Test Labo

Test Labo du Sharp LC-60UI9362 : une proposition intéressante

06 août 2019

Avec le LC-60UI9362, Sharp propose un prix très agressif pour un grand téléviseur de 60 pouces. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Direction notre Labo pour le savoir.

En résumé

Note LABOFNAC

Avec le LC-60UI9362 Sharp propose un téléviseur 4K UHD et HDR de 60 pouces à un prix très attractif. Ce qui ne l’empêche pas d’afficher de belles images contrastées avec des couleurs particulièrement riches. À condition de rester autant que possible dans l’axe et de ne pas être trop regardant sur l’uniformité de la dalle. De la même façon, les amateurs de systèmes évolutifs tels qu’Android TV par exemple passeront leur chemin. Pour les autres, le Sharp LC-60UI9362 reste une proposition intéressante.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Le rapport qualité/prix
  • La richesse des couleurs
  • Le taux de contraste
Les moins
  • L’uniformité de la dalle de 60 pouces
  • Le système d'exploitation basique

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle

Notre test détaillé

L’ergonomie et le design

S’il ne compte pas parmi les constructeurs les plus en vue actuellement sur le marché de la télévision, Sharp s’est néanmoins taillé une solide réputation de producteur de dalles. Le constructeur propose ici un téléviseur 4K UHD et HDR de 60 pouces plutôt que de 65 pouces, comme c’est pratiquement devenu la norme. En contrepartie, le prix du LC-60UI9362 est très agressif, autour de 800 euros.

Sharp LC-60UI936

© Sharp

La présentation est classique, mais néanmoins soignée, notamment au niveau du design des deux pieds, autrement plus réussis que sur le LC-50UI7422E. Ceux-ci sont repoussés aux extrémités du châssis, ce qui suppose d’installer le téléviseur sur un meuble assez large.

À ce niveau de prix, il faudra se contenter de trois entrées HDMI 2.0 (dont une ARC tout de même), contre quatre généralement pour les modèles de 55 ou 65 pouces. En revanche, Sharp propose aussi trois ports USB (2.0 seulement), une sortie audio numérique optique, deux entrées vidéo composite/composant, des prises antenne et satellite, sans oublier un port Ethernet RJ45. L’accès à Internet est également possible via le Wi-Fi. La partie son est plutôt soignée avec un système 2.1 Harman/Kardon composé de deux haut-parleurs de 10 W chacun et un subwoofer de 20 W. Pas de quoi remplacer un home-cinéma, mais assez pour profiter de son téléviseur.

Sharp LC-60UI936

© Sharp

Enfin, le Sharp LC-60UI9362 est doté d’un système Smart TV basique, mais qui donne néanmoins accès aux services indispensables tels que Netflix et YouTube. Notez également que celui-ci est compatible avec la plupart des formats audio/photo/vidéo (y compris en 4K UHD) pour les afficher à partir d’un support amovible branché sur le port USB, ou via le réseau local grâce à la compatibilité DLNA.

Les contrastes

Le Sharp LC-50UI7422E nous avait fait très forte impression en matière de contraste et le LC-60UI9362 n’est pas en reste. On rappelle que celui-ci est évalué à partir de mesures d’homogénéité et de zonage en utilisant une mire à damier. La luminosité relevée au centre de la dalle du Sharp LC-60UI9362 est de 329 cd/m2, soit bien meilleure que les 210 cd/m2 de son petit frère. En revanche, les noirs sont du même acabit, avec 0,077 cd/m2 mesurés.

Sharp LC-60UI936

© LaboFnac

Les fuites de lumières sont correctement gérées, avec environ 0,09 cd/m2 sur les quatre côtés du cache que nous appliquons sur la dalle. S’il est en retrait face à son homologue de 50 pouces, le niveau de blanc sur le noir du Sharp LC-60UI9362 reste très satisfaisant à 4273, surtout à ce niveau de prix.

Contraste
8

La progressivité

Malgré une légère courbure, le signal vidéo en entrée est correctement restitué par le Sharp LC-60UI9362.

Sharp LC-60UI936

© LaboFnac

Par ailleurs, nous avons également effectué des mesures de directivité sous cinq angles d’observation qui varient de 45 degrés. Nous pouvons ainsi simuler les différentes positions d’observation du téléviseur, par exemple lorsque vous êtes assis sur le côté ou par terre. La perte de luminosité due à l’angle de vision est notable. Nous avons relevé 329 cd/m2 au centre de la dalle du Sharp LC-60UI9362, mais seulement 100 cd/m2 à droite et à gauche. Des valeurs qui restent néanmoins dans la moyenne haute à ce niveau de prix.

Progressivité
7.1

La directivité

Le test de directivité a pour but d’évaluer la dérive des couleurs en fonction du point d’observation du téléviseur. Pour ce faire, la luminosité est réglée sur la valeur maximale et nous effectuons un balayage sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. 

Sharp LC-60UI936

© LaboFnac

Le Sharp LC-60UI9362 affiche un niveau de noir de 0,077 cd/m2 au centre de la dalle, mais qui tend vers le gris sur les bords avec des valeurs relevées de 0,242 cd/m2 à gauche et 0,227 cd/m2 à droite. Le taux de contraste prend également un coup dans les angles, passant de 4273 au centre à 413 à gauche et 441 à droite. Mieux vaut donc rester assis en face du téléviseur.

Directivité
6.3

La colorimétrie

Malgré une petite faiblesse dans les bleus, le Sharp LC-60UI9362 couvre très largement le triangle de référence EBU. Les couleurs sont donc riches, avec une dérive contenue et concentrée dans les bleus.

Sharp LC-60UI936

© LaboFnac

Couleur
6.6
Richesse des couleurs
7.6

L’uniformité

On le répète régulièrement, l’uniformité est le talon d’Achille de la plupart des téléviseurs, surtout des modèles de grande taille. Avec sa dalle de 60 pouces, nous étions curieux de voir comment le Sharp LC-60UI9362 allait se comporter en la matière. L’écart d’uniformité de luminance est contenu à seulement 28 %, ce qui est très bon et inattendu à ce niveau de prix. En divisant la dalle en 35 zones de taille égale, nous avons mesuré la luminosité maximale et minimale : 342 cd/m2 dans l’axe près de la partie supérieure de l’écran, et 245 cd/m2 dans le coin inférieur droit.

Sharp LC-60UI936

© LaboFnac

Malheureusement, l’écart d’uniformité de chrominance est très mauvais avec un Delta U’V’ de 0,0134. Rappelons que plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles, ce qui n’est pas le cas ici.

Conclusion

Note LABOFNAC

Avec le LC-60UI9362 Sharp propose un téléviseur 4K UHD et HDR de 60 pouces à un prix très attractif. Ce qui ne l’empêche pas d’afficher de belles images contrastées avec des couleurs particulièrement riches. À condition de rester autant que possible dans l’axe et de ne pas être trop regardant sur l’uniformité de la dalle. De la même façon, les amateurs de systèmes évolutifs tels qu’Android TV par exemple passeront leur chemin. Pour les autres, le Sharp LC-60UI9362 reste une proposition intéressante.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité
Article rédigé par
Pierre Blanc
Pierre Blanc
Responsable des tests TV et écrans
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin