Épisode de podcast

La couleur des Mots : Makenzy Orcel la voix d’Haïti

08 juin 2021
Par La Claque Fnac
La couleur des Mots
La couleur des Mots
15 épisodes

Makenzy Orcel, le poète et romancier souvent présenté comme l’enfant terrible de la littérature haïtienne, aime répéter que « la langue nous permet de respirer au milieu du chaos ». Cette rencontre à l’occasion de la sortie de son dernier roman L’Empereur, qui commence par l’évocation d’un meurtre commis par son héros attendant que la police vienne le chercher, a lieu quelque jours avant l’assassinat du président de sa République meurtrie, Jouvenel Moïse. Étrange coïncidence. Même si, on le sait, l’effroi règne en Haïti depuis longtemps où les gangs lourdement armés font régner la terreur dans les quartiers populaires de la capitale, tels Martissant. C’est là qu’est né en 1983 celui qui est devenu l’une des voix les plus remarquées d’un pays fascinant ayant la particularité d’avoir engendré un grand nombre d’écrivains plongeant leur plume dans le bouillant encrier coloré de la langue française.

Article rédigé par