Actu

Instagram pourrait inciter ses jeunes utilisateurs à « faire une pause » dès le mois de décembre

15 novembre 2021
Par Kesso Diallo
Une pause sera recommandée aux adolescents.
Une pause sera recommandée aux adolescents. ©Digitalpfade/Pixabay

La fonctionnalité, annoncée en octobre, est actuellement en cours de test. Le réseau social vient par ailleurs d’ajouter deux autres fonctions qui pourraient pousser les adolescents à passer encore plus de temps sur la plateforme.

Une fonctionnalité censée préserver la santé mentale des jeunes, mais qui ne leur sera pas imposée. Baptisée « faire une pause », celle-ci devra inciter les adolescents à interrompre temporairement leur utilisation d’Instagram. Le patron du réseau social Adam Mosseri a annoncé, le 10 novembre, que cette fonctionnalité était actuellement en cours de test et qu’elle pourrait être officiellement lancée au mois de décembre. Il en a également donné un aperçu : la fonction envoie un rappel incitant à faire une pause après 10, 20 ou 30 minutes d’utilisation. Ce rappel ne sera pas installé par défaut et l’utilisateur sera par conséquent libre de l’activer ou non dans les paramètres de l’application. Mais un porte-parole de l’entreprise a toutefois confirmé à The Verge qu’elle « enverrait aux adolescents une notification les encourageant à l’activer ».

Annoncée par Nick Clegg en octobre dernier, lorsque le groupe essuyait de nombreuses critiques suscitées par les révélations des Facebook Files, cette future fonctionnalité fait partie de l’effort d’Instagram pour préserver la santé mentale des jeunes utilisateurs. Elle devrait être accompagnée d’une deuxième fonctionnalité censée encourager les mineurs à regarder d’autres sujets lorsqu’ils s’attardent sur du contenu nuisible.

Des fonctionnalités susceptibles de provoquer l’effet inverse

Le 10 novembre toujours, deux autres fonctionnalités ont été ajoutées sur Reels, l’onglet d’Instagram permettant aux utilisateurs de créer des vidéos courtes et divertissantes. Inauguré en 2020, Reels a été intégré pour concurrencer le succès croissant de TikTok. Les créateurs de vidéos peuvent désormais utiliser l’outil de synthèse vocale. Créé pour aider les personnes aveugles et malvoyantes, cet outil permet à une voix générée automatiquement de lire un texte à haute voix. Les créateurs de contenu peuvent par exemple s’en servir pour ajouter de la narration dans leurs Reels. Instagram met également à leur disposition des « effets vocaux », qu’il est possible d’appliquer sur l’audio et la voix off, avec des options comme « géant », « robot » ou encore « hélium », donnant ainsi une dimension humoristique aux vidéos.

Déjà disponibles sur TikTok, ces deux fonctionnalités y sont très populaires. La plateforme chinoise vient d’ailleurs de s’associer avec Disney en vue de proposer de nouvelles voix aux utilisateurs. Instagram ajoute donc dans un même mouvement des outils pour passer plus de temps sur la plateforme et des outils censés aider à s’en détacher…

Lire aussi

Article rédigé par
Kesso Diallo
Kesso Diallo
Journaliste