Décryptage

10 astuces pour optimiser l’autonomie et la recharge de vos appareils nomades

29 novembre 2018
Par Christian Ferreol
10 astuces pour optimiser l'autonomie et la recharge de vos appareils nomades
©dr

Rien de plus agaçant que de tomber en rade de batterie, sans accès à un point de recharge. Voici en 10 points les meilleures astuces pour optimiser la recharge et l’autonomie de vos appareils nomades.

1- Pas de charge toute la nuit

Evitez de laisser votre smartphone ou votre tablette en charge toute la nuit. En effet, une fois chargé, l’appareil continue à effectuer des cycles de charge et de décharge qui réduiront la durée de vie de sa batterie. Mieux vaut donc le mettre en charge dès que vous rentrez pour pouvoir le débrancher avant d’aller vous coucher.

Téléphone nuit

2- Retirez la batterie

Quand vous utilisez votre pc portable sur secteur, prenez le temps de retirer la batterie. Comme pour le conseil précédent, la batterie continue ses cycles de charge et de décharge ce qui réduit son espérance de vie, sans comptez l’échauffement qui en résulte, désagréable pour l’utilisateur et nocif pour la batterie. C’est hélas plus compliqué avec un smartphone, les modèles avec batterie amovible se faisant très rares.

3- Privilégiez la charge secteur

Autant que possible, privilégiez la recharge sur secteur à la recharge sur port USB. Bien pratique en déplacement, la recharge sur port USB est plus lente, car la tension délivrée par ces prises est bien inférieure à celle délivrée par une prise électrique. Si votre appareil vous a été livré uniquement avec un câble de charge USB, on trouve dans le commerce des adaptateurs USB/secteur universels et à prix modique.

4- Décharge complète après mise à jour

Après une mise à jour du système d’exploitation, laissez votre tablette ou smartphone se décharger complètement avant de le recharger, pour permettre à l’indicateur de niveau de batterie de se réinitialiser, sous peine de subir une marge d’erreur non négligeable. Vous pouvez réaliser cette opération même sans mise à jour importante, tous les 3 mois environ.

GettyImages-941237708

5- Réglez votre écran


L’alimentation de votre écran est le poste le plus consommateur de votre appareil. Le régler correctement peut donc s’avérer très rentable. D’abord en désactivant le réglage automatique de luminosité, souvent trop élevé. Accessible dans les paramètres, ce réglage doit être fait en fonction de votre confort visuel personnel. Et vous vous apercevrez qu’il est souvent atteint avec une luminosité inférieure à celle du réglage par défaut. Une autre piste à explorer est le fond d’écran : bannissez les fonds d’écran dynamiques, c’est joli mais très énergivore. Privilégiez donc les images fixes, et de préférence dans des couleurs sombres, moins voraces en ressources. Vous pouvez aussi régler la mise en veille sur une valeur minimale. Est-il vraiment utile que votre écran reste allumé dans votre poche ?

6- Activez la fonction économie d’énergie

Les smartphones disposent d’une fonction d’économie d’énergie, activez-la. Outre l’optimisation de la consommation de l’écran, elle permet aussi d’adapter celle du processeur à son usage. En effet un processeur est plus ou moins sollicité selon votre utilisation, beaucoup plus par exemple pour visionner une vidéo HD que pour envoyer un SMS, et la consommation est fonction de cette activité. C’est en partant de cette constatation que des constructeurs d’ordinateurs ont décidé d’intégrer 2 cartes graphiques sur certains de leurs appareils, une petite pour les usages courants, et une plus puissante dédiée aux usages plus voraces en ressources graphiques.

7- Sachez gérer les applis énergivores

Evitez de multiplier les applications qui se mettent à jour régulièrement, comme les réseaux sociaux ou les notifications de réception de message. Elles lancent en effet à intervalles réguliers des requêtes extrêmement consommatrices. Par ailleurs, quand c’est possible, à la maison en particulier, privilégiez le Wifi à la 4G, non seulement pour économiser votre forfait Data, mais aussi parce qu’il est moins consommateur. Dans le même ordre d’idée, la 4G n’est pas toujours requise pour téléphoner, la 3G voire la 2G étant largement suffisante pour cet usage, vous pouvez donc configurer votre smartphone pour qu’il privilégie cette connexion réseau moins gourmande. Et pour finir, le roi de la consommation est le mode GPS. Usez-en donc avec parcimonie.

GettyImages-650623902

8- Attention aux taches de fond !


Dans les paramètres de votre smartphone ou de votre tablette, vous avez accès aux applications actives. Vous serez surpris de voir combien d’entre elles, pourtant fermées, continuent à tourner en tache de fond. N’hésitez pas à vous y rendre pour clôturer manuellement les récalcitrantes. 


9- Stop aux vibrations !


Bien pratiques, les notifications par vibration sont voraces en énergie. Il faudra donc choisir entre confort et économie de votre batterie.

10- Stop au froid 


Le froid et la recharge ne font pas bon ménage. Pour plus d’efficacité, choisissez la pièce la plus chaude de votre logement pour mettre votre appareil en charge. A contrario, en cas de non-utilisation prolongée, la batterie se déchargera moins dans un endroit froid que dans un environnement chaud. Sans aller jusqu’à la mettre au réfrigérateur comme certains…

GettyImages-940631688

Article rédigé par
Christian Ferreol
Christian Ferreol
Conseiller fnac.com high tech