Actu

Japan expo : comment bien préparer son week-end dans le temple de la pop culture ?

05 juillet 2024
Par Sarah Dupont
La Japan expo 2024 se tiendra sur 11 au 14 juillet à Paris.
La Japan expo 2024 se tiendra sur 11 au 14 juillet à Paris. ©Japan Expo

Du 11 au 14 juillet, le parc des expositions Paris Nord Villepinte accueille la 23e édition de la Japan Expo. Sur 140 000 m², cet événement incontournable propose conférences, ateliers, démonstrations et plus de 70 concerts, célébrant la richesse de la culture japonaise.

L’événement tant attendu par les amoureuses et amoureux de la culture japonaise arrive à grands pas. Du 11 au 14 juillet, la Japan Expo ouvrira ses portes au parc des expositions de Paris Nord Villepinte pour célébrer sa 23ᵉ édition. Cette année, l’événement emblématique, avec 140 000 m² dédiés entièrement à la culture nippone, recevra pas moins de 250 000 visiteurs.

Plus grand festival européen de la japanimation et du manga, l’édition 2024 promet quatre jours intenses. Conférences, projections, jeux, dégustations, concerts… Les possibilités semblent infinies, et on peut facilement s’y perdre. Voici un petit guide pratique, avec les événements incontournables du salon.

1 Les stands et rencontres à ne pas manquer

Plus de 900 exposants et stands seront présents. Parmi eux, des grands noms de la pop culture, couvrant un large éventail de domaines allant, des mangas aux jeux vidéo.

La 23e édition offrira notamment une place privilégiée à l’éditeur privilégiée de webtoons, ces bandes dessinées coréennes. Vous y retrouverez des séances de dédicaces avec des artistes phares comme Lief, The Pandaka, KenjiToon et Lim Lina. Les stands proposeront également des éditions collectors et des goodies de séries populaires comme White Blood, Marry my husband et High School Mercenary.

©Spy X Family The Movie Project / Tatsuya Endo / Shueisha

La plateforme Crunchyroll aura aussi son espace réservé (hall 5A, emplacement G152), où vous pourrez participer à des immersions gratuites dans les univers de Kaiju No.8 et One Piece, ou assister à des projections d’épisodes inédits. Des conférences y seront organisées avec des invités venus du Japon qui ont travaillé sur des séries comme Spy x Family et Solo Leveling.

De leur côté, les éditions Glénat (hall 5A, emplacement 154) présenteront un studio live et un atelier speed-editing pour rencontrer les éditeurs. Vous pourrez profiter de dédicaces avec des auteurs tels que Loui, VanRah, Enaibi, Ana C. Sanchez et Frederica di Neo​Découvrez.

Enfin, parmi les invités de marque, on retrouvera le mangaka Yûgo Kobayashi, connu pour sa série footballistique Ao Ashi, racontant l’histoire d’un jeune passionné du ballon. L’auteur fera des séances de dédicaces, organisées par son éditeur Mangetsu (hall 5A, emplacement 210).

2 Les expositions à voir

Figure emblématique de la culture japonaise et du manga, Godzilla souffle cette année ses 70 bougies. En guise de cadeau, ses fans pourront profiter d’une exposition de plus de 300 m² sur le salon. Au rendez-vous : affiches, figures, goodies en tout genre pour retracer l’histoire du Roi des monstres depuis ses débuts. Le salon accueillera en outre deux invités de marque pour cet anniversaire : Shinji Higuchi, co-réalisateur de Shin Godzilla et Yuji Kaidi, célèbre illustrateur.

Une immersion d’un autre style sera proposée aux visiteurs (Hall 5A) : celle de l’univers de Tokyo Revenger, l’œuvre de Ken Wakui (éditions Glénat), qui vient de publier l’ultime tome de sa saga à succès. Des reproductions de planches et des illustrations couleurs, dont certaines inédites en France, y seront exposées sur plus de 350 m², afin de (re)découvrir les aventures de Takemichi, Mikey et Draken.

3 Les concerts auxquels assister

Enfin, et pas des moindres, la Japan Expo 2024 sera marquée par une programmation musicale riche et variée, avec plus de 70 concerts sur cinq scènes différentes. Vous y trouverez un mélange de J-pop, rock, métal, rap, électro, R&B, K-pop, enka et anisong.

Parmi les têtes d’affiche, on retrouvera Tetsuya Komuro, icône de la pop japonaise et compositeur renommé, notamment pour Get Wild, le générique culte de City Hunter (Nicky Larson). Ceux qui préfèrent le rock’n roll pourront venir se déchaîner sur la musique du groupe Asterism, qui s’est fait connaître sur le web à travers ses reprises metal de musiques d’animes.

Un autre concert à ne pas manquer sera celui de l’artiste de K-pop AleXa, connue pour ses performances énergétiques et ses hits tels que Bomb et Revolution. Ces concerts, parmi tant d’autres, promettent de faire vibrer le salon et de ravir tous les amateurs de musique japonaise et coréenne.

À lire aussi

Article rédigé par