Actu

Sony Alpha 1 – Vidéo 8K, capteur de 50,1 Mpx, viseur ultra-défini : Sony passe à la vitesse supérieure

26 janvier 2021
Par Laure Renouard

Sony complète sa gamme d’appareils photo hybrides à capteur plein format, avec un Alpha 1 situé à son sommet. Présentations.

L’année commence fort chez Sony, qui dévoile, sans tambour ni trompette, son appareil photo le plus ambitieux à ce jour. Rien à voir avec l’Alpha 7C, à tarif bien plus contenu, que la marque nippone lançait à l’automne 2020 : son Alpha 1, présenté ce jour, se positionne face à au Canon EOS R5, testé à cette adresse. Et pour cause : très haut de gamme, ce boîtier hybride à capteur plein format est le premier de Sony à autoriser le tournage de vidéos en 8K, à la même manière donc que l’appareil de Canon.

 © Sony
© Sony

La 8K débarque chez Sony

Ce boîtier pour le moins léger, puisque son poids avec batterie et carte mémoire n’excède pas les 737 grammes (dimensions de 12,89 x 9,69 x 8,08 cm), dispose du nec plus ultra du constructeur. Au menu donc, un capteur CMOS Exmor RS (empilé) de 50,1 mégapixels, derrière lequel officie un processeur BionZ XR, déjà intégré à l’Alpha 7S III, et pimpé pour l’occasion. Celui-ci se veut capable d’assurer une capture en rafale jusqu’à 30 fps avec 120 calculs de suivi AF/AE par seconde. Mais pas seulement, puisque c’est également sa puissance qui permet de filmer jusqu’en 8K à 30 images par seconde (10 bits, 4:2:0), ou encore jusqu’à 120 images par seconde en 4K. Vous l’aurez compris, l’appareil se destine à la fois aux photographes, qui bénéficieront de son obturateur électronique silencieux, de sa sensibilité étendue jusqu’à 102 400 ISO ou encore de de sa mise au point avec suivi Eye AF incluant désormais les oiseaux, ou encore de son autofocus à détection de phase à 759 points et du format HEIF. Mais aussi aux vidéastes, auxquels Sony promet une « toute nouvelle structure de dissipation de la chaleur » permettant de tourner en 8K à 30p « en continu pendant plus de 30 minutes ».

 © Sony
© Sony

Un tout nouveau viseur et le plein de connectivités

S’il est difficile de faire un tour complet de ce très riche boîtier, notons que l’Alpha 1 est stabilisé sur 5 axes, et gâte les utilisateurs de viseurs électroniques : son appareil offre ainsi un viseur OLED de 0,64 pouce n’affichant pas moins de 9,47 millions de points, ainsi qu’un taux de rafraîchissement record de 240 ips. Ce viseur est complété par un moniteur de 3 pouces affichant quant à lui 1,44 million de points, entièrement tactile et inclinable vers le haut et vers le bas. On relève également la présence d’un port USB type C pour la charge, d’une batterie NP-FZ100 (430 prises de vue avec viseur ou 530 avec écran LCD) de deux ports compatibles avec des cartes SDXC/SDHC (UHS-I et UHS-II) ou CFexpress Type A au choix. Côté transfert de données, le support du Wi-Fi est intégré, avec prise en charge du MIMO 2×2 (2,4 et 5 GHz), tandis qu’un connecteur Gigabit Ethernet est en charge du filaire.

 © Sony
© Sony

Prix et disponibilité

L’Alpha 1, évidemment compatible avec les montures de type E, vise un public de professionnels au budget conséquent. Comptez donc un prix recommandé de 7300 euros sans optique, pour une sortie prévue en mars sur le marché hexagonal.

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin