Actu

2020, une année record pour le marché du jeu vidéo en France

03 mars 2021
Par Thomas Estimbre

Le jeu vidéo a connu une année 2020 « record » et cela se confirme dans l’Hexagone. Le marché français a réalisé sa meilleure performance avec un chiffre d’affaires de 5,3 milliards d’euros en 2020 et une croissance de 11,3 %.

Le marché français du jeu vidéo s’attendait à une année 2020 de transition, mais c’était sans compter sur l’épidémie de Covid-19. Après un léger recul en 2019 (- 2,7 %), le secteur attendait l’arrivée d’une nouvelle génération de consoles pour reprendre sa marche en avant (six années de croissance ininterrompue jusqu’à 2019). Très attendues, les PlayStation 5 et Xbox Series sont venues dynamiter le secteur en novembre, au prix de ruptures de stock en fin d’année. La Covid-19 et les confinements ont fait vivre une année 2020 unique à l’industrie du jeu vidéo, lui permettant de signer une performance historique. Bloqués à domicile durant plusieurs semaines, les Français se sont tournés vers les jeux vidéo pour se divertir, si l’on en croit la dernière édition de l’Essentiel du Jeu Vidéo publié par le SELL.

 © Creative commons
© Creative commons

Le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs tire le bilan de cette « année singulière en raison du contexte sanitaire inédit et d’une actualité très riche pour le secteur », explique Julie Chalmette, présidente du SELL. « Le marché du jeu vidéo a confirmé les grandes tendances que nous avions identifiées. Un calendrier rythmé par la sortie de nouveautés très attendues par les joueuses et les joueurs, l’excellente performance de la génération actuelle de consoles avec un catalogue riche et varié, ainsi que les lancements des nouvelles consoles en fin d’année ont permis d’alimenter un cercle vertueux pour tout le secteur. Cette année a également vu l’essor de nouveaux usages, comme le cloud gaming, qui constituent de formidables relais de croissance pour l’industrie », ajoute-t-elle.

En chiffres, le marché français du jeu vidéo a tout simplement signé une nouvelle année record avec un chiffre d’affaires de 5,3 milliards d’euros, en croissance de 11,3 %. L’écosystème consoles représente à lui seul plus de la moitié de la valeur du marché avec 2,7 milliards d’euros de dépenses (51 % de parts de marché total du jeu vidéo), soit une progression de 10 %. Au total, 2,3 millions de consoles se sont vendues au cours de l’année écoulée, générant une croissance en valeur de 11 %. Si les consoles s’imposent comme le moteur du marché français, le PC gaming n’est pas en reste avec une croissance de 9 %, tandis que le mobile a progressé de 16 %. Le marché des ordinateurs dédiés aux jeux vidéo est évalué à 1,182 milliard d’euros et est porté par la croissance du hardware (+20 %) et des accessoires (+13 %). Concernant le marché mobile, il a connu un niveau historique en 2020 en atteignant 1,426 milliard d’euros. Les jeux représentaient 43 % des téléchargements (toutes applications confondues) et 67 % des dépenses des consommateurs, selon les données iOS et Google Play combinées.

 © Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL)
© Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL)

L’étude révèle également la forte progression des ventes de jeux au format numérique. Elles ont connu une croissance de 79 % en un an sur console, profitant des effets du confinement sur les magasins spécialisés et les sites d’e-commerce. Les ventes de jeux physiques ont toutefois limité la casse, en accusant une baisse modérée de 3,2 % malgré ce contexte difficile. Le SELL en profite pour dévoiler le top 20 des meilleures ventes de l’année, en tenant compte des ventes physiques et dématérialisées, lorsque cela est possible. En effet, Nintendo ne communique pas les données de son eShop qui ne sont donc pas prises en comptes dans ce classement. Ainsi, le phénomène Animal Crossing: New Horizons comptabilise 1,08 million de ventes (uniquement physiques/cartouches) et se classement deuxième derrière Fifa 21 (1,3 million, dont 400 000 provenant du PlayStation Store et Microsoft Store). Les ventes totales du jeu de Nintendo resteront confidentielles, mais il est probable que le dernier opus de la série Animal Crossing arrive en tête. « Animal Crossing: New Horizons s’est imposé comme la première raison d’acheter une Switch en France », expliquait Nintendo il y a quelques semaines.

 © Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL)
© Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL)

Sur le podium, le jeu Call of Duty: Black Ops Cold War réalise une performance intéressante avec la moitié de ses ventes au format numérique (660 000 ventes au total). Le reste du classement permet de retrouver l’incontournable Grand Theft Auto V qui affichait encore 602 000 ventes en 2020. Son prix bas, sa réputation et son mode en ligne (GTA Online) peuvent expliquer cette longévité. Le dernier jeu phare d’Ubisoft, Assassin’s Creed Valhalla, arrive cinquième (565 000 ventes) et devance le jeu le plus vendu sur Switch (Mario Kart 8 Deluxe, 537 000 ventes en France en 2020). Ce top 20 permet d’ailleurs de noter les bonnes performances des jeux Nintendo, confirmant le succès de la Switch en France. En revanche, on relève l’absence du jeu Cyberpunk 2077 qui n’est pas épargné par les critiques depuis son lancement.

La plus grande victoire pour le jeu vidéo : un changement de regard

Derrière tous ces chiffres (PDF), la plus grande victoire de l’année est sans doute le changement de regard porté sur le jeu vidéo. Le SELL estime qu’il s’impose désormais « comme un média positif offrant de multiples opportunités au-delà de sa fonction première de divertissement ». Il est notamment loué pour son rôle social et sa capacité à rassembler des millions de joueuses et joueurs. On recense d’ailleurs 36,46 millions de joueurs « occasionnels » tandis que 52 % des Français (53 % d’hommes et 47 % de femmes) déclarent jouer régulièrement. Enfin, l’âge moyen des joueuses et joueurs s’établit à 39 ans.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste