Prise en main

Prise en main de l’Asus Zenfone 9 : un smartphone compact très abouti

29 juillet 2022
Par Pierre Crochart
Prise en main de l’Asus Zenfone 9 : un smartphone compact très abouti
©Pierre Crochart/L'Éclaireur Fnac

À peine dévoilé, déjà entre nos mains. Ou plutôt devrions-nous écrire « notre » main. En effet, Asus poursuit sur sa lancée et propose un nouveau smartphone compact, en rupture avec les tendances du marché.

En résumé

Poursuivant l’héritage du Zenfone 8, ce nouveau modèle pousse les curseurs toujours plus loin et apparaît comme un smartphone plus abouti. Doté d’excellentes performances, que l’on peine à croire sortie d’un aussi petit téléphone, le Zenfone 9 semble avoir tout ce qu’il faut pour s’imposer comme solide référence sur le marché de niche des smartphones compacts.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Un design compact parfait...
  • Des performances de pointe
  • Bonne autonomie
  • De belles photos en plein jour
  • L'apport du gimbal en vidéo
Les moins
  • ... quoiqu'un peu épais
  • Recharge un peu lente (environ 2h)
  • Pas de recharge sans fil

Un véritable monde sépare ce présent Zenfone 9, tout juste annoncé, du ROG Phone 6 Pro lancé par Asus il y a quelques semaines. Du moins, en ce qui concerne leur format. Car, du côté de la fiche technique, le Zenfone 9 a des arguments à revendre et s’impose comme un flagship au moins aussi ambitieux que le smartphone gaming du constructeur.

Le Zenfone 9 sera disponible dès la mi-août aux prix et dans les configurations suivantes. Il sera lancé dans les coloris blanc, noir, bleu et rouge.

  • 8+128 Go : 799 €
  • 8+256 Go : 849 €
  • 16+256 Go : 899 €

Notre prise en main

Design et ergonomie

C’est certain, le Zenfone 9 n’a pas grand-chose à voir avec le mastodonte ROG Phone 6. Nous avons ici affaire à un téléphone aux dimensions très contenues, quasiment similaires à celles du Zenfone 8 de l’an dernier.

L’idée, explique Asus, est de pouvoir utiliser le smartphone à une main au quotidien, sans pour autant renoncer au confort de lecture et de jeu offert par un grand écran. Un compromis a été trouvé sous la forme d’une dalle de 5,9 pouces, logée dans un smartphone ne dépassant pas les 146 mm de haut pour 68 de large et une épaisseur de 9,1 mm. Poids plume, le Zenfone 9 ne pèse que 169 grammes et s’oublie donc très facilement dans une poche.

Asus Zenfone 9 embargo
L’iPhone 13 Pro à côté du Zenfone 9.©Pierre Crochart/L'Éclaireur Fnac

Présenté dans un tout nouveau design, le successeur du Zenfone 8 arbore des tranches en aluminium planes, qui évoquent forcément les iPhone 13. Comme l’an dernier, le capteur d’empreinte est intégré au bouton de mise sous tension (tranche droite), et l’on retrouve avec bonheur la prise jack qui manque tant sur la plupart des mobiles d’aujourd’hui.

Asus Zenfone 9 embargo
La tranche droite du Zenfone 9.©Pierre Crochart/L'Éclaireur Fnac

Protégé par un verre Gorilla Glass Victus, le Zenfone 9 est aussi certifié IP68 et peut donc résister à une immersion accidentelle. Son dos est par ailleurs conçu dans un nouveau type de polymère, à la fois léger, doux, et très résistant aux traces de doigts, promet Asus.

Asus Zenfone 9 embargo
Le dos du Zenfone 9 est très doux au toucher.©Pierre Crochart/L'Éclaireur Fnac

L’écran

Asus fait du neuf avec du vieux côté écran. On retrouve la même dalle AMOLED de Samsung, laquelle offre une définition Full HD+ (2 400×1 080 pixels, 445 ppi) et une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz. Le constructeur promet une luminosité de 1 100 nits et une couverture à plus de 110 % du spectre colorimétrique DCI-P3. Nos observations seules ne sont pas en mesure de confirmer ou d’informer ces éléments ; si ce n’est que la température d’affichage a l’air un peu trop froide en sortie d’usine.

Asus Zenfone 9 embargo
Le Zenfone 9 embarque un écran de 5,9”.©Pierre Crochart/L'Éclaireur Fnac

La diagonale de 5,9” est certes modeste, mais suffisante pour lire de longs textes ou regarder quelques séries sur le pouce. Le jeu reste possible, mais dépendra essentiellement de l’envergure des mains de l’utilisateur ou de l’utilisatrice.

Les performances

Équipé, comme le ROG Phone 6, d’un Snapdragon 8+ Gen 1, le Zenfone 9 est une véritable bête de course. Ne reculant devant aucune tâche, le dernier-né d’Asus peut lancer tous les jeux du Play Store dans leur qualité la plus haute, sans broncher.

S’il n’est pas aussi efficace pour dissiper la chaleur que le ROG, il ne fait pas d’excès pour autant. Même sur des jeux très gourmands comme Apex Legends Mobile ou Diablo Immortal, il tient sans peine ses 60 images par seconde sans dépasser (comme nous le renseigne le tableau de bord intégré) les 43°C.

Asus Zenfone 9 embargo
L’écran est très réactif et lumineux.©Pierre Crochart/L'Éclaireur Fnac

Inutile de préciser que si le Zenfone 9 est parfaitement adapté au jeu, il l’est également pour le reste. Notre exemplaire étant équipé de 16 Go de RAM, le passage d’une application à une autre se fait en un clin d’œil, et aucun ralentissement n’a été remarqué pendant les quelques jours passés en sa compagnie.

Photo

Cela saute aux yeux : le Zenfone 9 affiche deux énormes blocs d’appareils photo à l’arrière. Mais hors de question pour Asus de participer à une compétition dans laquelle il ne se sent pas à l’aise. Sans être un photophone de premier ordre, le Zenfone 9 veut surtout offrir de belles photos au quotidien, laissant à d’autres les fonctionnalités les plus poussées.

Cela ne veut pas dire qu’il se repose sur ses lauriers. En l’occurrence, le mobile adopte, certes, un capteur vu et revu dans l’industrie (le Sony IMX766 de 50 Mpx), mais lui adjoint un stabilisateur mécanique gimbal pour une image plus nette et des vidéos plus fluides que jamais. Une méthode déjà adoptée avec succès par vivo, notamment sur le récent X80 Pro, et qui semble également réussir à ce nouveau venu.

Asus Zenfone 9 embargo
Les deux gros modules photo du Zenfone 9.©Pierre Crochart/L'Éclaireur Fnac

Ce module principal s’accompagne d’un ultra grand-angle de 12 mégapixels plus conventionnel, ainsi que d’un appareil photo avant de 12 mégapixels également. Une nouvelle fois : Asus ne met pas un accent particulier sur la photographie cette année. Ce qui n’empêche nullement le Zenfone 9 de proposer des clichés de qualité en pleine journée.

Autonomie

Asus a souhaité améliorer l’autonomie de son fer de lance et, d’après nos observations, c’est plutôt réussi. La batterie de 4 300 mAh du mobile fait un très bon travail pour offrir l’endurance dont on a besoin pour venir à bout de la journée – et même un peu plus.

Il faut aussi noter que le Snapdragon 8+ Gen 1 dispose d’une bien meilleure gestion de la consommation électrique. Il consomme donc moins que le Snapdragon 888 intégré dans le Zenfone 8 de l’an dernier qui, lui, était un peu juste à ce niveau.

Asus Zenfone 9 embargo
La tranche inférieure du Zenfone 9.©Pierre Crochart/L'Éclaireur Fnac

Côté recharge, le Zenfone 9 opte toujours pour une puissance maximum de 30 W. Attention, il n’est pas compatible avec la recharge sans fil. Comptez en moyenne un peu moins de deux heures pour le recharger totalement.

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin