 000. C’est même mieux que les Samsung QE55QN95AAT et Samsung QE55QN90AAT qui affichent respectivement un taux de contraste de 58 333, et 110 333.

Progressivité

Progressivité
8.1
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.

Le Labo Fnac évalue la progressivité des téléviseurs en comparant la courbe de gamma du signal vidéo en sortie, à celle du signal de référence en entrée. Comme on peut le voir ci-dessous, la courbe de gamma du Samsung QE50QN90BATXXC affiche une belle linéarité, preuve que le signal vidéo d’origine est bien respecté.

Néanmoins, ce test est complété par des mesures de directivité à partir de cinq zones d’observation, et un angle qui varie de 45 degrés. En procédant de la sorte, le Labo Fnac est capable de simuler les différentes positions d’observation du téléviseur, comme lorsque des téléspectateurs sont assis en face ou sur les côtés. Or, la luminosité du Samsung QE50QN90BATXXC chute fortement dans les angles. On passe ainsi de 188 cd/m2 au centre de la dalle à seulement 47 cd/m2 dans l’angle gauche, et 42 cd/m2 dans l’angle droit. Les angles de vision ne sont donc pas le fort de ce téléviseur Neo QLED.

Directivité

Directivité
7.4
Être capable de regarder l’écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d’image de face comme sur les côtés)*Les écrans OLED n’ont pas de rétro-éclairage, il n’y aura donc pas de fuites de lumière dans les noirs

Le test de directivité du labo Fnac permet d’évaluer la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. Pour ce faire la luminosité est réglée sur la valeur maximale pendant toute la durée du test. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. Là encore, il s’agit pour le Labo Fnac d’évaluer les angles de vision des téléviseurs, en se concentrant cette fois sur le niveau de noir.

En outre, la technologie Mini LED s’illustre en affichant toujours des noirs très profonds quels que soient les angles de vision. Les valeurs relevées par le Labo Fnac sont ainsi excellentes et parfaitement homogènes avec 0,001 cd/m2 dans l’axe et 0,002 cd/m2 dans les angles.

Enfin, si la luminosité chute fortement dans les angles, le Samsung QE50QN90BATXXC conserve un excellent taux de contraste de 23 500 dans l’angle gauche, et de 21 000 dans l’angle droit.

Colorimétrie

Couleur
8.2
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Richesse des couleurs
9.5
©Labo Fnac

Autre avantage de la technologie mini LED comparé aux traditionnelles LED, la colorimétrie est généralement excellente. Ce qui se confirme avec le Samsung QE50QN90BATXXC qui couvre pratiquement le triangle de référence DCI-P3 qui compte parmi les plus exigeants dans le domaine. Seul un léger déficit dans les verts et la dérive dans les bleus empêchent le téléviseur d’obtenir la note maximale. Mais dans tous les cas c’est un régal pour les téléspectateurs qui pourront en prendre plein les yeux.

Uniformité

Uniformité
7.6
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
Luminance
5
Chrominance
6

Pour ce dernier test, le Labo Fnac divise la dalle du téléviseur en 35 zones de même taille afin de relever celles où la luminosité est maximale et minimale. L’écart de luminosité est marginal (15% seulement), avec un maximum de 225 cd/m2 juste au-dessus du centre de la dalle de 50 pouces, et un minimum de 192 cd/m2 dans le coin inférieur gauche.

Dommage que l’écart d’uniformité des couleurs soit plus conséquent avec un delta U’V’ très moyen à 0,0065. Pour mémoire, plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles et uniformes sur toute la surface de la dalle. Le Samsung QE50QN90BATXXC obtient donc un résultat juste satisfaisant dans ce dernier test.

Conclusion

Note LABOFNAC

Fort d’un contraste exceptionnel, ce téléviseur QLED de Samsung se distingue dans pratiquement toutes les catégories de test du Labo Fnac. La progressivité de l’échelle de gris est exemplaire, et la couverture des couleurs frôle la perfection. Samsung rate néanmoins de peu l’excellence au chapitre de la justesse de tons, mais l’œil non averti n’y prêtera sans doute pas attention. Le Labo remonte également une faiblesse du côté des angles de vision qui ne sont pas à la hauteur de ses attentes pour ce type de téléviseur. Mais, dans l’ensemble, le Samsung QE50QN90BATXXC offre une prestation très solide, et conviendra aussi bien aux cinéphiles exigeants qu’aux joueurs et joueuses adeptes de dernières technologies.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 5 (3 avis)
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin