Test Labo

Test Labo du Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ 5G : un bon milieu de gamme, qui se surclasse un peu

08 mars 2024
Par Jean-Charles Frelier, La rédaction, Georges Prat
XIAOMI Redmi Note 13 Pro + 5G
XIAOMI Redmi Note 13 Pro + 5G ©Labo Fnac

Le Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ offre une fiche technique solide et une qualité de fabrication impeccable, avec en prime l’étanchéité. Son écran est bon, mais la partie photo déçoit.

En résumé

Note LABOFNAC

La gamme Redmi est ainsi faite qu’il est parfois difficile de distinguer les particularités de chaque référence. En l’occurrence, ce modèle 13 Pro+ offre essentiellement de meilleures performances que son petit frère le 13 Pro. Suffisant pour accepter d’ajouter 100€ à l’addition ? Pas si sûr. Dans l’ensemble, le bilan du smartphone est très bon, mais l’est-il suffisamment pour un mobile à presque 500 € ? En tout cas, les sondes du Labo confirment que l’écran du smartphone est excellent, que sa captation réseau est idéale et que son autonomie est solide. Si vous recherchez un smartphone photo, par contre, mieux vaudra vous tourner vers un autre modèle.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Des performances importantes
  • La qualité de l'écran
  • Grande autonomie
  • Captation réseau
Les moins
  • Prestation photo insuffisante
  • Rapport qualité-prix discutable

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Cette note reflète la qualité globale de l'écran
Photo
Cette note reflète la performance de l'appareil à produire des clichés de qualité
Autonomie
Plus la note est elevée et plus le smartphone restera allumé sans avoir à être rechargé.
Performance et rapidité
Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Qualité audio
Cette note reflète de la qualité globale du système audio du smartphone
399€
469€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Xiaomi a dévoilé sa nouvelle famille Redmi Note 13 composée de trois modèles : le Note 13, Note 13 Pro et le Note 13 Pro+, dont nous vous proposons de découvrir tous les détails dans notre article.

Pour notre premier contact avec cette nouvelle génération – très importante pour la marque, qui indique que 50% de ses ventes en France sont réalisées par des Redmi –, Xiaomi nous a prêté le Note 13 Pro+. Ce modèle est proposé en deux configurations mémoire qui ne détonneraient pas en haut de gamme, puisque l’on parle de 8/256 Go et de 12/512 Go, commercialisées respectivement au prix de 469,90 et 499,90 €. Trois couleurs sont également au programme : violet, blanc et noir. Notre exemplaire de test arbore la très classique livrée noire et embarque 12 Go de RAM et 512 Go de mémoire interne.

Un positionnement qui place ce smartphone face au Honor 90 ou encore au Samsung Galaxy A54 5G.

Si notre prise en main s’est faite avec un smartphone prêté par la marque, le Labo a fait ses tests en utilisant un exemplaire du commerce.

Xiaomi Redmi Note 13 Pro+
©L’Éclaireur

Général

Taille écran
6.7 "
OS
Android
Version OS
13
Mémoire vive
8 Go
Mémoire occupée
29.2 Go
Emplacement carte mémoire
Non

Dimensions & poids

Largeur
74 mm
Hauteur
161 mm
Epaisseur
9 mm
Poids
205 g

Design et prise en main

À l’avant, nous retrouvons un écran incurvé de même taille et de même ratio que le Redmi Note 12 Pro+, soit une dalle 20/9e de 6,67 pouces. Cependant, Xiaomi est parvenu à réduire les bordures autour d’elle de 18 % : cela se traduit logiquement par un taux d’occupation qui grimpe de 86,8 à 89,7 %.

Le Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ est donc plus compact que son prédécesseur avec une hauteur de 161,4 mm contre 162,9 mm et une largeur de 74,2 mm contre 76 mm. L’épaisseur est en revanche identique, soit 8,9 mm, ce qui le place dans la moyenne, sans plus. Sur la balance, une dizaine de grammes est gagnée, pour basculer sous la barre des 200 g.

L’écran conserve un poinçon central pour la caméra frontale et un lecteur d’empreinte digitale placé un peu trop bas à notre goût. Il est protégé par du verre Gorilla Glass Victus, réputé plus robuste que le Gorilla Glass 5 du précédent millésime.

Xiaomi Redmi Note 13 Pro+
Un écran incurvé 1,5D : un plus en matière de design. ©L’Éclaireur

En tournant le smartphone, difficile de passer à côté du sous-système photo. En effet, on trouve deux très imposantes caméras et une plus petite, le tout prenant place dans un espace occupant le tiers supérieur de la coque et affichant un noir profond. Le reste opte pour une couleur plus proche de l’anthracite.

Le Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ utilise du verre dans une finition glossy assez sensible aux traces de doigt. Les flancs sont eux en aluminium. Pas de problème pour retrouver le bouton de mise sous tension. Pour régler le volume, un effort supplémentaire semble nécessaire.

Xiaomi Redmi Note 13 Pro+
La finition glossy du Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ est esthétique, mais elle piège toutes les poussières et autres traces de doigt. ©L’Éclaireur

L’assemblage est rigoureux et Xiaomi a travaillé sur la robustesse de son mobile. En effet, des renforts sont présents, notamment aux quatre coins du châssis, et, grande nouveauté, ce nouveau Redmi est désormais étanche puisqu’il répond à la norme IP68 alors que son prédécesseur résiste simplement aux éclaboussures (norme IP53).

Xiaomi Redmi Note 13 Pro+
©L’Éclaireur Fnac

Le Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ fait l’impasse sur la prise casque et sur l’emplacement microSD. On note cependant la présence d’un port infrarouge sur sa tranche supérieure, utile par exemple pour les applications de télécommande universelle. Concernant la prise en main, ce smartphone est assez fuyant, comme quasiment tous les modèles dotés d’un écran incurvé. L’utilisation de la coque en silicone fournie arrange cependant un peu les choses, au-delà de son rôle protecteur.

L’écran

Écran
7.8
Densite des pixels
7
Définition de l’écran
1220 x 2712
Densité de l’écran
443 ppp
Contraste et progressivité
7
Taux de contraste (:5)
422
©Labo Fnac
Fidelité des couleurs
8.8
Directivité
8
Perte de lumière à 30° (en %)
31 %
Perte de lumière à 45° (en %)
61 %

L’écran du Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ semble de prime abord assez proche de celui de son prédécesseur : même taille, même fréquence de rafraîchissement (120 Hz en l’occurrence)… Pour autant, la marque asiatique introduit une toute nouvelle dalle avec des différences marquantes. Tout d’abord, la résolution passe du classique FHD+ (2 400×1 080 pixels) à 2 712×1 220 pixels. Des pixels supplémentaires pour une densité de 443 ppp contre 391 ppp. La finesse d’affichage est donc idéale pour profiter du moindre détail d’une photo haute définition.

Xiaomi Redmi Note 13 Pro+
©L’Éclaireur

Xiaomi a par ailleurs considérablement boosté la luminosité de l’écran de son smartphone : en pic, elle est tout simplement doublée avec désormais 1 800 nits contre 900 nits. Un chiffre qui assure un grand confort en extérieur et qui se rapproche des performances des haut de gamme 2023.

Les sondes du Labo ont mesuré un taux de contraste en léger progrès par rapport au Redmi Note 12 Pro+, puisque nous passons de 403 à 422:5. En revanche, la nouvelle génération fait un peu moins bien en ce qui concerne la fidélité des couleurs, mais cela reste très bon. Même chose pour la directivité de l’écran. La perte de lumière est de 31 % avec un angle de 30° et de 61 % avec un angle de 45°, contre respectivement 25 et 56 % pour la précédente génération. Là encore, il s’agit de valeurs correctes.

Xiaomi Redmi Note 13 Pro+
©L’Éclaireur

Le Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ permet de choisir une fréquence de rafraîchissement fixe de 60 ou 120 Hz, mais aussi de préférer un mode dynamique laissant le smartphone décider du réglage optimal en fonction de l’utilisation. Contrairement au Honor Magic6 Lite, il n’est en revanche pas possible d’abaisser la résolution de l’écran pour améliorer l’autonomie du terminal.

Qualité audio

Qualité audio
7
Puissance maximale des Hauts-Parleurs
75 dB
Réponse en fréquences des Haut-Parleurs
©Labo Fnac

Le Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ propose deux haut-parleurs dont les redoutables tests du Labo permettent de mesurer la puissance. Le Redmi Note 12 Pro+ avait été plutôt impressionnant avec 80 dB, mais son successeur entre un peu dans le rang puisque le Labo indique une puissance maximale de 75 dB. Mais il s’agit tout de même d’un chiffre très convaincant et supérieur à bien des smartphones plus haut de gamme. Le son proposé est relativement rond avec un creux moins marqué autour des 80-100 Hz.

Xiaomi Redmi Note 13 Pro+
©L’Éclaireur

Performance et interface

Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Performances & rapidité
8.2
Performance usage simple
9
Performance usage moyen
6
Performance usage complexe
4
Performance usage extrême
3
Performances graphiques
8

Lors de la présentation de cette nouvelle génération, Xiaomi a annoncé que le Redmi Note 13 Pro+ disposait d’une mécanique plus puissante de 60 % que celle de son prédécesseur. Une évolution très importante a priori, mais sera-t-elle confirmée par les mesures du Labo ?

Derrière sa coque, le Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ dissimule un processeur Mediatek Dimensity 7200 Ultra qui succède donc au Mediatek Dimensity 1080 du 12 Pro+. Cette puce est désormais gravée en 4 Nm et intègre une nouvelle génération de cœurs Cortex, dont deux Cortex-A715 capables d’atteindre la fréquence de 2,8 GHz. La partie graphique évolue aussi et le smartphone supporte la mémoire flash UFS 3.1 pour son espace de stockage, avec à la clé des débits théoriquement bien supérieurs.

Malheureusement, les résultats des tests menés par le Labo ne confirment pas vraiment les estimations de la marque. En effet, le nouveau venu fait moins bien que son prédécesseur sur toutes les mesures, des usages simples aux usages extrêmes. Même son de cloche en ce qui concerne les performances graphiques. Une certaine déconvenue, donc, pour Xiaomi.

Du côté logiciel, le Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ s’appuie sur le classique duo MIUI 14 et Android 13. On aurait pu espérer voir arriver ce smartphone avec Android 14 et HyperOS, mais il faudra patienter. Il faudra également se contenter de trois mises à jour d’Android – donc Android 14, 15 et 16. Quatre années de mises à jour de sécurité sont annoncées.

Xiaomi Redmi Note 13 Pro+
Dommage que le Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ ne soit lancé qu’avec la version 13 d’Android. ©L’Éclaireur

Pas grand-chose à dire au sujet de l’ergonomie de cette interface : les possibilités de personnalisation sont comme toujours nombreuses et l’ensemble se montre plutôt convaincant. Nous n’avons pas constaté d’errements majeurs dans la traduction française des différents menus. En revanche, il faudra faire avec les nombreux bloatwares, des logiciels installés par défaut, mais qu’il est fort heureusement possible de supprimer par la suite. On trouve les classiques apps des réseaux sociaux, Facebook, TikTok ou encore LinkedIn, mais aussi des jeux ou des sites marchands.

Xiaomi Redmi Note 13 Pro+
Les fameux bloatwares des smartphones Xiaomi !©L’Éclaireur

Communication

Communication
8.1
Cette note indique la capacité du smartphone à émettre et recevoir quelque soit les conditions (sur les réseaux 2G, 3g et 4G)
Nombre de carte SIM
2
Type de carte SIM
nano
Note 2G
7.9
Note 3G
8.3
Note 4G
7.7
Compatibilité 5G
Oui
Radar Radio-fréquences
Ce graphique détaille la capacité du smartphone à envoyer ou recevoir un signal selon les bandes de fréquences
©Labo Fnac
WIFI
7.6
Compatibilité WiFi
a, b, g, n, ac, ax.
Bluetooth
8
Norme Bluetooth
5.3
NFC
Oui

Le Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ est le premier Redmi Note qui doit de se passer de prise Jack. L’heure des écouteurs Bluetooth est donc arrivée aussi sur cette famille de smartphones… Du côté radio, ce nouveau modèle embarque des composants modernisés avec notamment le support du Bluetooth 5.3. Il propose par ailleurs le wifi 6 et la 5G.

Les spécialistes du Labo ont passé le smartphone au crible pour estimer son comportement face aux différents réseaux mobiles. Celui-ci offre un visage convaincant, avec cependant un creux assez marqué sur la bande 8 de la 4G. Le wifi et le Bluetooth sont bien gérés, mais la précédente génération fait encore mieux.

