Critique

Le manga du mois : Beastars, le conseil du Chef Otaku

01 février 2019
Par Pauline1

Nouvelle année, nouvelle formule. Le rendez-vous vidéo « Le Manga du Mois » est de retour en 2019 avec plein de nouveautés présentées par Luccass TV et Le Chef Otaku. On commence l’année avec un conseil de lecture du Chef Otaku : Beastars, « un manga qui a du chien ».

Beastars, le conseil du Chef Otaku :

Beastars

De quoi ça parle ?  

Le Chef Otaku : « Sur le campus de Cherryton, herbivores et carnivores travaillent en harmonie, dans un équilibre fragile. Cet équilibre est brisé le jour où l’on trouve le corps du lama, qui vient de se faire dévorer. Les herbivores se mettent à soupçonner les carnivores, et surtout un en particulier, le loup gris, Legoshi. Bien évidemment, la tension monte assez rapidement entre les herbivores et les carnivores. Il y a un petit peu de discrimination quand même, du coup c’est chaud ! En plus, avec toutes ces histoires, il y a l’élection du Beastar qui approche. Alors qu’est-ce que le Beastar ? C’est un peu l’élève supérieur, l’ultime délégué du campus, le représentant des élèves. Le favori de l’élection, c’est le candidat herbivore, Louis, le cerf majestueux, rigoureux, studieux, merveilleux, et tous les trucs en -eux. On va suivre aussi les aventures du carnivore Legoshi, taciturne, timide, sombre, et un petit peu suspicieux, parce que tout le monde croit que c’est lui qui a bouffé le lama. Donc ça va être un peu chaud pour sa tronche… »

Pourquoi c’est bien ?

« Comme vous l’aurez deviné, Beastars n’est pas un manga qui va parler de véganisme. Il va plutôt parler de comment vivre ensemble malgré nos différences. On va parler de cohabitation, comment les gens vont réussir à cohabiter alors qu’ils ont des natures totalement opposées. Donc, on va aborder toutes les problématiques liées à ce sujet-là. On va parler de peur, de haine, de discrimination, mais aussi d’acceptation de ses différences, pour mieux vivre ensemble. Et ça, c’est chouette ! Nous suivons des jeunes gens en quête d’identité, et leur façon d’appréhender ces différentes problématiques va un peu définir qui ils vont devenir plus tard, et ça c’est tout à fait fascinant.

Le dessin vous paraîtra sans doute un peu brouillon, voire même un peu enfantin, mais il n’en est rien. En réalité, il est terriblement efficace dans sa mise en scène et dans ses expressions, qui rendent cette histoire absolument fascinante à suivre ! On peut dire que Beastars est un manga qui a vraiment du chien ! »

Parution du 1er tome le 24 janvier 2019

Beastars, Tome 1, Itagaki Paru (Ki-oon) sur Fnac.com

Aller + loin : Toutes les vidéos « Le manga du mois »

Decouvrez cette série

Article rédigé par
Pauline1
Pauline1
libraire sur Fnac.com
Sélection de produits