Actu

Nest Temperature Sensor : un nouveau petit capteur de température

22 mars 2018
Par Romain Challand

Nest a officialisé il y a quelques jours un nouveau produit, le plus petit de son catalogue. Il s’agit du Nest Temperature Sensor, un petit bouton connecté à installer où bon vous semble.

Si vous vous intéressez de près ou de loin à la maison connectée, voire aux thermostats connectés, vous connaissez forcément Nest. La compagnie américaine, filiale de Google, commercialise depuis quelques années un thermostat intelligent qui a su se faire apprécier aussi pour son design soigné et ultra-moderne. Le constructeur a depuis diversifié ses activités et propose par exemple des caméras de sécurité, qu’il s’agisse de modèles d’intérieur ou d’extérieur (Nest Cam IQ Outdoor), ainsi d’un détecteur de fumée Nest Protect ou un interphone vidéo Nest Hello. L’idée est donc de couvrir l’ensemble des activités de la maison.

 © Nest
© Nest

Nest revient justement à son premier amour, le thermostat, en proposant son nouveau produit : le Nest Temperature Sensor. Il s’agit d’un petit capteur de température, que le constructeur compte commercialiser courant avril pour un tarif de 39 dollars (à attendre aux environs de 40 euros en Europe). Le prix bas de ce capteur a ici beaucoup d’importance puisque Nest compte sûrement faire du volume avec, incitant les utilisateurs à en prendre plusieurs pour les placer à différents endroits de la maison, et ajuster la température de manière encore plus efficace. C’est donc sans surprise que Nest va vendre des packs de trois capteurs au prix de 99 dollars.

Le Temperature Sensor fonctionne avec les Nest Thermostat E et Learning Thermostat, et peut être placé sur un mur ou simplement posé sur un meuble, par exemple. En l’équipant d’une pile CR2 3V, il est possible d’en tirer deux ans d’autonomie, tandis que sa connectivité Bluetooth lui assure un fonctionnement jusqu’à 15 mètres (environ) du thermostat associé. Le produit a un diamètre de 50 mm et pèse seulement 45 grammes.

Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste
Pour aller plus loin