Actu

YouTube teste une nouvelle façon de contourner les adblockers (et cette fois-ci, c’est la bonne)

13 juin 2024
Par Pierre Crochart
YouTube teste une nouvelle façon de contourner les adblockers (et cette fois-ci, c'est la bonne)
©photosince/Shutterstock

Nouveau chapitre dans lutte acharnée que mène YouTube contre les bloqueurs de publicités… et peut-être le dernier ?

En tout cas, il faut avouer que Google a de la suite dans les idées. Après que la firme a testé plusieurs façons de pousser les utilisateurs et utilisatrices à s’abonner à YouTube Premium pour se débarrasser des publicités, la firme s’apprêterait à frapper un (très) grand coup. D’après l’éditeur du plugin SponsorBlock, permettant de zapper les passages sponsorisés des vidéos sur YouTube, Google essaie d’injecter les publicités directement dans le flux vidéo, les rendant impossibles à passer.

499€
549€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Des publicités intégrées dans le flux

SponsorBlock s’inquiète sur son compte Mastodon après avoir remarqué que Google essayait vraisemblablement d’intégrer les publicités dans des vidéos « côté serveur ». C’est-à-dire avant que la vidéo parvienne à l’utilisateur ou l’utilisatrice. Traduction : les publicités se retrouveraient directement inscrites dans le fichier vidéo source, empêchant de fait les nombreuses extensions bloqueuses de publicités de fonctionner.

Ce qui pose notamment problème, c’est que cette méthode modifie le chapitrage et l’horodatage des vidéos. Une donnée précieuse pour SponsorBlock, en cela qu’il permet aux contributeurs (SponsorBlock est une extension alimentée par sa communauté) d’indiquer précisément quand le passage publicitaire démarre. Avec l’intégration native des publicités dans le flux, tout se retrouve donc décalé, et l’extension perd son intérêt.

Les concepteurs de SponsorBlock disent avoir trouvé une solution temporaire, en bloquant les soumissions provenant des navigateurs web prétendument affectés par cette nouveauté. Un pansement sur une jambe de bois : car si YouTube se décide à généraliser cette pratique, c’est tout l’écosystème des extensions de blocage de publicités qui se retrouve menacé.

Les adblockers bientôt obsolètes sur YouTube ?

Après avoir essayé d’empêcher la lecture de vidéos si un adblocker est détecté, ou même plus récemment de supprimer le son en cas de détection d’une extension frauduleuse, YouTube pourrait avoir mis le doigt sur une méthode particulièrement efficace pour servir sa publicité.

Aujourd’hui, la vidéo en cours de lecture et la publicité diffusée sont représentées par deux flux distincts. Un adblocker fonctionne de façon assez simple : grâce à une énorme base de données d’URL identifiées comme appartenant à des annonceurs. Ces adresses bloquées, seule la vidéo souhaitée est lue par le navigateur web.

Or, si YouTube se met à inscrire le contenu publicitaire au sein même du flux vidéo, les bloqueurs ne sauront même pas qu’une pub est en cours de lecture. Ils ne verront qu’une seule URL : celle de la vidéo YouTube. On imagine dès lors que Google créera deux versions pour chaque vidéo : une sans publicité pour ses abonnés Premium et une autre intégrant les annonces. Mais cela pourrait occasionner une surcharge colossale sur ses serveurs, en cela qu’il faudrait probablement dupliquer une grande partie des quelque quatre milliards de vidéos hébergées sur la plateforme.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin