Article

Buddy Daddies, NieR Automata, Maniac… 10 anime à ne pas manquer en janvier 2023

05 janvier 2023
Par Vincent Oms
Buddy Daddies, NieR Automata, Maniac… 10 anime à ne pas manquer en janvier 2023
©Square Enix

Pour bien entamer 2023, que diriez-vous de quelques belles nouveautés en anime ? Voici notre sélection, pour démarrer l’année en beauté.

Les diffuseurs et les studios ne semblent pas avoir perdu de temps à célébrer les fêtes de fin d’année, préférant proposer beaucoup de nouveautés en ce premier mois de 2023. Une fois n’est pas coutume, les diffuseurs ADN, Crunchyroll, Netflix et Prime Video régaleront tous les publics. Des nouveautés surfant sur le succès de Spy X Family, des classiques comme Dragon Ball ou encore de l’horreur avec Maniac de Junji Ito : difficile d’imaginer pouvoir mieux démarrer cette nouvelle année, blotti dans son canapé.

1 The Ice Guy & The Cool Girl, dès le 4 janvier sur Crunchyroll

Himuro est un jeune homme d’apparence normale, qui se révèle être le descendant d’une yuki-onna, une femme des neiges. Cette particularité lui donne un étrange pouvoir qu’il ne peut maîtriser, lié à ses émotions. Lorsque celles-ci l’emportent, il transforme son environnement en une zone glaciale.

Pourtant, Himuro est tout sauf froideur, il aspire même au bonheur de façon simple. Ce paradoxe touchant éveille la curiosité de sa collègue de bureau, Fuyutuski, pour une relation qui promet de souffler le chaud et le froid. Une série au duo très attachant, réalisée par les studios Liber et Zero-G (Sky High Survival, Science Fell in Love, So I Tried to Prove it).

2 Dragon Ball GT et Dragon Ball Super, dès le 4 janvier sur ADN

Le diffuseur ADN continue de dérouler l’intégralité des séries Dragon Ball disponibles, ce qui lui permettra bientôt de proposer toutes les versions sur une seule et même plateforme de streaming. Si Dragon Ball Super a débouché sur deux longs métrages et connaît un fort succès, surtout en version manga, Dragon Ball GT a toujours été la série la moins appréciée des fans.

Probablement parce qu’Akira Toriyama n’a pas écrit son scénario, mais s’est contenté d’en dessiner les nouveaux personnages. En outre, Dragon Ball GT développe des aventures qui ne sont pas liées à l’univers canonique de la saga. L’occasion, sans doute, de lui donner une nouvelle chance.

3 Tomo Chan est une fille !, dès le 4 janvier sur Crunchyroll

Avec son caractère bien trempé et son allure de garçon manqué, Tomo Aizawa souffre de son apparence. En effet, elle est amoureuse depuis toujours de son ami d’enfance, Junichiro Kubota. Ce dernier ne semble pas la considérer comme une compagne possible, en raison de son aspect et de son comportement.

Les efforts de Tomo pour prouver à son bien-aimé qu’elle est une femme bien au-delà de ses manières vont la conduire à vivre avec ses camarades de nombreuses aventures. C’est le studio Lay-Duce, connu pour avoir réalisé l’intro du jeu Grandblue Fantasy, qui en assure la réalisation.

4 Revenger, dès le 5 janvier sur Crunchyroll

Plongée dans le Japon médiéval, avec un groupe de cinq mercenaires opérant en toute discrétion pour apporter leurs services aux faibles et aux opprimés. Se cachant derrière l’apparence d’une boutique comme les autres, leur organisation baptisée « Revenger » garde le plus grand secret sur ses activités.

Le personnage principal est Raizo Kurima, un rônin tueur à gages, entouré de quatre complices maîtrisant chacun une spécialité différente. Le poster de la série évoque immanquablement Berserk, mais le ton semble plus léger. L’histoire a été écrite par Gen Urobochi (Puella Magi Madoka Magica, Psycho-Pass: The Movie), et la réalisation confiée au studio Ajia-do Animation Works (Spirit of Wonder, Absolute Boy, Izetta: The Last Witch).

5 Buddy Daddies, dès le 6 janvier sur Crunchyroll

Difficile de ne pas penser à l’énorme succès de l’année passée, Spy X Family, à la lecture du scénario de ce nouvel anime. Kurusu Kazuki est un coureur de jupons accro aux jeux d’argent. Suwa Rei a quant à lui été éduqué pour devenir un tueur à gages depuis son plus jeune âge. Unasaka Miri est une petite fille de 4 ans, dont le père n’est autre qu’un parrain de la mafia.

