Actu

Bientôt davantage de contexte sous les vidéos YouTube ?

19 juin 2024
Par Pierre Crochart
Bientôt davantage de contexte sous les vidéos YouTube ?
©Google

Inattendu : la plateforme de partage de vidéos pourrait s’inspirer de X, anciennement Twitter, pour l’une de ses prochaines fonctionnalités.

Si vous utilisez encore X, peut-être avez-vous déjà remarqué sous certains posts ce que le réseau social d’Elon Musk appelle les « notes de la communauté ». Lancées fin 2022, elles permettent à certains utilisateurs d’apporter du contexte ou des corrections à des allégations directement sous le tweet en question. Une fonctionnalité qui a inspiré Google, qui va tester la même chose sur YouTube.

853,99€
999,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Impliquer les spectateurs

YouTube est actuellement en train de tester une fonctionnalité répliquant à l’échelle celle de X décrite plus haut. À l’essai auprès d’un panel réduit d’utilisateurs américains, et uniquement sur mobile « pour le moment », elle permet à des spectateurs et spectatrices de « clarifier quand une chanson est censée être une parodie, signaler quand une nouvelle version d’un produit est disponible pour un test, ou informer les spectateurs lorsque des séquences plus anciennes sont présentées par erreur comme un événement actuel ».

Un outil qui, à quelques mois d’une élection présidentielle sous haute tension aux États-Unis, semble aussi nécessaire que malheureusement tardif, tant la désinformation est monnaie courante sur les réseaux sociaux.

YouTube notes communauté
Exemple de notes de la communauté.©Google

Dans son billet de blog, Google reprend : « Au cours de cette phase de test, nous nous attendons à ce qu’il y ait des erreurs – des notes qui ne correspondent pas parfaitement à la vidéo, ou des informations potentiellement incorrectes – et cela fait partie des enseignements que nous tirerons de l’expérience. » En effet, un grand travail de sélection va être nécessaire à Google pour s’assurer que les personnes sélectionnées pour contribuer au test soient de bonne foi et n’amènent pas plus de confusion pour les spectateurs et spectatrices.

Qui va rédiger les notes ?

C’est la raison pour laquelle Google veut y aller par étapes et ne pas ouvrir ce nouvel outil à n’importe qui. Dans la FAQ publiée pour l’occasion, on trouve notamment les critères d’éligibilité pour pouvoir participer aux notes de communauté.

Les candidats doivent disposer d’une chaîne YouTube active depuis au moins six mois et avoir fait preuve d’exemplarité en matière de respect des règles de communauté de la plateforme. Les concernés n’ont pour l’heure rien à faire ; c’est la plateforme elle-même qui entrera en contact avec eux pour leur proposer de participer.

Les notes rédigées par les personnes sélectionnées seront ensuite jugées par des « évaluateurs tiers » (les mêmes que ceux qui interviennent sur la pertinence des résultats de recherche et des recommandations, glisse Google), ce qui influera sur leur visibilité sous les vidéos ciblées. En clair : seules les notes suffisamment bien notées par ces observateurs seront affichées sur YouTube. À mesure que la phase de test progresse, YouTube engagera aussi les contributeurs dans le processus de notation, en faisant un véritable outil crowdsourcé.

Pour l’heure, aucune autre précision sur la feuille de route du déploiement de l’outil n’a été fournie par Google.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin