Article

De L’Abolition à Idiss : 5 livres pour (re)découvrir Robert Badinter

14 février 2024
Par Robin Negre
De L'Abolition à Idiss : 5 livres pour (re)découvrir Robert Badinter
©Shutterstock

L’ancien homme d’État décédé le 9 février a marqué plusieurs générations à travers son combat contre l’injustice. Auteur humaniste, Robert Badinter a témoigné de son combat et de sa vie dans plusieurs œuvres. À l’occasion de l’hommage national rendu ce mercredi 14 février, L’Éclaireur revient sur les livres écrits par l’ancien garde des Sceaux, mais aussi des ouvrages qui témoignent de sa trajectoire unique de son empreinte dans l’histoire française.

1. L’Exécution de Robert Badinter

L’Exécution (Livre de Poche), écrit par Robert Badinter en 1973, possède en lui deux spécificités : d’un côté, il représente le manifeste contre la peine de mort de son auteur ; de l’autre, il reflète la réflexion sur le métier et le rôle de l’avocat par Badinter lui-même. L’Exécution relate le procès de Claude Buffet et de Roger Bontems, défendus par Robert Badinter, mais finalement condamnés à la peine capitale, alors que le second inculpé n’avait pas commis d’homicide.

Une situation marquante pour le futur homme politique, qui considère cette injustice comme le départ de sa longue lutte contre la peine de mort. L’Exécution est une œuvre forte, qui a également été adaptée en bande dessinée en 2021 par Marie Bardiaux-Vaïente et Malo Kerfriden sous le nom de L’abolition, le combat de Robert Badinter (Glénat).

2. L’Abolition de Robert Badinter

Le combat d’une vie de Robert Badinter a conduit à l’abolition de la peine de mort en 1981 et, dans ce livre publié en 2000, l’essayiste revient sur cette longue lutte de presque 10 ans. Pour Robert Badinter, l’abolition de la peine de mort – et le témoignage qui en émane dans L’Abolition (Livre de Poche) – est le « progrès irréversible de l’humanité sur ses peurs, ses angoisses, sa violence. »

L’Abolition s’inscrit dans la continuité de L’Exécution et atteste à la fois du combat d’un homme, mais aussi d’une époque marquée par les changements politiques et sociétaux. En 2006, Robert Badinter écrit un dernier livre sur la peine capitale, intitulé Contre la peine de mort (Livre de Poche) rassemblant plusieurs documents autour de la sentence, tout en faisant le lien avec le reste du monde.

3. Idiss de Robert Badinter

Sujet différent avec Idiss (Fayard) en 2018, mais tout aussi important pour Robert Badinter puisqu’il s’agit d’un livre hommage à sa grand-mère, immigrée juive de l’Empire russe, arrivée sur Paris avant 1914.

L’auteur présente l’œuvre avant tout comme une lettre d’amour à sa grand-mère et comme le souvenir marquant d’une femme importante pour lui. Une chronique familiale révélatrice de conditions sociales et humaines – bien que l’auteur s’en défende – au propos universel et intemporel sur la famille et la transmission.

À partir de
20€
En stock
Acheter sur Fnac.com

4. Robert Badinter, l’homme juste de Dominique Missika et de Maurice Szafran

Dans ce livre, l’historienne Dominique Missika et le journaliste Maurice Szafran tentent d’éclaircir la vie pleine de mystère de Robert Badinter, qui n’a jamais souhaité écrire ses propres mémoires. Ce faisant, les auteurs se lancent dans un long entretien avec l’ancien garde des Sceaux pour détailler sa vie dans son ensemble, de sa jeunesse à ses premières revendications, en passant par son amitié avec François Mitterand.

Robert Badinter inspire et fascine. Cet ouvrage, publié aux éditions Tallandier en 2021, permet de découvrir des aspects ignorés de sa vie et de son combat.

À partir de
19,90€
En stock
Acheter sur Fnac.com

5. La longue marche de Dany Cohen et Clémentine Deroudille

Pour finir, un livre audio de six heures, publié aux éditions Textuel en 2011, permet de replonger dans le combat de Robert Badinter avec sa voix, ses mots et sa diction.

Un exercice de style différent, offrant un regard singulier sur une vie de luttes et sur une détermination absolue de justice et de progrès. La longue marche, c’est aussi la sauvegarde d’un témoignage et d’un moment, le long échange entre Robert Badinter et Joël Calmettes.

À lire aussi

Sélection
08 fév. 2022

Article rédigé par
Sélection de produits