Comme sa source d’inspiration probable, Buddy Daddies mélange humour, action et suspense. Le tout est réalisé par le studio P.A. Works, connu pour la série True Tears et pour ses nombreuses collaborations sur la série de jeux vidéo Professeur Layton.

6 NieR Automata, dès le 7 janvier sur Crunchyroll

C’est avec impatience que l’on attendait de découvrir cette transposition de l’univers du jeu vidéo culte de Yoko Taro en version anime. Le créateur de la franchise de Square Enix supervise le projet, confié au studio A-1 Pictures (Sword Art Online), qui donne vie aux personnages clés que sont les androïdes 2B, 9S et A2. Si l’on ne sait rien du scénario original de cette série, elle devrait reprendre le contexte du jeu.

La Terre y a été désertée par l’humanité en 11945, suite à une invasion de machines extraterrestres, que seuls quelques androïdes envoyés par les hommes tentent d’éradiquer. L’esthétique iconique des héros du jeu se retrouve magnifiquement adaptée, à commencer par 2B, la favorite du public.

7 Trigun Stampede, dès le 7 janvier chez Crunchyroll

Le shonen Trigun n’avait plus fait parler de lui depuis sa dernière adaptation, Trigun: Badland Rumbles en 2010. L’occasion pour les nostalgiques et les nouveaux venus de (re)découvrir ce mélange de western et de monde futuriste imaginé par Yasuhiro Nightow. Le héros, Vash, se retrouve accusé à tort de nombreux crimes, et se voit flanqué de deux agents d’assurance chargés de vérifier qu’il ne commet pas de dégâts.

L’homme a beau disposer d’un arsenal impressionnant, il s’est promis de ne jamais tuer quiconque. La superbe réalisation en CGI est assurée par le studio Orange, sous la direction de Kenji Moutou (Beastars). De l’action plein les yeux.

8 Vinland Saga, saison 2, dès le 9 janvier sur Crunchyroll et Netflix

Adapté du manga historique de Makoto Yukimura, Vinland Saga raconte les aventures d’un jeune viking islandais, Thorfinn Thorsson, guerrier animé par une soif de vengeance. La mémoire de son père, assassiné par des pirates, lui a donné le goût du sang… Les thèmes proposés par l’anime tout comme le seinen sont plus sérieux que d’ordinaire.

Vengeance, violence, repentir et quête de rédemption animent en effet cette série, invitant quelques personnages réels de son époque. La réalisation de cette deuxième saison a été attribuée au célébrissime studio MAPPA (Chainsaw Man, L’Attaque des Titans, Jujutsu Kaisen). Un gage de qualité, assurément.

9 Maniac, dès le 19 janvier sur Netflix

De son nom complet Junji Ito Maniac: Japanese Tales of the Macabre, il s’agit d’une anthologie des œuvres du mangaka spécialisé dans l’horreur et particulièrement prolifique Junji Ito. La nouvelle série adaptera 20 histoires de l’auteur au fil d’autant d’épisodes réalisés par le Studio Deen (Seven Deadly Sins).

Les animateurs sont déjà familiers de cet univers macabre, puisqu’ils avaient déjà réalisé Junji Ito Collection en 2018. Véritable Stephen King du manga, Ito a inspiré nombre d’autres artistes dans son domaine, dont Masaaki Ninomiya et son terrifiant Gannibal.

10 Lupin The Third vs Cat’s Eye, dès le 27 janvier sur Prime Video

Pour fêter dignement les anniversaires respectifs de ces deux séries cultes, Prime Video a fait les choses en grand. Lupin III et son cambrioleur au grand cœur, imaginé par Monkey Punch, fête ses 50 ans. C’est dix de plus que les trois sœurs voleuses d’œuvres d’art de Cat’s Eye, de Tsukasa Hōjō (City Hunter).

Pour ce long métrage en CGI réalisé par Studios TMS et Telecom Animation, les deux licences vont se croiser, cambrioleur et voleuses se disputant trois tableaux peints par le père des trois soeurs, indices leur permettant d’élucider le mystère de sa disparition. Nul doute qu’Edgar, descendant d’Arsène Lupin, succombera aux charmes du trio de Cat’s Eye, sans qu’aucune des deux parties ne perde le butin de l’oeil.

À lire aussi

Article rédigé par
Vincent Oms
Vincent Oms
Journaliste