Photo

Photo
6.9


Capteur principal (arrière)

Qualité photo globale
7.1
Qualité optique
10
Colorimétrie
6
Sensibilité
6
Basse lumière
4.7
Définition
7
Grand Angle
6.5
Focale standard
7.7
Téléobjectif
7.2


Capteur frontal (selfie)

Qualité photo globale
6.6
Qualité optique
6.7
Colorimétrie
9
Sensibilité
4
Basse lumière
4
Définition
8
Grand Angle
6.6

Le smartphone s’appuie sur un trio de caméra très proche, en apparence tout du moins, de celui de son prédécesseur. On retrouve ainsi le même ultra grand-angle doté d’un capteur de 8 mégapixels avec une optique affichant un angle de vue de 120°. Une caméra macro de 2 mégapixels est étalement reprise du Redmi Note 12 Pro+. La caméra principale s’appuie toujours sur un énorme capteur de 200 mégapixels, mais il s’agit ici d’un composant Samsung de nouvelle génération. L’optique associée est lumineuse, avec une ouverture ƒ/1,7 et correspond à un 23 mm argentique.

Xiaomi Redmi Note 13 Pro+
©L’Éclaireur

Un ensemble que les experts du Labo ont analysé en profondeur. La caméra principale dispose d’une optique de grande qualité qui ne présente pas de déformation. Sa définition est bonne, mais elle se montre nettement moins performante que celle du Redmi Note 12 Pro+ en basse lumière. L’ultra grand-angle est plutôt convaincant.

Xiaomi Redmi Note 13 Pro+
©L’Éclaireur

À l’avant, le Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ dispose d’une caméra de 16 mégapixels qui se montre supérieure, toujours selon les experts du Labo, à celle de la précédente génération. Le plus grand progrès est réalisé par l’optique, mais la colorimétrie gagne également en précision. Seule la sensibilité n’évolue pas positivement. Le smartphone peut par ailleurs filmer en 4K à 30 images par seconde – alors qu’on aurait pu espérer du 60 fps.

Xiaomi Redmi Note 13 Pro+
©L’Éclaireur

Autonomie

Autonomie
8
Durée autonomie
11:56:00
Temps de charge
00:50:30

Avec sa batterie de 5 000 mAh, le Xiaomi Redmi Note 12 Pro+ avait affiché une excellente autonomie selon les mesures du Labo. Son successeur présentant une batterie de la même capacité, avec en prime une mécanique modernisée, il devrait normalement afficher une autonomie solide. Patatras, ce n’est pas vraiment le cas puisque l’autonomie du Redmi Note 13 Pro+ est de seulement 11 h 56, soit plus de deux heures de moins que son prédécesseur. Une véritable désillusion, même si cela demeure un temps de fonctionnement correct. Pour rappel, le Honor 90 face au même protocole de test n’a pu faire mieux que 10 h 46 de fonctionnement.

En pratique, le smartphone résiste sans sueur à une grosse journée d’utilisation. Comme souvent, Xiaomi mise beaucoup sur la vitesse de charge. Le Redmi Note 13 Pro+ est fourni avec un bloc secteur de 120 W qui serait capable selon la marque de recharger totalement le smartphone en moins de 30 minutes. Le test du Labo, qui stoppe le chrono lorsque le chargeur ne consomme plus d’énergie électrique, donne un temps de charge de 50 minutes et 30 secondes. C’est d’autant plus décevant que le précédent millésime n’avait réclamé que 29 minutes de temps de charge.

Conclusion

Note LABOFNAC

La gamme Redmi est ainsi faite qu’il est parfois difficile de distinguer les particularités de chaque référence. En l’occurrence, ce modèle 13 Pro+ offre essentiellement de meilleures performances que son petit frère le 13 Pro. Suffisant pour accepter d’ajouter 100€ à l’addition ? Pas si sûr. Dans l’ensemble, le bilan du smartphone est très bon, mais l’est-il suffisamment pour un mobile à presque 500 € ? En tout cas, les sondes du Labo confirment que l’écran du smartphone est excellent, que sa captation réseau est idéale et que son autonomie est solide. Si vous recherchez un smartphone photo, par contre, mieux vaudra vous tourner vers un autre modèle.

Note technique

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Photo
Autonomie
Performance et rapidité
Qualité audio

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 5 (3 avis)
Article rédigé par
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Georges Prat
Georges Prat
Journaliste