Actu

Joss Whedon nie tout comportement abusif sur le tournage de Justice League

19 janvier 2022
Bien avant sa sortie en salles, l'histoire de Justice League était chaotique en interne.
Bien avant sa sortie en salles, l'histoire de Justice League était chaotique en interne. ©Warner Bros

Attaqué par certaines stars du film diffusé en 2017, celui qui avait remplacé Zack Snyder est enfin sorti du silence pour communiquer sa vérité.

C’est un fait connu de tous : le film Justice League sorti en 2017 est l’un des plus gros échecs financiers et critiques de ces dernières années. Censée concurrencer les Avengers de Marvel, la première réunion sur grand écran des héros DC a coûté près de 300 millions de dollars pour n’en rapporter « que » 657 millions au box-office, de quoi pousser Warner Bros à repenser le DC Universe. Mais c’est surtout du côté de la presse et des spectateurs que le long-métrage a reçu une vague de commentaires plus que négatifs.

Un problème de communication à l’origine de la tension avec Gal Gadot

Il faut dire que la production du long-métrage a connu un développement chaotique : après avoir commencé à tourner, le réalisateur Zack Snyder a dû quitter le projet à cause d’un drame familial. Pour le remplacer, Warner a choisi Joss Whedon, réalisateur d’Avengers et Avengers Age of Ultron, qui a entièrement repensé le film, pour proposer un rendu final bien différent du projet de base. Conspué par les fans, le réalisateur s’était aussi attiré les foudres de certains membres du casting, à commencer par Gal Gadot et Ray Fisher, qui avaient dénoncé le comportement abusif du créateur de Buffy contre les Vampires. Après un long silence sur le sujet, Joss Whedon a pris la parole dans les pages du New York Magazine pour s’exprimer quant à ce tournage particulier. L’occasion de revenir sur les propos de Gal Gadot, « choquée par le comportement » de Whedon, qui aurait également « menacé sa carrière ». Selon le metteur en scène, c’est avant tout un problème de communication qui serait à l’origine de cette tension :

« Je ne menace personne. Qui est capable de faire ça ? L’anglais n’est pas sa langue maternelle et j’ai tendance à être hautain et à employer un langage fleuri. »

Joss Whedon

Ray Fisher qualifié de « mauvais acteur »

En juillet 2020, c’est l’interprète de Cyborg, Ray Fisher, qui avait fortement attaqué le remplaçant de Zack Snyder, en évoquant « un comportement grossier, abusif, non professionnel et complètement inacceptable ». L’acteur avait par ailleurs accusé Whedon d’avoir éclairci la couleur de sa peau en postproduction et d’avoir effectué de grosses coupes dans l’histoire de son personnage. Au micro du New York Magazine, le réalisateur a expliqué que, si l’histoire de Cyborg n’avait « logiquement aucun sens » à ses yeux, il aurait parlé des heures avec Ray Fisher au sujet du personnage. Avant d’être plus cash au sujet de l’interprète, en évoquant « une force malveillante, un mauvais acteur dans les deux sens du terme ». Des propos très durs qui ne risquent pas de redorer l’image de Joss Whedon, ni du film Justice League, qui reste également un mauvais souvenir pour Ben Affleck.

À lire aussi

À lire aussi

Article rédigé par
Alexandre Manceau
Alexandre Manceau
Journaliste
Pour aller plus loin